dans Non classé

Le secret pour une belle vie

Je viens de rentrer de Singapour, et pour tout te dire…

Paris m’a manqué.

Je ne te parle pas seulement de ma vie à Paris…

Mais bien de la ville en elle-même.

 

Si Paris est considérée comme la plus belle ville du monde…

Si 33 millions de touristes la visitent chaque année…

Si des centaines de films sont tournés ici…

Ce n’est pas pour rien.

 

Bien sûr, certains te diront que la beauté est dans l’œil du spectateur.

Eh bien, je ne suis pas d’accord.

Je pense que, peu importe le spectateur…

L’immense majorité des gens trouveront Paris plus beau que Bangkok ou Singapour.

 

La raison ?

Je l’ai découverte en regardant cette vidéo : youtu.be/Hy4QjmKzF1c

Pour la première fois, un YouTubeur a mis des mots sur ce que des millions de personnes ressentent.

Et a réussi à expliquer ce qu’on pensait inexplicable.

 

Mais quel rapport avec nos affaires ?

J’y viens.

 

Le premier critère qui fait une belle ville selon la vidéo…

C’est qu’elle ne soit ni trop chaotique, ni trop ordonnée.

Autrement dit…

Que la taille et la symétrie des bâtiments soient respectés…

Tout en laissant la liberté aux architectes de modifier la couleur et les détails de la façade.

 

Il y a quelques années, j’ai visité la ville de Bruges, en Belgique.

Je me souviens avoir été charmé par la grand-place, avec ses maisons à la façade si particulière.

Tu noteras que chacune de ces maisons est de la même hauteur et de la même largeur que la maison voisine…

Mais que chaque façade est de couleur différente, avec des motifs variés.

Et on est d’accord… c’est joli.

 

Maintenant, allons à Bangkok…

Et regardons la skyline.

Qu’est ce qu’on voit ?

Des centaines d’immeubles de toutes les tailles différentes…

De toutes les formes différentes…

Et de tous les styles différents.

Il n’y a aucune cohérence.

Bref… c’est le chaos total.

Et puis il y a ces villes chinoises déprimantes…

Remplies de gratte-ciels tous identiques.

Pas franchement le genre d’endroit où tu veux passer tes vacances.

 

Une belle ville…

C’est une ville ou il y a de la diversité dans un ensemble ordonné.

 

Et finalement, une belle vie…

C’est un peu la même chose.

 

Une vie de chaos, c’est une vie misérable.

C’est une vie dans laquelle on n’a aucun contrôle…

Dans laquelle on est victime de toutes les tentations…

Dans laquelle on n’agit pas, et on se laisse porter par les événements.

C’est une vie profondément triste.

 

De l’autre côté…

Une vie trop ordonnée, c’est une vie sans saveur.

Une vie rigide qui ne laisse aucune place à l’imprévu.

Qui exclut l’amusement et les expériences nouvelles.

Qui nous transforme en robot mécanique sans poésie.

C’est une vie profondément ennuyante.

 

La belle vie…

Elle se trouve entre les deux.

C’est une vie que l’on choisit.

Dans laquelle on a créé un cadre avec des règles.

Dans laquelle on a des valeurs que l’on essaye de respecter.

Mais c’est aussi une vie…

Où on laisse de la place à l’imprévu.

Où on accepte certaines de ses faiblesses.

Où on ose différentes expériences.

Où on garde son âme d’enfant.

 

La belle vie…

Ce n’est pas devenir un paumé.

Et ce n’est pas devenir une machine.

 

La belle vie, c’est se fixer des règles…

Tout en s’offrant de la liberté.

 

Une belle vie, c’est comme une belle ville.

On s’y sent bien.

On s’y sent libre.

On va boire un verre sur la place centrale de temps en temps.

On se plaît à s’y promener.

Mais on peut aussi y travailler.

Construire des choses qui nous font rêver.

Être inspiré par les monuments…

Et se sentir valorisé.

 

Si on n’est pas obligé de vivre dans une belle ville…

On devrait tous chercher à se créer une belle vie.

Parce que c’est ce qui lui donne un sens.

 

À demain,

Antoine