dans email

La Bible de l’email marketing

Pas de podcast aujourd’hui pour cause de connexion pourrie.

Pas de borne wifi au milieu du Pacifique. (Qui l’eut cru ?)

J’ai donc choisi une question.

De Nicolas :

Si tu devais recommander un livre, un seul… 

La Bible de l’email marketing…

Ce serait quoi ?

Dur.

Je ne connais pas de bon livre sur ce sujet.

Par contre, il y a d’excellents bouquins sur le copywriting.

Le copywriting, c’est écrire pour vendre.

Les meilleurs ouvrages sur le sujet sont parus avant même l’existence de l’email.

À l’époque, on envoyait des courriers par la poste, avec un bon de commande à compléter et renvoyer…

On postait des publicommuniqués dans les journaux papier…

Bien loin de la simplicité de l’email quotidien.

Pourtant, certains copywriters de génie ont fait des dizaines de millions de dollars à cette époque… juste avec des lettres de vente.

Gary Halbert, Eugene Schwartz, David Ogilvy…

Les années 70 sont au monde de la vente ce que la Renaissance est au monde de l’art.

Une des périodes les plus prolifiques.

Pourtant, ces auteurs tombent peu à peu dans l’oubli…

Et sont remplacés par des accros aux réseaux sociaux qui te parlent d’ENGAGEMENT à longueur de journée.

Résultat : Des milliers d’influenceurs qui sortent de nulle part pullulent sur Instagram.

Ils ont des centaines de milliers de followers… mais zéro client.

Parce qu’ils ne savent pas vendre, quoi vendre, et à qui le vendre.

Mon boulot, c’est de me plonger dans ces vieilleries…

D’ignorer ce qui ne marche plus…

De prendre le meilleur de ce qui marche toujours…

Et de l’adapter au monde actuel.

Je ne t’apprendrai pas à devenir une star d’Instagram, mais à trouver la bonne audience et à construire une offre irrésistible autour de ses besoins.

C’est moins sexy…

Et les marques ne te paieront pas tes vacances.

Mais tu pourras t’en offrir jusqu’à la fin de tes jours.

Revenons à Nicolas.

Si je devais conseiller UN SEUL livre.

Une BIBLE du copywriting.

Je choisirais sûrement The Copywriter’s Handbook, de Robert Bly.

Il ne réinvente pas la roue, mais il reprend les bases posées par les géants dont je te parlais… et il te les explique simplement.

Si tu n’as ni l’envie ni le temps de te plonger maintenant dans un livre anglophone, pas de problème.

Je le fais pour toi. 

Je prends des notes, j’ajoute mon grain de sel, et je t’envoie ça.

Chaque matin, dans ta boite mail.

À demain,
Antoine.

PS : On vient de passer les 230 commandes. 
Je ne sais plus quoi dire. 
Si : passez à l’action.
school.antoinebm.com/1000-inscrits

PPS : l’offre se termine demain.