dans email

Comment j’ai rencontré Oussama Ammar

Parfois, tu fais tout pour obtenir quelque chose sans succès…
Et c’est au moment où tu arrêtes de chercher que ton rêve se réalise.
C’est exactement ce qu’il s’est passé dans l’histoire que je vais te raconter.
Je crois que je suis tombé sur la première conf d’Oussama Ammar il y a 6 ou 7 ans.
Je voulais créer ma boite à tout prix… et il m’a fait comprendre que ce ne serait pas aussi simple.
Dans mon école de commerce, l’entrepreneuriat était vu comme quelque chose de mignon à tester avant de se résigner sagement et à bosser dans une banque, comme tout le monde.
Oussama, il disait tout l’inverse :
« Le seul moyen d’atteindre la grandeur est de risquer sa peau”
« Chercher une idée est la pire manière de devenir entrepreneur. Commencez par chercher un sujet, et devenez-en spécialiste. »
« La réputation est une prison verrouillée par la peur”
Évidemment, pour moi et sûrement pour toi…
C’est ça qu’on a envie d’entendre.
Des gens honnêtes et courageux qui affirment brutalement une réalité qui est loin de ce que l’on enseigne dans les institutions officielles.
Pour moi, ça a été un coup de foudre idéologique.
Il fallait que je rencontre ce type.
Mais comment rencontrer quelqu’un qui ne sait pas que tu existes ?
Qui passe la moitié de ses journées à aider les entrepreneurs à changer le monde…
…et l’autre moitié à rencontrer des milliardaires et des chefs d’État ?
Je n’avais pas vraiment de plan.
D’autant plus que je n’avais aucune intention de créer une startup.
Bref : c’était mal barré.
Après réflexion, ma seule option, c’était de lui proposer une interview.
Ça me donnerait une excuse pour le rencontrer, et ça lui apporterait un peu plus de visibilité.
Gagnant-gagnant.
Enfin, surtout pour moi.
Alors j’ai essayé d’être plus malin que le plus malin.
En écrivant des emails se voulant tristement originaux…
En essayant de lui prouver quelle valeur j’avais à lui apporter (aucune, manifestement)…
Et en tentant tant bien que mal de sortir du lot parmi centaines de désespérés comme moi qui essayaient d’attirer son attention par tous les moyens.
Les rares fois où je recevais une réponse, c’était son assistant qui me disait avec la plus grande des politesses d’arrêter le harcèlement.
J’ai arrêté.
Je me suis résolu avec humilité à rester un parfait inconnu pour ce type si inspirant.
Après tout, Steve Jobs n’a jamais rencontré Antoine BM, et ça ne l’a pas empêché de faire une jolie carrière.
Fin de l’histoire.
C’est ce que je croyais.
Il y a 2 mois, un soir…
Je manque de faire tomber mon iPhone sur le carrelage.
Sidéré, je constate qu’Oussama Ammar, le vrai, m’a envoyé un message sur Facebook.
Le message tient sur une ligne :
Hello 🙂 dis moi j’ai une petite question!
Il m’explique ensuite qu’il a besoin de mon numéro de portable pour l’amie d’un employé qui a vu qu’on était contact en commun, et qui lui a demandé.
J’ai trouvé ça aussi stupide que de contacter Obama pour lui demander le numéro de François Hollande.
Mais peu importe : je lui donne.
Bien sûr, j’en profite pour lui proposer l’interview.
Et il accepte (http://www.youtube.com/watch?v=wD2cAhPMzUc) .
Il reste un mystère dans cette histoire.
Qui était cette fameuse “amie d’ami” qui m’a permis de rencontrer un de mes mentors ?
Oussama m’a dit qu’elle s’appelait Aude, qu’elle était journaliste et faisait un sujet sur YouTube.
Il n’a pas vraiment compris ce qu’elle me voulait.
Moi, j’ai tout compris.
Si tu n’as pas suivi la dernière drama YouTube…
Aude WTFake est une Journaliste YouTubeuse qui a fait un sujet pour dénoncer la chaîne Lama Fâché (youtu.be/U4p7zJnk4iw) , dans lequel elle me suspecte très fortement d’en être le propriétaire.
Cette fausse rumeur (youtu.be/UwSB778bDb4) m’a valu d’être au coeur d’une affaire pleine de rebondissements, où la journaliste a perdu pas mal de crédibilité (youtu.be/O82bFS7OVCg) et où j’ai gagné pas mal d’abonnés.
Mais jamais, jamais, je n’aurais cru que grâce à ses bêtises, j’aurais eu la chance de rencontrer Oussama.
Alors merci Aude…
Quelle leçon tirer de cette histoire ?
D’abord, qu’il ne faut pas être trop pressé.
Si tu rêves de rencontrer quelqu’un et que tu n’y arrives pas, garde simplement ce rêve dans un coin de ta tête.
Si tu jour, par hasard, il passe une opportunité, il sera toujours temps de la saisir.
En attendant, tu peux te rapprocher de cette personne en suivant ses contenus, en t’abonnant à ses réseaux ou en les ajoutant sur Facebook.
Plus tu auras de liens avec cette personne, plus les occasions de la rencontrer se produiront.
La deuxième leçon, c’est que quand tu penses qu’il t’arrive une grosse merde…
Ce n’est peut-être pas ce que tu crois.
La vidéo d’Aude WTFake m’a aidé à relancer ma chaîne YouTube juste au moment où je voulais me remettre aux vidéos…
Elle m’a montré que j’avais une audience solide et de bons amis (youtu.be/D7vajChBVtU?t=1130) sur qui je pouvais compter…
Elle m’a endurci et appris à quoi pouvait ressembler un bad buzz sur YouTube…
Et par le plus heureux des hasards, elle m’a permis de rencontrer un mentor.
C’est une drôle d’histoire qui méritait d’être partagée avec toi 🙂
À demain,
Antoine