Catégories
Non classé

Dans quoi investir en 2022 pour gagner de l’argent ?

Dans cet article, vous allez découvrir dans quoi investir en 2022 pour gagner de l’argent.

Vous verrez quels sont les placements à privilégier.

Mais surtout, vous allez apprendre une façon de placer son argent qui rapporte en prenant le minimum de risques.

Vous avez entièrement raison de vous intéresser aux meilleurs investissements à réaliser cette année.

Car, c’est un secret pour personne, le livret A est en ce moment loin d’être l’investissement le plus rentable au monde

C’est au contraire un placement à perte !… puisque son taux est inférieur au taux d’inflation.

C’est pourquoi il vous faut plus que jamais trouver un moyen de faire fructifier vos économies tout en les protégeant.

C’est ce que vous permet de faire la stratégie d’investissement qu’Antoine BM, le créateur de ce blog, vous conseille pour placer vos liquidités.

Allons-y !

La meilleure stratégie d’investissement pour 2022

Ce qu’il vous faut, c’est une façon d’investir  qui permet à la fois de protéger et d’augmenter vos économies.

Pour cela, il vous faut suivre une stratégie à 3 niveaux :

  1. L’investissement à faible risque
  2. L’investissement à risque moyen
  3. L’investissement à risque élevé

Cette stratégie à 3 niveaux, elle permet de se constituer une épargne sécurisée disponible en cas de besoin.

(Pour votre retraite ou des projets importants par exemple.)

Et elle permet d’investir en même temps dans des placements qui peuvent rapporter beaucoup d’argent.

Voici comment elle fonctionne.

L’investissement à faible risque

C’est l’investissement « en bon père de famille ».

Une façon conservatrice d’investir qui vous permet de préserver à coup sûr l’argent que vous avez mis de côté pour votre retraite…

L’argent que vous ne pouvez absolument pas perdre.

Cet argent, vous allez l’investir en suivant l’une des meilleures stratégies d’investissement qui existe.

Une stratégie qui a fait ses preuves depuis les années 70.

Il s’agit de la stratégie du « Permanent Portfolio » d’Harry Brown.

Elle rapporte en moyenne 10 % par an, même pendant les années difficiles…

Même pendant la crise de 2008 par exemple.

performance permanent portfolio

(source : Wikimedia Commons)

Pourquoi ?

Parce que c’est une stratégie de placement extrêmement équilibrée du fait de sa répartition, qui est la suivante :

  • 25 % d’actions
  • 25 % d’obligations
  • 25 % de cash
  • 25 % d’or

Voici comment et pourquoi ça fonctionne :

Acheter des actions en bourse est un choix judicieux quand l’économie va bien.

Par contre, en cas de récession, ça ne se révèle pas être un bon placement.

À l’inverse, les obligations, qui sont un investissement dans des emprunts, ont tendance à monter plutôt quand l’économie va mal.

Idem pour l’or, qui est une valeur refuge en cas de crise.

Donc, vous voyez qu’avec le Permanent Portfolio, l’idée est d’avoir une sorte d’équilibre permanent, quels que soient les aléas de l’économie.

Antoine BM investit un tiers de son capital en suivant cette stratégie.

Et, pour répartir encore le risque, il achète non pas des actions ou des obligations individuelles, mais des indices qu’on appelle des « trackers ».

Vous pouvez en acheter via des courtiers en ligne, ou une banque, ou l’intermédiaire financier de votre choix.

Et ces indices, ils vont suivre les performances, non pas d’un titre, mais de plusieurs titres en même temps.

Par exemple, au lieu d’acheter une action d’une entreprise, vous allez acheter un indice qui est basé sur le marché de toutes les actions américaines, ou sur toutes les actions européennes, ou même sur toutes les actions mondiales.

Voilà pour ce premier niveau.

Continuons maintenant de voir dans quoi investir avec le niveau suivant :

L’investissement à risque moyen

Vous pouvez ensuite investir une autre partie de votre argent dans des actifs un peu plus risqués, mais qui peuvent avoir des rendements bien supérieurs.

C’est ce qu’Antoine BM appelle ses investissements de « financier ».

En quoi ça consiste ?

À investir dans quelques entreprises, une poignée seulement, dont vous pensez qu’elles ont un fort potentiel de croissance dans le futur.

Par exemple, Antoine BM possède des actions Tesla, Apple et Amazon.

Pourquoi ces 3 entreprises ?

Parce que ce sont des boîtes qu’il connaît très bien, dont il suit l’actualité depuis des années, et dont il pense qu’elles ont encore un fort potentiel de développement.

Attention !

Il ne vous conseille pas forcément d’acheter les mêmes actions que lui.

Il vous conseille plutôt de choisir des entreprises que vous aimez, en qui vous croyez, et sur lesquelles vous avez envie de parier.

Si on parle ici d’investissement à risque moyen, c’est parce qu’il s’agit à ce niveau d’investir dans de grosses entreprises, qui ont pignon sur rue, et qui sont déjà cotées en bourse.

Vous en conviendrez, il y a peu de chances qu’Amazon ou qu’Apple disparaissent du jour au lendemain.

Mais c’est quand même un peu plus risqué d’investir chez elles que d’investir dans le Permanent Portofolio.

Par contre, quand le cours des actions de ses entreprises monte, il peut aller bien au-delà des 10 % de ce portefeuille.

C’est un meilleur placement donc quand tout va bien, mais il est relativement plus risqué.

Passons maintenant au 3ème niveau de cette stratégie d’investissement :

L’investissement à risque élevé

L’idée de ce 3ème niveau est d’investir une 3ème partie de votre épargne, pas tout, dans des investissements à plus haut risque.

Pourquoi à plus haut risque ?

Parce que vous allez investir cette fois-ci dans des choses que vous ne connaissez pas bien ou qui sont encore au stade embryonnaire…

Des choses qui pourraient échouer, mais aussi rapporter gros si ça marche.

Dans quoi investir à ce stade ?

Dans des startups par exemple.

Aujourd’hui, il existe des systèmes de financement participatif, comme le crowdequity, qui permettent à n’importe qui d’investir dans une startup.

Antoine BM a notamment investi dans une startup qui produit des vélos électriques parce qu’il croit en son potentiel.

Cette entreprise n’en est qu’à ses débuts, mais elle pourrait lui rapporter 30 ou 40 fois sa mise de départ si elle explose, comme explosent parfois les startups.

Ce type d’investissement est plus risqué, car 90 % des startups échouent.

Par contre, il pourrait lui rapporter d’énormes rendements.

C’est pour ça qu’il ne faut investir qu’une petite partie de son argent dans ce 3ème niveau.

Car vous risquez d’échouer souvent, mais de gagner gros le peu de fois où vous gagnerez.

C’est la raison pour laquelle Antoine BM appelle ce 3ème niveau le niveau « joueur ».

Pas tellement parce que c’est comme jouer au casino, mais parce que vous allez jouer (au sens de s’amuser) à essayer de trouver quelles seront les entreprises du futur…

Celles qui vont révolutionner le monde grâce à leurs produits et qui au passage pourraient vous rapporter beaucoup d’argent.

De la même façon, vous pouvez jouer en investissant dans les objets de luxe, dans l’art, dans les cryptomonnaies…

Donc en résumé :

Le meilleur placement financier pour 2022, c’est de répartir votre capital entre :

  1. Un investissement à risque faible en suivant les principes du Permanent Portfolio (1/4 de trackers, ¼ d’obligations, ¼ d’or, ¼ de cash)
  2. Un investissement à risque moyen dans des grandes entreprises déjà cotées en bourse
  3. Un investissement à risque plus élevé dans des startups, des objets de luxe, des cryptomonnaies…

Faut-il investir dans l’immobilier cette année ?

L’investissement immobilier peut être un bon placement, mais vous devez savoir qu’il possède plusieurs défauts.

Déjà, il prend du temps et de l’énergie…

Ce n’est pas juste un placement : c’est une activité à mi-temps.

Entre la recherche de biens, le montage de prêts, les visites, les travaux à faire, vous pouvez très vite vous compliquer la vie avec l’immobilier…

Ce qui n’est pas le cas forcément avec la bourse où vous pouvez obtenir des rendements bien supérieurs sans y passer vos journées (en misant sur des trackers par exemple).

Autres défauts de l’immobilier :

  • Fiscalité élevée (l’ISF par exemple a été remplacé par un impôt sur la fortune immobilière)
  • Risque de bulles immobilières
  • Vie à crédit qui présente un certain risque
  • Risque de vacances ou de loyers impayés dans l’immobilier locatif
  • Forte compétition sur les biens à fort potentiel

Donc, l’avis d’Antoine BM sur l’immobilier, c’est que ce n’est pas un mauvais placement du tout, mais c’est un investissement qui prend du temps et qui n’est pas forcément le plus rentable.

C’est bien quand on aime ça, mais si ce n’est pas votre truc, il existe d’autres placements comme les placements en bourse ou dans des actifs « passion » (comme les montres de luxe) qui pourraient mieux vous convenir.

Par Anthony Courtois

Rédacteur officiel du blog d'Antoine BM, Anthony aide Antoine à transmettre sur son blog ses méthodes pour vous aider à vivre une vie plus libre.

Pour des besoins en rédaction, vous pouvez le contacter à : anthonycopypro@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *