dans email

Comment profiter du désordre

Comment se renforcer dans les périodes de crises ?

Comment tirer profit du désordre et du chaos ?

Comment éviter de tout perdre quand il y a un imprévu ?

Comment ne plus être anxieux en pensant à l’avenir ?

… En devenant Antifragile.

Il y a quelques années, j’ai lu ce bouquin de Taleb : amzn.to/2SN0IjS

Il m’a fait comprendre la différence entre fragile et antifragile…

Et m’a aidé à construire une vie la plus antifragile possile.

Le contraire de fragile, ce n’est pas robuste.

Robuste, ça veut juste dire… moins fragile.

Le contraire de fragile, c’est quelque chose qui se renforce quand il est soumis aux chocs et au chaos.

C’est s’endurcir dans les moments difficiles.

Notre corps est naturellement antifragile jusqu’à un certain niveau.

Si tu passes une nuit tout nu au fin fond de la Sibérie…

Tu vas probablement mourir de froid.

Mais si tu passes 5 ans dans un pays glacé, en prenant régulièrement des bains dans l’eau gelée et en te roulant dans la neige chaque matin…

Tu vas développer une résistance accrue au froid.

L’antifragilité, c’est ça.

L’idée, ce n’est pas de s’exposer à des dangers mortels.

Mais à des difficultés fréquentes et inconfortables…

Pour se renforcer.

Et ça ne s’applique pas qu’au corps humain.

Ça s’applique aussi aux Etats…

Aux technologies…

Aux professions…

Ou à la vie personnelle.

Par exemple :

Les Etats-Unis sont un pays fragile. Leur pouvoir centralisé les protège des petits conflits, mais en cas de guerre, les dégâts seront imprévisibles.

La Suisse, au contraire, est un pays antifragile. Sa division en multiples cantons indépendants rend l’ensemble du pays imperméable aux conflits et aux soulèvements nationaux.

Le nucléaire est une technologie fragile. Les accidents sont rares, mais quand ils surviennent… c’est 25.000 ans d’irradiation.

L’aviation civile est au contraire antifragile. Chaque accident d’avion rend les vols suivants plus sûrs. Chaque crash est utile pour tout le monde.

Le métier de banquier est fragile. En cas de crise, et sans aide de l’Etat, une banque peut s’écrouler du jour au lendemain. L’événement imprévu est redouté.

Le métier de prostituée est antifragile (exemple pris par Taleb). La probabilité pour qu’un ou plusieurs clients décident de l’entretenir est importante. L’événement imprévu est souhaitable.

Avoir besoin de beaucoup d’argent pour garantir son train de vie et être heureux… c’est fragile.

Apprendre à être heureux peu importe ses revenus… c’est antifragile.

Dépendre d’une seule personne pour vivre… c’est fragile.

Apprendre à se débrouiller seul… c’est antifragile.

Bref.

La fragilité redoute l’imprévu et le chaos.

La robustesse y résiste…

Et l’antifragilité se renforce.

Pourquoi je te raconte ça ?

Aujourd’hui, c’est le dernier jour pour commander LA CARTE.

Le tarif augmente ce soir à 23h59.

Voir si c’est toujours dispo : school.antoinebm.com/la-carte

J’ai reçu 114 commandes, et tu fais sûrement déjà partie des élèves.

Si c’est le cas, le système que tu as démarré…

Il va t’enseigner l’antifragilité.

Pourquoi ?

Parce que le métier que je fais et que j’enseigne…

…c’est l’un des plus antifragiles du monde.

Être salarié et dépendre d’un seul patron qui peut te virer à tout moment… c’est fragile.

Être indépendant et avoir des centaines de clients différents… c’est antifragile.

Être YouTubeur et dépendre d’une seule plateforme… c’est fragile.

Être un créateur de contenu flexible et multiplateforme… c’est antifragile.

Faire partie d’un grand système centralisé (en étant fonctionnaire par exemple)… c’est fragile.

Être en dehors du système… c’est antifragile.

Faire reposer tout son business sur un gros lancement de produit par an… c’est fragile.

Lancer de nouveaux produits tous les mois… c’est antifragile.

Et ça va plus loin que ça.

Si le système s’écroule, et que les gens ne font plus confiance aux institutions… j’aurai encore plus de clients.

Si YouTube ou Facebook ferment leurs portes demain… mon audience grossira.

Si je foire un lancement de produit… j’apprendrai de cette erreur et augmenterai mon chiffre d’affaires.

Si je dis une connerie politiquement incorrecte… certains de mes abonnés deviendront des fans… les autres me pardonneront.

Si une guerre civile ou une catastrophe naturelle se déclenche… je peux quitter la France dans l’heure avec mon chien sous le bras, et continuer à travailler.

J’en conclus donc :

Si la prostitution, ce n’est pas ton truc… LA CARTE est une bonne solution à la fragilité.

Voir avant que le tarif augmente : school.antoinebm.com/la-carte

À demain,

Antoine