dans Non classé

« Tu comptes vendre de l’eau sucrée toute ta vie ou changer le monde avec moi ? »

Ça te dis peut-être quelque chose…

C’est la célèbre phrase prononcée par Steve Jobs. Celle qui a convaincu le patron de Pepsi de venir travailler chez Apple.

J’adore cette anecdote.

D’abord parce qu’elle est caractéristique de l’impertinence de Jobs, mais surtout parce qu’elle donne une belle leçon de persuasion.

Pour convaincre Sculley, Jobs aurait pu lui proposer une prime, des avantages, un meilleur titre, une sécurité…

Dans ce cas, il se serait battu avec les mêmes armes que Pepsi. Et il aurait probablement perdu.

Au lieu de ça, il a fait une comparaison dure, mais vraie : alors que Pepsi vendait de l’eau sucrée, Apple était en train de changer le monde.

À ce moment-là, son cerveau est court-circuité. Il ne se voit plus comme un homme qui a réussi sa vie, mais comme un homme qui n’a pas su lui trouver de sens.

Mais attention…

Une comparaison peu flatteuse, presque méprisante, ne serait pas efficace pour convaincre… si elle n’était pas accompagnée d’une porte de sortie.

En proposant à Sculley une autre option, celle de travailler pour Apple, Jobs lui permet de s’en sortir la tête haute.

À ce moment là, si Sculley avait refusé, il serait passé pour un bureaucrate intéressé par rien d’autre que ses petits avantages personnels.

En acceptant, il s’en sort en héros : il accepte de changer le monde avec Jobs.

Clap clap clap, belle démonstration.

Le problème, c’est que…

Jobs n’aurait jamais dû embaucher cet homme.

Sculley était obsédé par Jobs, comme beaucoup d’autres, et se sentant petit à petit mis à l’écart et humilié, il a mis Jobs à la porte de sa propre entreprise quelques années plus tard.

C’est le mari qui assassine sa femme quand il se rend compte qu’elle ne l’aime plus.

Si ça t’intéresse, je te conseille de lire la biographie de Jobs : http://amzn.to/2nx4zHk

Ce gars est aujourd’hui encore adoré et détesté… mais difficile de l’ignorer.

Je pense que je n’aurais jamais pu bosser avec lui.

Mais il faut admettre qu’il avait du génie…

PS : tous ceux qui s’apprêtent à commenter que S. Jobs était un salaud qui faisait travailler les enfants Chinois… 👉🚪