dans email

Les « non-conformes »

Je suis un non-conforme.

Et si tu me suis, tu l’es probablement aussi.

Non conforme à ce que la société attend de nous.

Non conforme aux choix qui nous sont proposés.

Non conforme à l’enfermement et à la soumission.

On nous a dit :

Tu seras salarié.

Tu travailleras 8 heures par jour pour réaliser le rêve d’un mec mort depuis 40 ans.

Tu auras la chance de vendre des produits laitiers à des gens à qui ça donne la chiasse.

Tu n’aimeras pas vraiment ça, mais c’est pas grave.

Parce que tu auras le droit de te plaindre à la machine à café…

Tu auras juste ce qu’il faut pour être confortable.

Les tickets resto et le 13ème mois…

La petite augmentation pour l’arrivée de bébé…

Et peut-être même le café gratuit.

Si vraiment ça ne va pas, ne t’inquiète pas.

Tu auras le droit de contester.

On est sympa, on a créé une structure pour ça.

Ça s’appelle les syndicats.

Tu continues ta vie pourrie, mais en plus tu passes ton week-end dans des réunions inutiles ou à bloquer des pauvres gens sur l’autoroute.

Tu vas voir, c’est ça la liberté.

Et si vraiment ça ne va toujours pas, on a autre chose.

Ça s’appelle la bière.

Tu bois ça en grande quantité le vendredi pour oublier ta semaine…

Avec un peu de chance, tu continues le samedi…

Et même peut-être tous les jours de la semaine en rentrant chez toi.

Tu vas voir : la gueule de bois, on s’y habitue.

Surtout, n’essaye pas de changer quoi que ce soit dans ta vie.

Tu es trop faible pour ça.

La seule chose que tu peux changer, c’est le monde.

Ça, c’est facile.

Vote pour un connard qui te promet tout ce que tu veux.

Quand l’essence sera moins chère, ta vie va devenir tellement mieux…

Poste des statuts extrémistes sur Facebook pour montrer à tes potes que t’es un dur.

Mais surtout, reviens bosser lundi, parce qu’on a des yaourts à vendre.

L’important, c’est que tu te croies insoumis.

Que tu te croies libre.

Que tu te croies révolté.

Mais que tu ne changes RIEN.

____

Toi et moi, on a compris un truc.

On a compris que le changement, ce n’est pas un slogan politique.

C’est une ACTION SUR SOI-MÊME.

Le changement, ça ne s’incarne pas sur Facebook.

Ça s’incarne dans ta vie.

Dans ton travail…

Dans ce que tu choisis de consommer…

Dans ce que tu fais de tes journées…

Dans ta discipline.

« Avant de vouloir changer le monde, commence par ranger ta chambre »

Merci Jordan Peterson.

Être entrepreneur, c’est une « tendance cool » pour certains.

Pour les « non-conformes »… c’est une obligation.

On ne le choisit pas.

On le fait… ou on meurt.

Si tu es un non-conforme et que tu ne vis pas encore de ton activité…

Qu’est ce que tu attends, bordel ?

On ne te demande pas de créer le prochain Facebook…

Juste de trouver 20 putains de clients qui te donnent 100 putains d’euros par mois.

Tu vas sérieusement laisser les gens dépenser 400 balles pour une enceinte qui parle ou un aspirateur transparent ET NE PAS PRENDRE TA PART ?

Les gens dépensent leur argent.

Si ce n’est pas dans ta solution, ce sera dans une autre.

Tu peux créer des solutions qui vont changer leur vie (contrairement à l’enceinte qui parle…)

Des solutions qui vont les rendre fiers d’eux (contrairement à l’aspirateur).

Comment on fait ?

Commence par trouver une compétence.

Il y a bien un truc pour lequel tes amis te demandent conseil, non ?

Si ce n’est pas le cas, lâche ta console et ouvre un bouquin.

Trouve des gens qui ont besoin d’une solution et que tu peux aider.

Il y a plein de gens qui rêvent d’apprendre l’accordéon…

Qui aimeraient changer leur alimentation…

Ou qui veulent que leur chien arrête de chier sur le tapis.

Il suffit de te servir.

Vends-leur quelque chose.

N’importe quoi.

Un coaching privé. Une formation en ligne. Une heure de ton temps.

N’attends pas d’avoir le bon matos.

Ni une grosse audience.

Commence par la vente.

Et si ça ne vend pas ?

Apprends la vente.

Pour devenir libre.

Je t’enseigne les meilleures techniques de persuasion dans cette formation : https://school.antoinebm.com/gangster-marketing-les-secrets-des-plus-grands-manipulateurs

C’est la base.

L’arme fatale des non-conformes.

Et la raison pour laquelle on survivra et on vaincra…

En restant en marge de la société, de ses gens normaux et de leurs vaines contestations.

À demain,

Antoine

Les Emails Privés d'Antoine BM
Reçois un email chaque matin rempli d’astuces pour apprendre à vendre, changer de vie, et gagner sa liberté :
Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.