Catégories
Non classé

Le Loup de Wall Street est une mauvaise parodie de l’entrepreneuriat

C’est inquiétant.

Depuis la sortie du film inspiré de l’histoire de Jordan Belfort qui raconte l’ascension et la chute d’un courtier en Bourse aux pratiques malhonnêtes…

Il semblerait que le héros du film soit devenu un modèle à suivre pour les jeunes entrepreneurs.

Il suffit de regarder :

L’imagerie du Loup de Wall Street est utilisée en masse par les formateurs en business.

Certains vont encore plus loin et reproduisent les attributs physiques du personnage, en s’affublant d’un costume 3 pièces et d’une grosse montre alors qu’ils travaillent devant leur PC, sur le canapé de maman.

Et parfois, ça marche.

Ils attirent de jeunes hommes qui rêvent de succès, de filles sexy et d’argent facile.

Le souci…

C’est que cette imagerie n’a pas grand-chose à voir avec la réalité du terrain.

La plupart des entrepreneurs à succès que je connais sont des bosseurs.

Ils passent le plus clair de leur temps le nez dans leurs bouquins ou sur un ordinateur.

Ils aiment davantage leur métier que les résultats qu’il apporte.

Et c’est toute la différence.

Les gens qui sont séduits par le Loup de Wall Street sont avant tout séduits par ce qu’il possède :

L’argent, la gloire, l’admiration de ses collègues, la fête, les femmes et la drogue.

Le chemin pour y parvenir ? C’est secondaire.

Et on en arrive au deuxième problème :

Certains semblent l’oublier, mais le héros du film gagne sa vie en arnaquant les gens.

Il ne se contente pas d’être charismatique et persuasif.

Il gagne son argent de façon illégale, en employant la méthode du pump and dump.

Concrètement…

Ça veut dire qu’il fait monter artificiellement le prix des actions en mentant à ses clients, dans le but de les revendre en faisant une plus-value.

Au moment de la revente massive des titres… le prix des actions s’écroule, et les investisseurs perdent tout.

Le héros du Loup de Wall Street ne gagne pas sa vie en créant de la valeur pour ses clients.

Il gagne sa vie en les manipulant par le mensonge, en les trompant et en les ruinant.

Ce n’est pas un entrepreneur : c’est un petit escroc.

Et ne nous trompons pas :

C’est pour ça que le film est intéressant.

Raconter l’histoire d’un honnête entrepreneur qui travaille dur, a une vie de famille stable et ne perd pas tout à la fin… c’est beaucoup moins romanesque.

Un héros séduisant et manipulateur, poursuivi par le FBI et qui cède à tous les excès…

C’est du pain béni pour Hollywood.

Mais pas pour nous.

Car voilà le principal problème :

Quelle image donne ce film de l’entrepreneuriat ?

Que c’est un combat masculin.

Dans lequel il faut bouffer les autres.

Dans lequel nos clients ne sont rien d’autre que de la chair à canon financière.

Qu’il faut les presser comme des citrons et les abandonner à leur perte.

Que le seul objectif est le gain à court terme.

Que la valeur n’a aucune importance.

Bref : c’est une belle recette de l’échec.

D’ailleurs…

Certains semblent l’avoir oublié, mais c’est exactement ce qui arrive au héros du film.

Après avoir été arrêté par le FBI, il est condamné à 20 ans de prison.

Il préfèrera collaborer avec la police et trahir ses amis, qu’il enverra en prison à sa place.

Il divorcera de sa femme après l’avoir, sous l’emprise de la drogue, giflée et frappée à l’estomac.

Il fera tout de même 3 ans de prison et, à sa sortie, deviendra conférencier.

Mais pour des milliers de jeunes “loups”…

L’histoire de Jordan Belfort est une histoire inspirante.

Ils rêvent de lui ressembler, et certains sont prêts à tout pour ça.

Le “comment” ne compte pas.

Ce qui compte, c’est le résultat à court terme.

Ils veulent l’argent et la gloire.

C’est peut-être pour ça que les vendeurs de rêve pullulent sur le web depuis quelque temps.

Ils ont beaucoup de followers sur Instagram… conduisent de belles voitures… ont tous les attributs du succès…

Sauf que vous avez beau chercher… ils n’ont jamais rien accompli de leur vie.

La plupart du temps…

Ce sont juste des losers avec un masque d’entrepreneur.

C’est triste.

Parce que l’entrepreneuriat est une aventure fascinante.

Une aventure qui peut donner un sens à sa vie. Faire de nous des personnes meilleures.

Une aventure pour construire ses compétences et ses talents.

Une aventure passionnante et libératrice.

Et aussi une aventure rentable.

Elle ne fait peut-être pas de très bons films…

Mais elle façonne de belles vies.

Au lieu de se laisser séduire par un personnage malhonnête, drogué et malheureux…

Intéressez-vous à vos compétences et à vos clients.

Ça marche mieux.

Antoine

Partagez cet article :
Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

Par Antoine BM

Depuis 2015, je gagne ma vie en aidant les gens à prendre leur liberté.

Je suis l’auteur d’une chaîne YouTube à 135 000 abonnés sur le business et la vente, et j’ai vendu pour plus d’1,3 millions d’euros de formations en ligne.

Aujourd’hui, je partage mes idées dans ma newsletter quotidienne.

Je suis un introverti, passionné par les idées contrariennes, la psychologie humaine et la vente.

Je voyage la moitié de l’année, et je vis le reste du temps à Paris.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *