dans email

Personne ne t’attend

Il y a des vérités que personne ne veut entendre…

…et celle-ci en fait partie.

Le monde n’a pas besoin de nous pour tourner.

Nous ne somme qu’une goutte d’eau dans l’océan.

Personne ne nous attend.

D’abord, l’Etat.

L’Etat n’est pas notre ami.

Il ne l’a jamais été.

Peu importe qui en est le chef.

Ses intérêts ne seront jamais les tiens.

Voter pour un fanatique qui se dit « l’ami du peuple » n’y changera rien.

Vouloir la révolution non plus.

Il faut juste le savoir.

L’Etat s’en fout de toi.

Ensuite, le patron.

Un patron n’est pas notre papa.

Il n’est ni là pour nous protéger, ni pour nous rendre heureux.

Il conclut un marché avec nous :

Tu me donnes de la valeur, je te donne de l’argent.

Dès le jour ou tu n’apportes plus de valeur…

On te remplace.

Et c’est bien normal.

Enfin, les proches.

Ils ont peu d’intérêt à ce qu’on soit libre et heureux.

Leur intérêt, c’est qu’on ne change pas.

Parce qu’avec les proches… on agit comme un miroir.

Ils se reconnaissent en nous.

Et si on change trop… ils sont obligés de se poser des questions sur eux-mêmes.

Et ça, c’est difficile.

L’Etat… ton patron… tes proches…

Personne ne t’attend.

Ils ont juste besoin de quelqu’un pour remplir les cases.

Si ce n’est pas toi… ce sera quelqu’un d’autre.

On nous a raconté qu’on était uniques…

Qu’on était importants…

Mais personne n’a de grand destin prévu pour nous.

Personne ne nous attend pour nous donner les clés du bonheur et du succès.

Au contraire : tout le monde se bat pour les avoir avant nous.

Et nombreux sont ceux qui désirent secrètement nous voir échouer.

En comptant sur les autres, on se trompe de chemin.

L’Etat, le patron, les proches…

Il faut les prendre en compte.

Mais la pire erreur…

C’est de les laisser décider de notre avenir à notre place.

La chance qu’on a…

C’est de vivre dans une société libérale.

Malgré tous ses défauts…

Elle nous laisse la possibilité de choisir.

De choisir où et avec qui on vit…

De dépendre d’un patron ou de créer sa boîte…

Et même de changer de pays si on le souhaite.

Quand tu peux changer de pays, c’est toi qui décides.

Tu décides de vivre en France ? Tu en payes le loyer.

Même si celui-ci est exorbitant.

Le plus important, ce n’est pas de faire baisser le loyer de 2 ou 3%…

Le plus important, c’est d’avoir la possibilité de changer de maison.

Ce choix, beaucoup de gens ne peuvent pas le saisir.

Parce qu’ils ont cru à la belle histoire.

Ils ont cru que l’Etat était leur maman…

Le patron, leur papa…

Et leurs proches, tout le reste.

Ils n’ont aucun plan pour gagner leur vie sans patron…

Aucun plan pour être autonomes.

Aucun plan pour se soustraire de l’Etat.

Leur seul espoir… c’est de se plaindre sur Facebook en espérant que le monde va changer pour eux.

Et ils peuvent attendre longtemps.

Je n’ai pas de recette miracle.

Mais il y a des milliers de façons de gagner sa vie par soi-même et de quitter son boss.

Et Internet permet à tous de le faire d’où ils veulent… et de briser les chaînes qui les lient à leur État.

Ma façon préférée, c’est en créant du contenu.

Je t’explique tout le système dans LA CARTE : school.antoinebm.com/la-carte

Au delà du cliché du blogueur qui vit sous les cocotiers…

Monter son business en ligne en tant qu’indépendant…

C’est refuser d’attendre que les autres te donnent leur part du gâteau.

C’est dire « ciao les mecs ! », prendre ta pelle à tarte et te servir.

Notre histoire… c’est notre responsabilité.

Ne laissons pas les autres l’écrire à notre place.

À demain,

Antoine