dans email, Non classé

Nutella vs. Smoothie

Comme promis :

Je vais te donner une solution au problème d’hier.

Tu sais, le fait que les gens achètent des patchs…

…au lieu d’acheter ce dont ils ont besoin.

Je m’explique :

Quelqu’un qui vient de se faire larguer n’a pas besoin de s’enfiler 2 pots de Nutella ni de regarder l’intégrale de The Walking Dead. 

Pourtant, c’est ce qu’il achète.

Un type qui n’arrive pas à choper n’a peut être pas besoin d’une énième technique de drague, mais de travailler sur lui-même et de reprendre confiance en lui…

Mais à choisir, il achètera les techniques de drague.

C’est désespérant, mais l’être humain est comme ça.

Du coup…

Est-ce que ça veut dire qu’il faut abandonner l’idée de vendre des solutions ?

Se résigner à donner aux gens ce qu’ils demandent, même si on sait que ça ne résoudra pas leur problème ?

Pas forcément…

Et c’est même plutôt une mauvaise idée.

Je suis convaincu que si tu veux durer dans ce métier, il faut que les gens associent ton nom à un moment important de leur vie.

Pas le moment où ils galéraient…

Pas celui où ils étaient désespérés…

Le moment où ils ont trouvé la solution.

Et où leur vie a changé.

Certains élèves qui me suivent depuis des années ont commencé à vivre de leur activité avec moi.

Ils associent ma tronche avec leur succès…

Ça a créé un lien plus fort que le Nutella.

Le Nutella, on l’achète compulsivement.

Mais on sait qu’il est mauvais pour nous.

Au fond, on le déteste. 

Et le jour où on trouve la force de s’en débarrasser, on n’y touche plus jamais.

Et je pense que tu ne veux pas baser ton business sur des produits achetés compulsivement et regrettés tout de suite après.

La solution, elle tient en une phrase :

– Un smoothie bio dans un emballage de Nutella. –

Autrement dit, vends-leur ce qu’ils veulent, mais délivre-leur ce dont ils ont besoin.

Mais Antoine, comment on fait ?

Un exemple :

Le mec n’en peut plus.

Il s’est encore pris un râteau à la soirée d’hier.

Tout ce qu’il veut, c’est un script.

Une liste précise de mots à dire devant la fille pour la faire succomber.

Le problème, c’est que toi, en tant qu’expert en séduction, tu sais bien que ça ne marche pas comme ça.

Que s’il récite son script en tremblant des jambes, ça se verra.

Qu’à la fin du script, il ne saura absolument plus quoi dire. Que les grosses gouttes de sueur qui dégoulineront sur son front n’auront rien de Ryan Gosling.

Que la fille le verra arriver à 12 km avec son baratin de dragueur, et qu’elle lui collera mentalement une étiquette “ALERTE AU RELOU” sur le front.

Étiquette qui bien sûr se décollera dans un bain de sueur…

Bref.

Tu ne veux pas que ton client raconte à qui veut bien l’entendre que ta formation est un répulsif à meuf, si ?

Ce que tu peux faire :

Vendre le script.

De toute façon, il n’achètera rien d’autre.

Dans le produit, tu le donnes, le script.

Tu expliques pourquoi ça marche, comment ça marche, et sur quels mécanismes c’est basé.

Puis tu dis, toujours dans la formation, que ce script est INUTILE si on ne FAIT PAS le travail préalable.

Un peu comme une formule magique qui ne peut être prononcée que par un Druide de niveau 100.

Quand c’est l’apprenti sorcier qui la récite, il fait cramer le labo.

Tu lui expliques, et tu lui donnes le smoothie.

Ce dont il a vraiment besoin.

Si tu as lu cet email jusque là, je voudrais te demander une faveur.

Si tu connais UNE PERSONNE qui a vraiment besoin de ce conseil, transfert-lui cet email.

Ça prend 5 secondes. Et ça peut l’aider.

Autre chose qui peut t’aider :

4 formations qui se sont MAL VENDUES.

Mais qui sont aussi importantes que le smoothie. Des idées dont tu as vraiment besoin.

Comme elles n’ont pas bien marché, je les ai bradées dans un pack dispo jusqu’à dimanche : school.antoinebm.com/pack-resultat

Ça revient à moins de 25€ par formation… au lieu de 197,00€.

Clique pour voir le contenu : school.antoinebm.com/pack-resultat

À demain,
Antoine