Catégories
Non classé

Comment trouver un titre accrocheur ? [100 exemples inclus]

Temps de lecture : 10 minutes

Connaître les clés pour rédiger un titre efficace est essentiel.

Sans ça, vos contenus risquent d’être ignorés par la Terre entière.

Et vos concurrents vont vous dépasser, même s’ils font moins bien que vous…

…juste parce que leurs titres sont meilleurs que les vôtres.

C’est pourquoi, dans cet article, vous allez apprendre comment trouver un titre accrocheur à coup sûr, façon Antoine BM.

Prêt à rendre vos prochains titres aussi addictifs qu’une bonne série Netflix ?

Allons-y.

Pourquoi il est fondamental de savoir rédiger des titres percutants ?

Ce que vous devez retenir :

Un bon titre fait gagner la bataille de l’attention 

« En moyenne, 5 fois plus de personnes lisent le titre que le corps du texte. Lorsque vous avez écrit votre titre, vous avez dépensé 85% cents de votre dollar. »

C’est une citation de David Ogilvy (1911 – 1999).

David Ogilvy

Costumes toujours impeccables, des volutes de fumée qui s’échappaient de sa bouche à chaque bouffée de sa pipe, David y connaissait un rayon en matière publicité.

Il faut dire que, comme l’indique sa fiche Wikipédia, il a fondé en 1948 une agence de pub, la société Ogilvy & Mather…

…qui deviendra progressivement le premier groupe publicitaire mondial.

David savait à quel point la rédaction d’un titre accrocheur fait une grande partie du boulot quand il s’agit de vendre quelque chose.

(Certains de ses titres sont encore aujourd’hui considérés comme des chefs-d’œuvre, comme le fameux : « À 100 km/h, le bruit le plus fort dans la nouvelle Rolls-Royce provient de l’horloge électrique »)

Et encore, David n’a connu que les prémisses d’Internet, vers la fin de sa vie.

Mais aujourd’hui, à l’ère du numérique, l’attention se perd.

Certaines études affirment que le temps maximal d’attention d’un internaute est de 8 secondes aujourd’hui…

Soit l’équivalent de celui d’un poisson rouge !

poisson rouge

C’est pourquoi l’effet des titres est encore plus important de nos jours.

Que ce soit pour attirer l’attention vers un article de blog, un email, une page de vente, un post sur les réseaux sociaux, un livre ou une formation…

…le titre est la première chose que l’internaute voit.

Et c’est sur lui qu’il va se baser pour prendre, en un éclair, la décision de continuer ou non à consommer votre contenu.

Un bon titre fait exploser les résultats 

Voici un exemple, souvent cité dans le milieu du copywriting, qui montre bien la puissance d’un bon titre :

Un gars nommé William Fischer a écrit un jour un livre sur le cancer qui ne se vendait pas bien.

Son titre ?

The Cancer Encyclopedia.

Désespéré par cet échec, il est allé louer les services d’un rédacteur publicitaire très réputé…

…un certain Ted Nicholas.

En échange d’un bon chèque, ce dernier a accepté de l’aider.

Il a alors lu le bouquin et a cherché à trouver un titre accrocheur pour booster les ventes.

La légende raconte qu’il en a brainstormé plusieurs centaines avant d’arrêter son choix sur celui qui sera retenu au final…

…et qui sera si bon qu’il propulsera le livre en tête des ventes.

Ce titre gagnant ?

Comment combattre le cancer et gagner (toujours disponible sur Amazon).

How to Fight Cancer & Win

Un autre exemple qui montre le pouvoir lucratif d’un bon titre, c’est celui du livre La semaine de 4 heures de Tim Ferris.

La semaine de 4 heures

La clé du succès de ce livre (des millions de lecteurs à travers le monde), c’est en très grande partie son titre, très vendeur, qui parle à l’esprit des gens.

Et ce titre n’a pas été choisi au hasard.

Il a été le fruit d’une campagne de tests effectuée avec Google Ads.

L’objectif de l’auteur était de choisir le titre qui aller le plus taper dans l’oeil du lecteur.

(La semaine de 4 heures a par exemple généré plus de clics que le titre Haut-débit et sable blanc)

Comme quoi, trouver un titre accrocheur peut tout changer à vos résultats !

Mais comment rédiger des titres efficaces ?

Pour ça, il faut connaître les 4 éléments à intégrer absolument dans vos titres.

Ces éléments, les voici.

Les 4 qualités essentielles d’un bon titre

Un titre devient irrésistible quand il contient ces 4 éléments :

Du bénéfice

Regardez ce tweet de Craig Clemens, un copywriter connu pour avoir généré 1 milliard de ventes en ligne (oui oui, vous avez bien lu « milliard ») :

tweet de craig clemens

Tout est dit.

Qu’on le veuille ou non, les gens sont profondément égoïstes.

Ils cherchent constamment à satisfaire leur intérêts personnels, à régler un problème qui les gêne.

Vous DEVEZ le prendre en compte quand vous rédigez vos titres.

Pensez donc toujours à mettre en avant le bénéfice principal de votre contenu…

Pour que les lecteurs puissent comprendre ce qu’ils vont pouvoir en retirer.

Pour qu’ils puissent comprendre la promesse que vous lui faites.

Le bénéfice principal de cet article par exemple, c’est : « Trouver un titre accrocheur ».

Du mystère

Le mystère, c’est l’impression que votre contenu ou votre produit cache un secret.

On joue ici sur un autre moteur très puissant de la prise de décision :

La curiosité.

Le cerveau humain ne supporte pas de rester sans réponse quand quelque chose l’intrigue…

Quand quelque chose lui parait mystérieux.

De la spécificité

La spécificité, c’est utiliser les mots les plus précis pour décrire une situation.

Le but ?

Que votre lecteur comprenne en une fraction de seconde ce que vous lui proposez.

Par exemple :

Si vous vendez une formation qui explique le système que vous avez mis en place pour atteindre tel résultat…

…alors le mot « système » devrait apparaître dans votre titre.

Comme ça, les gens comprennent directement de quoi il s’agit.

C’est plus précis que si vous aviez parlé d’un « moyen » d’atteindre tel résultat.

Car un moyen n’est pas forcément un système.

Un moyen, ça peut être tout et n’importe quoi.

Une autre façon d’amener de la précision, c’est d’utiliser des chiffres.

Pourquoi ?

Parce qu’un chiffre fournit quelque chose de tangible aux lecteurs.

Il leur donne une idée de la quantité de contenu et du temps qu’il faudra pour le consommer.

Donc, au lieu d’écrire :

« Quelques conseils pour améliorer votre référencement. »

Pour produire un meilleur effet, écrivez plutôt :

« 10 conseils pour améliorer votre référencement »

De la puissance

La puissance, c’est un titre qui claque quand on le prononce.

C’est un titre qui utilise des mots accrocheurs.

Des mots qui résonnent dans l’esprit des gens.

Car certains mots nous donnent plus envie d’agir, et donc de cliquer, que d’autres.

En voici quelques-uns :

Vous / Gratuit / Nouveau / Termine bientôt / Simple/ Sexy / Économisez / Parce que / Sans risque / Incroyable / Réductions / Aujourd’hui / Mois cher / Prix réduit / Éthique / Honnête / Naturel / Abordable / Zen / Choquant / Bizarre / Fou / Essentiel / Enfer / Caché / Gagnez plus / Lucratif / Erreurs / Révélé / Radical…

Remarque : vous trouverez une liste de plus de 6 000 mots puissants dans le livre Words that Sell.

Un exemple de titre qui contient ces 4 éléments :

Le voici :

EMAILS PRIVÉS QUOTIDIENS™ : Les secrets derrière le système le plus rentable que je n’ai jamais créé.

Voyons ce que ça donne :

  • EMAILS PRIVÉS QUOTIDIENS™ (= puissance)
  • Les secrets (= mystère)
  • …derrière le système le plus (= spécificité)
  • …rentable que je n’ai jamais créé (= bénéfice)

Maintenant que nous avons vu les 4 éléments d’un bon titre, voyons les 8 principaux types de titres.

Les 8 modèles basiques de titres

Ces 8 modèles proviennent du livre The Copywriter’s Handbook de Robert Bly.

The Copywriter's Handbook Robert Bly

Ces modèles sont des générateurs de clics éprouvés…

Ils ont aidé à vendre des milliards de dollars de produits et de services.

Et sont d’une grande aide pour trouver un titre accrocheur.

Les voici :

1 – Titre direct

Le titre direct va droit au but.

Il est intéressant si le prospect connaît déjà le produit et s’il sait qu’il peut satisfaire son désir ou résoudre son problème.

Ce genre de titres est utile par exemple dans le cadre d’une promotion.

Exemple :

-70% sur toutes les formations !

2 – Titre indirect

Il joue davantage sur la curiosité.

Ici, on vise une cible qui ne connaît pas encore le produit, mais qui a un désir, et on cherche une phrase intrigante pour le pousser à cliquer.

L’une des techniques pour le faire, c’est d’associer ensemble des éléments à priori contradictoires pour en faire un titre original.

Exemples :

  • Comment vendre un produit pourri ?
  • Comment rater sa vie ?
  • Pourquoi la salade fait grossir ?
  • L’école est une usine.

3 – Nouveauté

Notre esprit est attiré par tout ce qui est nouveau…

Par tout ce qui vient de sortir.

C’est l’un de nos biais cognitifs.

La mode, qui se renouvelle chaque année, est basée sur ce principe.

Exemples :

  • Annonce : j’arrête les podcasts.
  • La plus grande découverte marketing jamais faite !

4 – Comment

Si vous êtes bloqué pour trouver un titre accrocheur, utilisez simplement le mot « Comment ».

Robert Bly explique dans son livre que :

« De nombreux rédacteurs publicitaires prétendent que si vous commencez par comment, vous ne pouvez pas écrire un mauvais titre. »

C’est pour cette raison que l’on trouve tant de titres qui commencent par ce mot.

Exemple :

Comment avoir 10.000 abonnés sans se prostituer ?

5 – Questions

Une variante du modèle précédent, ce sont les questions qui débutent par autre chose que « Comment ».

De manière générale, notre esprit veut obtenir des réponses aux questions qui l’ont titillé.

Exemples :

  • Pourquoi personne ne croit en mon projet ?
  • Qu’est-ce que font les Japonais et qui manque aux Français ?

6 – Commande

Ici, on brusque un peu le lecteur en lui disant directement ce qu’il doit faire.

Pour ça, on utilise un verbe fort à l’impératif en début de phrase.

Exemples : 

  • Jette ton argumentaire de vente à la poubelle !
  • Ignore les conseils et les astuces de ceux qui n’ont pas réussi !

7 – Raisons

Encore une fois, notre esprit cherche des réponses à ses questions.

Pour trouver un titre accrocheur, plutôt que de poser une question directement, vous pouvez utiliser une autre variante : une énumération de raisons.

Exemple :

7 raisons pour lesquelles tu devrais te concentrer sur la rédaction d’emails au lieu de faire des vidéos.

8 – Témoignages

Ce modèle se base sur le concept de la preuve sociale.

Ce concept dit que notre comportement est influencé par celui d’autrui.

Les titres « témoignages » sont là pour dire aux lecteurs : « Rassurez-vous, vous n’êtes pas seul. ».

Exemples :

  • 157 personnes l’ont déjà
  • « Baaam ! C’est du lourd ! »

Voyons maintenant 100 exemples d’accroches hypnotiques.

Elles reprennent essentiellement les 4 éléments et les 8 modèles que nous venons de voir.

100 exemples pour vous aider à trouver un titre accrocheur

1 – Idées de titres pour du contenu web (vidéos YouTube, articles de blog, newsletter…)

Comment :

  • Comment réussir X sans faire Y
  • Comment X a fait de moi Y
  • Comment survivre à son premier X
  • Comment X : le Guide Complet
  • Comment j’ai fait X en Y étapes
  • Comment j’ai arrêté de fumer du jour au lendemain
  • Comment se défendre quand on est une femme
  • Comment bien embrasser la première fois
  • Comment réussir malgré la flemme
  • Comment j’ai acheté une maison pour 0€
  • Comment Casey Neistat a changé YouTube pour toujours

Listes :

  • 3 étapes simples pour obtenir X
  • 6 livres qui ont changé ma vie
  • 19 idées de rangements pour votre toute petite chambre
  • 23 raisons de venir visiter Paris un weekend l’été

Histoire personnelle :

Pourquoi j’ai décidé de devenir X

Etude de cas :

Nous avons analysé 912 millions de billets de blog. Voici ce que nous avons appris sur le marketing de contenu.

Top :

  •  Les 4 meilleurs X pour 2021
  • Les 10 plus grosses erreurs que font les gens sur X

Secret :

  • Les secrets / La face cachée / Les coulisses de X
  • La face cachée du paradis
  • La vérité sur le Black Friday

Nouveauté :

  •  Les nouvelles façons de générer du trafic
  •  Vous pouvez maintenant X grâce au nouveau Y

Interpeller :

  •  Qui d’autre veut X ?
  •  Faites X avant ce soir sinon…
  • X se moque de toi
  •  Vous gâchez toujours de l’argent dans X ?
  •  Les gens me payent X pour cette information. Mais vous pouvez l’avoir gratuitement…
  •  Message aux internautes : vous prenez un risque en faisant X
  •  Comment votre X vous arnaque : et ce que vous pouvez faire maintenant pour y remédier

Tendances / Actualité / Sujets de société :

Faut-il vraiment avoir peur du variant Delta ? 

Remarque : pour le référencement YouTube, ou celui de votre blog sur Google, n’oubliez pas d’insérer le mot-clé que vous visez dans votre titre. C’est une astuce SEO toute simple qui vous aidera à augmenter votre visibilité sur le web, et donc votre trafic. 

2 – Idées de titres pour des formations en ligne

Le titre d’une formation en ligne doit être unique, intriguant, tout en promettant un bénéfice.

L’une des astuces efficaces ici c’est d’y ajouter un sous-titre pour le rendre encore plus accrocheur, comme dans ces exemples tirés des formations d’Antoine BM :

  • La méthode FASTBOOK™ : 7 jours pour écrire, éditer et publier votre premier livre papier
  • 31 BUSINESS À RECOPIER POUR VIVRE DU WEB EN 2021 (même quand on se lance seul et sans argent)
  • 1000 FANS EN 30 JOURS : Comment amorcer une audience quand on part de zéro
  • PUBS GÉNÉREUSES™ : La nouvelle formule pour créer des pubs YouTube rentables dès le premier jour
  • VENDRE SUR TELEGRAM : Comment monter un business simple et rentable sur la plateforme la plus prometteuse de la décennie
  • LA MACHINE À CONTENU : Le système qui génère des dizaines de milliers de modèles de contenus en appuyant sur un bouton
  • LA MÉTHODE DES PETITS PRODUITS™ : Comment créer des formations en 1 journée et les vendre le lendemain
  • VIVRE DE L’AFFILIATION EN 2021 : Les nouvelles façons de gagner sa vie sans créer de produit
  • LA MAGIE DU CONTENU QUOTIDIEN : Le modèle simple et rentable pour vivre de sa passion

3 – Suggestions de titres pour les objets de vos emails

Les 50 titres d’email d’Antoine BM qui ont fait le plus d’ouvertures

Ils sont rangés par ordre décroissant, en commençant par ceux qui ont obtenu les meilleurs résultats.

  1. Au secours – 48,70%
  2. Ce message m’a énervé – 36,89%
  3. Nouvelle vidéo – 36,86%
  4. J’ai pris ma décision – 34,52 %
  5. Je t’offre ma plus grosse formation – 33,72%
  6. Je te prête mon assistant – 33,26%
  7. C’est une honte – 33,25%
  8. Chiffres choquants sur le blogging – 33,06%
  9. J’offre mes 3 meilleures formations – 32.32%
  10. Oups… – 32.28%

  • Ce soir c’est fini – 32.25%
  • Grosse annonce – 32.16%
  • Comment avoir le feu sacré ? (Routine matinale) – 31.91%
  • La magie du contenu frais – 31.91%
  • L’entrepreneuriat est un upgrade – 31.86%
  • 7 ans 31.69%
  • On se connaît ? – 31.64%
  •  Faut-il offrir un cadeau pendant le confinement ? – 31.50%
  • J’ai vendu mon van – 31.40%
  • Mini-audience, maxi-revenus… – 31.29%
  • Mes chiffres (2020) – 31.16%
  • Peut-on lancer un blog en 2019 ? – 31.10%
  • 27 – 31.00%
  • J’peux pas j’ai piscine – 30.99%
  • Gmail ne m’aime plus – 30.89%
  • Arrête de répondre aux emails – 30.88%
  • 5 outils peu connus – 30.70%
  • Libre en 2020 – 30.68%
  • Changer ta sonnerie de portable peut augmenter tes ventes, j’ai testé – 30.55%
  • Comment survivre à l’hiver – 30.47%
  • Jour de chill – 30.39%
  • La France entre en récession – 30.38%
  • Comment j’investis en bourse – 30.37%
  • Apprendre à gagner de l’argent – 30.36%
  • Message aux 1% – 30.35%
  • Ce que je ne t’ai pas dit hier – 30.21%
  • Annonce : j’arrête de manger – 30.13%
  • Comment j’ai construit mon audience – 30.09%
  • Coronavirus : on n’en fait pas assez ! – 30.08%
  • La fin des formations ? – 30.05%
  • La méthode des petits produits – 30.03%
  • 37 idées pour les entrepreneurs libres – 30.01%
  • Une armée de robots qui travaille pour toi – 30.00%
  • 3 outils pour créer du contenu plus vite – 29.95%
  • Pourquoi j’ai écrit un livre – 29.93%
  • Mon combat contre les tunnels de vente – 29.91%
  • 10.000 – 29.83%
  • Je lance mon premier livre – 29.76%
  • Dernier rappel – 29.72%
  • Infiltre-toi dans mon agenda – 29,71%
  • D’autres idées de titres pour l’emailing :

    Curiosité :

    La seule fois où le marketing bourrin est recommandé

    Bénéfice direct :

    La méthode légale pour split-tester ses tarifs

    L’impossible :

    Comment tester sa pub FB avant de dépenser 1€

    Le bizarre :

    Recherche bombasse pour faire du marketing

    Le Contraste :

    La façon la plus rentable de perdre du temps

    Défier ce que tout le monde pense :
    • Les taux de conversion sont des menteurs
    • Pourquoi le client a toujours tort
    Rebondir sur la mode ou l’actualité :

    La technique d’Emmanuel Macron pour…

    Proverbe/jeu de mots :

    Les ventes des imposteurs s’arrêtent là où commencent les tiennes

    Emprunter la preuve et l’autorité :
    • Le secret de copywriting d’Einstein
    • Comment Amazon vous fait acheter plus…

    Conclusion : trouver un titre accrocheur c’est bien, mais à une condition…

    C’est de l’associer à du bon contenu.

    (= du contenu qui apporte de la valeur et qui est agréable à consommer)

    Sachez que le titre a 2 objectifs :

    1. Attirer l’attention
    2. Donner envie de continuer

    C’est un peu comme l’emballage d’un article, d’une vidéo ou d’un email.

    C’est bien, ça peut donner envie à des internautes d’en savoir plus…

    Mais si derrière votre contenu est décevant, ou incohérent, vous risquez de perdre votre lecteur à tout jamais.

    Donc, ça ne suffit pas de faire du clic (le fameux « putaclic »).

    La clé, c’est de soigner aussi vos contenus.

    Gardez à l’esprit que :

    • Bon titre + mauvais contenu = vous ferez des déçus
    • Mauvais titre + bon contenu = votre contenu sera invisible
    • Bon titre + bon contenu = positif pour votre business

    Voilà !

    Merci de partager cet article à vos amis et contacts s’il vous a apporté de la valeur.

    Et dites-nous quel type de titres vous aimez utiliser et quels sont ceux qui vous ont donné les meilleurs résultats ?

    Anthony pour Antoine BM.

     

    Articles similaires :

    9 conseils pour booster ses ventes sur Internet

    Les autres articles de la catégorie “Apprendre à vendre”

    Partagez cet article :
    Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

    Par Anthony Courtois

    Rédacteur officiel du blog d'Antoine BM, Anthony aime l’écriture et le webmarketing.

    Il se forme sans cesse à la rédaction web, au SEO, au copywriting, blogging, storytelling, etc.

    Il croit au pouvoir des mots et pense qu’il y a toujours quelque part des lecteurs assoiffés de bons et longs contenus.

    Vous pouvez le contacter à : anthony@motsdeconversion.com

    Et vous pouvez télécharger son guide gratuit pour apprendre à rédiger de meilleurs articles de blog en copiant-collant ce lien dans la barre d'adresse de votre navigateur : https://cutt.ly/WhU44dq

    Laisser un commentaire

    Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *