Un Bon Contenu N’est Jamais Trop Long


Un contenu n’est jamais trop long. Il est seulement trop chiant.

À VOIR TOUT DE SUITE : https://school.antoinebm.com/la-carte

– Les 4 raisons pour lesquelles un contenu est chiant (et comment le rendre intéressant)…

– Comment rendre un contenu ultra-concrêt (même si tu parles de physique quantique)…

– La différence entre les discours de Trump et de Clinton, et pourquoi tu dois faire du contenu pour les élèves de CE2…

– Ma méga-checklist pour vivre de ton contenu (garantie sans arrachage de cheveux)

C’EST BIENTÔT RETIRÉ : https://school.antoinebm.com/la-carte

____
→ S’abonner aux podcasts : http://go.antoinebm.com/podcast
→ Laisser un message sur le répondeur : http://go.antoinebm.com/repondeur
→ Les coulisses sur Instagram : https://www.instagram.com/antoinebm%5Boptin-cat id=1308]

Deux Qualités Pour Atteindre L’excellence


« En Grande-Bretagne, il existe la notion de designers en « forme de T » : une barre verticale pour la profondeur de leurs connaissances dans un seul domaine, et une barre horizontale pour leur empathie avec d’autres domaines du design. »
— Professeur Alex Milton

À VOIR TOUT DE SUITE : https://school.antoinebm.com/la-carte

____
→ S’abonner aux podcasts : http://go.antoinebm.com/podcast
→ Laisser un message sur le répondeur : http://go.antoinebm.com/repondeur
→ Les coulisses sur Instagram : https://www.instagram.com/antoinebm

Mon Problème Avec Les Podcasts


Comment partager un podcast ?

Sur quelle plateforme demander aux gens de s’abonner ?

Comment tout automatiser ?

Je te parle des problèmes que j’essaye de résoudre avec mon podcast en ce moment…

Et je te montre les solutions que j’ai trouvé.

À VOIR TOUT DE SUITE : https://school.antoinebm.com/la-carte

(Moins de 4 jours restants avant expiration)

____
→ S’abonner aux podcasts : http://go.antoinebm.com/podcast
→ Laisser un message sur le répondeur : http://go.antoinebm.com/repondeur
→ Les coulisses sur Instagram : https://www.instagram.com/antoinebm

Mon premier podcast dans mon van


Pourquoi un van est le studio parfait pour enregistrer des podcasts, mes projets pour la suite, et ma méthode pour vivre de ses idées.

LA CARTE : https://school.antoinebm.com/la-carte
(Expire dans moins de 5 jours)

Pour s’abonner au podcast, chercher « Déchaîné » (ou « Antoine BM ») sur n’importe quelle plateforme de podcast.

____
→ Laisser un message sur le répondeur : http://go.antoinebm.com/repondeur
→ Les coulisses sur Instagram : https://www.instagram.com/antoinebm
→ S’abonner sur Apple Podcasts : http://go.antoinebm.com/apple
→ S’abonner sur Google Podcasts : http://go.antoinebm.com/google

Mon plan anti BURN OUT pour les entrepreneurs | Antoine BM


Stress, #épuisement, incapacité totale à travailler, burn out… Les entrepreneurs et les indépendants sont les plus exposés à ces risques. Je te donne 6 règles pour travailler plus sereinement et éviter de te brûler les ailes.

🤫 1 email par jour pour travailler mieux et gagner plus : http://go.antoinebm.com/emails

J’ai vu pas mal d’amis #entrepreneurs se tuer à la tâche et se dégoûter de leur propre métier.

Les entrepreneurs n’ont pas de Prud’Homme, et personne ne les empêche de trop #travailler. Le résultat, c’est souvent des journées de 15 heures (passées uniquement devant un écran), un #stress chronique, un multitâche qui nous épuise.

Le problème, c’est qu’on essaye de courir un marathon en sprintant. Et forcément, on s’écroule au bout de 300 mètres.

Et si la solution, c’était d’adopter une stratégie de marathonien du #travail ?

Je te donne 6 règles qui peuvent te sauver du #burnout.

🤫 1 email par jour pour travailler mieux et gagner plus : http://go.antoinebm.com/emails

Les diplômes ne valent-ils plus rien ? | Antoine BM


Peut-on réussir sans diplômes ? Est-ce que ça vaut encore le coup de travailler 5 ans et d’investir des dizaines de milliers d’euros pour ses études ? La réponse d’un #entrepreneur.

🤫 1 email par jour pour devenir autonome : http://go.antoinebm.com/emails

J’ai arrêté mes #études en 2012. 3 ans plus tard, ma société générait 327.000€ de chiffre d’affaires. Pourtant, je fais toujours des cauchemars dans lesquels je dois choisir entre mon #diplôme ou ma boîte…

La pression que l’on se met pour avoir son diplôme est difficile à vivre, surtout quand on sent que ce n’est pas pour nous. À côté, on voit des amis et des gens sur Instagram qui vivent de leur #passion et on se demande si on a fait le bon choix.

Le but de cette vidéo n’est pas dévaloriser les diplômes, mais de poser une question rationnelle : est-ce que ce morceau de papier vaut le coup pour ce que tu veux faire ?

Et quelles-sont les compétences à acquérir pour #réussir sans diplôme ?

🤫 1 email par jour pour devenir autonome : http://go.antoinebm.com/emails

Vendre de la merde et battre tous ses concurrents

https://drive.google.com/file/d/1q3CmAjKSgxjaRiLazg5V4sueSp1CGof0/preview?usp=drivesdkhttps://doc-10-8o-docs.googleusercontent.com/docs/securesc/rfnvh1aj92d4vt7ueqmlg5hjrbp7nihr/ce08deen6dufjcdsjs7nnn58bhafgho4/1532937600000/06889553161852464519/06889553161852464519/1q3CmAjKSgxjaRiLazg5V4sueSp1CGof0?e=download&gd=truehttps://www.googleapis.com/drive/v2/files/1q3CmAjKSgxjaRiLazg5V4sueSp1CGof0
Ça paraît dingue, mais ce ne sont pas toujours les meilleurs produits qui gagnent. Certaines boites savent sur quel terrain elles se battent, misent dessus, et dominent leur marché. Et c’est pareil pour les créateurs de contenu…

AAA : https://antoinebm.com

Une nuit dans mon van : le bilan

Il est 8h41, et je t’écris sur la petite table de mon van.

J’ai trouvé un coin tranquille, sur les rives de la Loire, à 150 km de Paris.

L’objectif : tester mon van en conditions réelles.

Ce que j’adore avec le van…

C’est que c’est un produit tout en un.

C’est un peu l’iPad de la voiture.

Avant tout, c’est une bonne voiture.

Une voiture que tu peux utiliser tous les jours et qui passe (presque) partout.

Mais c’est aussi une petite maison sur roues…

Un bureau de travail avec vue au choix…

Une chambre d’hôtel qui accepte toujours les animaux…

Un studio insonorisé pour enregistrer des audios.


L’iPad peut remplacer ton ordinateur, ta liseuse, ton papier et ta batterie externe…

Le van peut remplacer ta voiture, ton bureau, tes hôtels et même ta maison.

C’est le rêve des accros au minimalisme et à la simplicité…

Un rêve que je suis en train de réaliser.

Pourquoi une nuit de test ?

Aménager un van, c’est comme voyager léger.

Ça ne se fait pas d’un coup.

Il faut partir à l’arrache : c’est le seul moyen de savoir de quoi on a vraiment besoin.

Dès que tu te dis : « Tiens, il me manque une paire de ciseaux. »

Tu notes « ciseaux » sur ta liste de choses à ajouter.

Et dès que tu te dis : « Tiens, je n’utilise jamais ce porte-gobelet. »

Tu notes « Porte-gobelet » sur ta liste de choses à retirer.

C’est facile, mais ça prend du temps.

Et c’est le seul moyen de vraiment savoir de quoi tu as besoin.

Bilan de la nuit

Niveau confort, rien à redire.

Le van a un chauffage d’appoint alimenté par le moteur.

C’est silencieux, ça consomme peu et c’est très efficace.

Il faisait 7°C dehors, le chauffage était réglé à 10%, et je n’ai pas du tout eu froid.

On peut dormir dans la tente télescopique en haut, ou sur un matelas qui se déplie en bas.

Quand la tente n’est pas utilisée pour dormir, la couchette peut se remonter et ça libère beaucoup d’espace au-dessus de la tête. On peut tenir debout et ça change tout.

L’ancien propriétaire avait fait fabriquer un matelas sur mesure pour la couchette du bas, et c’est aussi confortable que le matelas qu’il y a chez moi.


Niveau sécurité, c’est encore mieux.

Toutes les fenêtres se couvrent d’une façon ou d’une autre et personne ne peut regarder à l’intérieur. Une commande centrale permet de verrouiller toutes les portes.

Le problème, c’est que tu te sens tellement bien que c’est dur de sortir pour aller pisser…

Je n’ai pas été dérangé pendant la nuit, mais je stressais un peu qu’un agent vienne m’embêter au matin : je suis près d’une zone très visitée le week-end, et je ne sais pas si je peux dormir ici.

Les chances sont faibles, mais ça peut arriver : s’ils ont décidé de tondre la pelouse ce matin, ils ne se gêneront pas pour moi.

Ça ne paraît pas très grave, mais ce n’est jamais agréable de se faire réveiller par la police qui cogne à la porte. Ni chez soi, ni dans son van.

Le meilleur moment, c’est le matin.

Quand la lumière te réveille doucement par les interstices des stores…

Que tu ouvres les rideaux et que tu vois le givre sur les arbres…

La nuit est terminée, et l’aventure continue

Pour l’instant, j’utilise un sac de couchage. Mais j’ai une couette en soie qui arrive demain ! #MieuxQueLhotel


Concernant la douche et les toilettes :

J’ai une petite douche qui se fixe à l’arrière du véhicule.

Mais en hiver, le plus simple est d’utiliser une bassine et un gant de toilette.

Ou de s’arrêter à un camping, une piscine municipale ou une aire d’autoroute.

Pour les toilettes, il y a d’autres options. Mais je t’en parlerai plus tard.

Quelques trucs indispensables

– Des couvertures/plaids à mettre sur la banquette arrière, surtout si tu voyages avec ton chien.

– Un adaptateur allume-cigare pour recharger ton téléphone ou ta tablette.

– Un petit kit ménage (Essuie-tout, éponge, chiffons, balayette) pour tout nettoyer. Un espace de 6m2, ça se salit très vite. Et quand c’est sale, c’est toute ta maison qui est sale.

– Des bouteilles d’eau en stock (pour boire, ou remplir le réservoir d’eau)

– De la vraie literie : oreillers, draps, couette… C’est tellement plus confortable qu’un sac de couchage, et totalement possible dans un van.

La suite…

Je n’ai toujours pas le stationnement résidentiel à Paris et je continue à payer une somme astronomique en tickets…

Quand ce sera bon, je pourrai laisser mon van garé dans un endroit qui me plaît et m’en servir au quotidien comme bureau.

C’est mieux que je le pensais pour travailler : c’est silencieux, mais tu vois quand même la vie défiler devant toi.

C’est lumineux, mais tu peux cacher les vitres que tu veux si les passants te gênent.

En dépliant la table, tu as un vrai espace de travail.

Je vais aussi continuer les petits week-ends de 2-3 jours en attendant d’avoir tout ce dont j’ai besoin. Puis je me ferai des voyages plus longs en France et en Europe.


Avoir un van quand tu vis à Paris, c’est pas mal de petits soucis.

Mais j’ai compris que ça valait le coup quand je suis allé pisser cette nuit, ébahi, sous un ciel rempli d’étoiles.


À demain

Antoine