dans email

Mon problème de riche

Internet est une drogue.

Et les plus gros camés sont les indépendants qui travaillent dessus.

Avant de vivre de mes contenus, j’ai bossé pour un entrepreneur…

Il passait sa journée devant son écran 17 pouces…

Interrompu par des coups de fils et des notifications…

36 onglets ouverts sur son navigateur…

Les yeux rouges de fatigue…

Ça lui a tellement flingué le quotidien qu’il a vendu sa maison à Paris pour s’exiler au soleil.

Mais là aussi, il voyait davantage la lumière de l’écran que celle du jour…

Il a finalement décidé de prendre du recul sur son business, et de déménager à nouveau.

J’ai beaucoup de respect pour lui.

Mais je suis sûr d’une chose.

Je ne veux pas faire la même erreur…

Et laisser les écrans me ruiner la vie.

J’ai longtemps cherché une solution miracle.

J’ai même essayé plusieurs fois de faire un “jeûne numérique”.

Mais il y avait toujours un moment où je craquais…

Et où je passais 3 heures à scroller sur Twitter…

Laissant la négativité et l’instantané prendre le pas sur ce qui compte pour moi.

Je sais que ce problème, il est quasi-impossible à éviter pour ceux qui travaillent sur le web.

Parce que ta drogue, c’est aussi ton métier. Et ce qui nourrit ta famille.

Au nom de notre travail, on sacrifie notre vie… et on se rend tellement misérable qu’on n’est plus capable de travailler…

Stop.

Il faut trouver une solution.

J’ai beaucoup réfléchi à ça, et une idée m’est venue.

Et si le problème, ce n’était pas les écrans ?

Après tout, les écrans existent depuis longtemps. Quand j’étais petit, je n’en n’avais pas besoin pour me distraire.

Et si le problème, c’était CE QUE L’ON FAISAIT sur les écrans ?

Et si le problème, c’était Instagram, Facebook, Twitter, sa boite mail et les sites d’infos ?

Si le problème, c’était que TOUTES nos distractions viennent de là ?

La solution ce n’est pas de supprimer les écrans.

Après tout, j’ai besoin de Google Maps pour me diriger, de Spotify pour écouter de la musique, de Bear pour prendre des notes, et de l’appareil photo de mon iPhone pour capturer des souvenirs.

Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

Le smartphone, c’est un outil génial.

Le problème, c’est qu’on en fait notre principale source de distraction.

La solution, c’est de rendre le smartphone chiant.

Chiant, mais utile. Comme un bon couteau Suisse.

Alors j’ai supprimé quasiment toutes les apps de divertissement.

Je me suis retiré des réseaux sociaux.

Et j’ai commencé à me détendre.

Essaye la vie dans Instagram, tu verras comme c’est relaxant.

Mais un autre problème est très vite apparu.

N’ayant plus toutes ces distractions…

Et n’ayant pas envie de passer ma journée entière à lire des livres et travailler…

Je me suis vite retrouvé seul chez moi, sans rien avoir à faire.

L’ennui total.

L’horreur.

Et là…

Je me suis rappelé d’une chose :

Le meilleur moyen de supprimer une addiction, ce n’est pas de l’éliminer.

C’est de la remplacer.

Quand j’étais petit et que j’allais chez ma mère pour le week-end, je n’avais droit qu’à 1 heure d’écran par jour.

Et je ne m’ennuyais pas.

Je passais le samedi matin à la bibliothèque…

J’empruntais des romans, des BD et des magazines…

Je passais le reste du week-end à lire ce qui m’intéressait…

À faire des activités manuelles…

Ou à jouer avec un ami.

Je n’avais pas besoin d’écran…

Et je n’en avais pas envie.

La solution que j’ai trouvé, elle est basée là-dessus.

Au lieu de me distraire sur internet…

Je me suis abonné à plusieurs magazines qui m’intéressent.

Quelques revues américaines…

Des publications sur ma thématique…

Et même un journal hebdomadaire français pour assouvir ma soif d’actualités, sans tomber dans le culte de l’immédiateté et du manque de profondeur des articles Twitter.

Chaque semaine, je reçois tout ça dans ma boite aux lettres.

Je commence ma journée en lisant des trucs qui m’intéressent.

Dès que je suis inspiré, je rédige mon email du jour.

Puis j’abat les tâches de ma liste…

Et je termine ma journée en allant boire un verre avec un proche…

En faisant une longue balade avec mon chien…

Ou en organisant une sortie ou un resto en amoureux.

Alors bien sûr…

Si tu rêves de vivre de ton activité et que ce n’est pas encore le cas…

Tu dois penser que j’ai des “problèmes de riche”…

Que tu aimerais bien, toi aussi, ne pas savoir quoi faire de ton temps libre…

Et que ton patron ne te laisseras jamais quitter les yeux de ton ordinateur.

C’est vrai.

Si c’est ton cas, la priorité, c’est d’en sortir.

De rendre les clés, et de monter ton propre truc…

De gérer tes propres problèmes…

D’organiser la journée de tes rêves…

Et de la vivre chaque jour de l’année.

On me demande souvent quelle formation prendre si on est dans ce cas.

Il n’y en à qu’une : MAKER PRO II.

C’est la formation la plus complète que j’ai créé pour ceux qui veulent vivre de leur idées.

Il y a tout, de l’idée de basé à la génération de revenus, en passant par l’acquisition de trafic.

Plus de 10 heures de vidéo.

La formation va être SUPPRIMÉE DÉFINITIVEMENT du catalogue ce dimanche.

Le seul moyen de l’ajouter à ton espace membre et de garder son accès à vie…

C’est de la commander avant dimanche.

Exceptionnellement, je t’ai créé un code promo qui te donne droit à 800,00 euros offerts…

Clique ici pour en profiter avant qu’il ne soit trop tard : https://school.antoinebm.com/maker-pro-ii-la-grande-formation-pour-vivre-de-sa-passion-en-2018?coupon=LADERNIERE

À tout de suite dans la formation,

Antoine

Les Emails Privés d'Antoine BM
Reçois un email chaque matin rempli d’astuces pour apprendre à vendre, changer de vie, et gagner sa liberté :
Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.