Catégories
Non classé

Comment faire de l’affiliation en 2021 [Méthode]

Temps de lecture : 11 minutes

La vérité cruelle sur l’affiliation :

C’est que 95 % des gens qui se lancent dedans échouent !

Et par échouer, j’entends qu’elles n’arrivent pas à en vivre.

Certes, elles gagnent 100, 200 € de temps en temps.

Mais c’est loin d’être suffisant pour bien gagner sa vie.

Heureusement…

Il existe une façon de faire de l’affiliation en 2021 qui permet de gagner de gros chiffres facilement.

(Jusqu’à 10 000 € de commissions par mois en moyenne, même avec une petite audience)

Et c’est cette méthode qu’Antoine BM m’a demandée de vous détailler dans cet article.

Quand vous l’aurez terminé, vous n’aurez plus qu’à l’appliquer pour commencer à gagner rapidement un véritable revenu grâce à l’affiliation.

C’est parti !

Pourquoi l’affiliation est le moyen le plus simple de débuter sur Internet ?

L’affiliation, c’est le fait pour une personne (un affilié) de faire la promotion des produits de quelqu’un d’autre (un vendeur) et de toucher une commission pour chaque vente qu’il réussira à faire.

Ces produits disponibles pour être vendus en affiliation se trouvent en général sur une plateforme d’affiliation.

Et les ventes sont suivies au travers des liens d’affiliation que promeut l’affilié. Des liens, en général vers un site web, qui contiennent en eux, sous forme de code, un cookie de suivi.

Au-delà de la théorie, la beauté de ce système, c’est sa simplicité.

Et parce qu’il est simple, il peut permettre à n’importe qui de se lancer sur Internet et à commencer à gagner de l’argent en ligne.

Car ce qui empêche les gens de se lancer sur le web en général…

Ce qui bloque le plus souvent les débutants…

C’est d’avoir à créer leurs propres produits, des formations en ligne par exemple, ou d’avoir à vendre des coachings pour pouvoir gagner de l’argent.

Or, quand on débute, ça peut être difficile.

Parce qu’on n’a pas nécessairement les compétences au démarrage.

Parce qu’on ne se sent pas forcément légitime.

Alors qu’avec l’affiliation, l’avantage, c’est qu’il n’y a rien à créer.

Rien qui fasse peur.

Il suffit de promouvoir un simple lien vers un site web.

Et avec l’affiliation, il n’y a rien à gérer non plus.

Car, comme il ne s’agit pas de ses propres produits, il n’y a pas de support client, de mises à jour, etc., dont il faut s’occuper.

C’est donc une excellente manière de démarrer un business sur Internet.

Le souci, c’est qu’il n’y a qu’une extrême minorité qui arrive à bien gagner leur vie avec l’affiliation.

En voici les raisons…

Pourquoi la plupart des gens qui se lancent dans l’affiliation ne gagnent que des miettes ?

La plupart de ceux qui se lancent dans l’affiliation, et c’est peut-être votre cas vous qui parcourez cet article, n’arrivent pas à gagner suffisamment pour en vivre.

Au mieux, ils arrivent à en tirer un petit complément de revenu sympa à la fin du mois.

Mais rien qui ressemble à un vrai chiffre d’affaires d’entreprises.

Pourtant, certains entrepreneurs qu’Antoine BM a rencontré gagnent plus de 10 000 euros par mois simplement avec des revenus d’affiliation, et ce, malgré qu’ils aient une petite audience.

Et ce que font ce qu’on fait ces entrepreneurs, c’est qu’ils ont fait quasiment l’inverse de ce que tout le monde fait dans l’affiliation.

Contrairement à eux, ce que font malheureusement la plupart des gens, ce sont ces 3 erreurs que je vais vous détailler maintenant.

1 – Cumuler les programmes d’affiliation qui ne rapportent pas grand-chose

Ceux qui échouent dans l’affiliation, ce qu’ils font en général, c’est qu’ils s’inscrivent à tout un tas de programmes d’affiliation à faible commission.

Et ils se lancent ensuite la fleur au fusil dans la promotion de tous leurs liens.

Ils les partagent à droite à gauche en essayant désespérément de récolter quelques petits clics.

Et au mieux, ils parviennent à gagner de quoi arrondir les fins de mois.

Mais pas un vrai revenu.

Un exemple de programme d’affiliation à faible commission, c’est le programme d’Affiliation d’Amazon.

Amazon, c’est pas plus de 5 voire 10 % de commission selon les produits.

Rien de mirobolant !

Surtout si vous vendez des produits à faible prix, comme des bouquins.

2 – Ne pas travailler sa relation avec son audience

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ceux qui gagnent le plus en affiliation ne sont pas ceux qui ont la plus grosse audience.

Loin de là !

Par contre, ils ont une relation de confiance avec leur audience qui est extrêmement forte.

De sorte que quand ils promeuvent quelque chose, les gens se jettent dessus.

3 – Ne pas avoir une véritable stratégie

Ce qu’il faut comprendre aussi, c’est que ceux qui réussissent dans l’affiliation ne se contentent pas de partager leurs liens à leurs amis, famille, et connaissances sur les réseaux sociaux.

Non, ils ne font pas les choses n’importe comment, au petit bonheur la chance.

Mais ils suivent une véritable stratégie qui leur permet à long terme de se dégager de vrais revenus d’affiliation.

Et c’est cette stratégie que vous allez découvrir maintenant.

La méthode en 3 étapes pour faire de l’affiliation avec succès

Vous allez voir qu’elle consiste à faire l’exact inverse de ce que font traditionnellement les personnes qui se lancent dans l’affiliation.

Étape 1 : se concentrer

La première étape consiste à ne pas s’éparpiller bêtement.

Au lieu de s’inscrire à tous les programmes possibles et imaginables.

La clé, c’est d’identifier 2 ou 3 produits maximum qui peuvent rapporter gros.

En fait, pour réussir dans l’affiliation marketing, il faut se désintéresser totalement des programmes qui rapportent que dalle.

Par contre, il faut s’intéresser aux seulement quelques programmes, disponibles dans certaines thématiques, qui peuvent rapporter vraiment

(On les verra en détail d’ici quelques lignes)

Et pour les choisir, on va s’assurer qu’ils remplissent 3 critères.

  1. Il faut que les produits aient une certaine valeur (> 100 €) pour qu’ils puissent être vendus assez cher.
  2. Il faut que les commissions offertes soient élevées pour que ça puisse rapporter gros (minimum 20% à 30 de commission).
  3. Il faut que les produits soient à paiement récurrent pour pouvoir toucher des commissions régulièrement (on va donc viser les produits à abonnement).

Remarque : pour un produit vendu 100 € en récurent, avec 30% de commission, il vous suffit de trouver seulement 100 clients par mois pour toucher un revenu de 3 000 € ! 

Étape 2 : se positionner

La 2ème étape, souvent ignorée par ceux qui se lancent dans l’affiliation, consiste à se positionner sur les produits repérés dans l’étape 1…

Et de devenir l’expert francophone de ces produits !

D’habitude, quand on fait de l’affiliation, on se positionne sur une thématique et l’on cherche des produits à vendre dans celle-ci.

Ça, c’est la mauvaise façon de faire.

Ce qui est mieux pour réussir à se dégager de vrais revenus, ce n’est pas de se positionner sur une thématique…

Mais de se positionner directement sur 2 – 3 produits qui répondent aux 3 critères vus précédemment (et dans l’idéal sur lesquels personne ou presque ne n’est encore positionné).

Et de chercher à devenir le spécialiste, le numéro 1 de ces produits.

À devenir leur ambassadeur.

Devenir leur ambassadeur, ça signifie que vous allez créer du contenu et accompagner les gens dessus (nous verrons comment par la suite), ce qui fera de vous la référence incontournable de ces produits.

Et à partir de là, il suffira d’inciter les gens à passer par vos liens d’affilié pour toucher des commissions (on en reparle aussi dans un instant).

Mieux encore, en devenant un ambassadeur, au lieu d’avoir à saouler les gens pour qu’ils passent par vos liens d’affiliation…

Ce sont eux qui vont venir vers vous et qui vont vous réclamer de passer par vos liens.

Et vous allez ainsi pouvoir rafler le plus gros des ventes par affiliation sur les 2 – 3 produits que vous avez choisis.

Étape 3 : augmenter les sources

Le but de cette 3ème étape, c’est d’augmenter vos revenus de 20 à 30 % sans trop d’effort, en allant chercher cette fois-ci des produits secondaires et complémentaires.

Et en plus d’augmenter vos revenus, cela vous permettra de les sécuriser au cas où l’un des programmes sur lesquels vous vous êtes positionné changerait du jour au lendemain ses conditions de rémunération, ou qu’il soit retiré de la vente.

Ce qui arrive malheureusement…

C’est pourquoi il vaut mieux s’en prémunir.

Maintenant que vous connaissez les 3 étapes à suivre, je vais vous les détailler pour que vous puissiez monter un vrai business autour de l’affiliation de chez vous, juste après avoir terminé cet article.

Étape 1 : Identifier les programmes d’affiliation qui rapportent le plus

Comme on l’a vu, pour réussir dans l’affiliation, vous devez tout d’abord identifier 2 – 3 programmes qui rapportent gros et de façon récurrente, et vous concentrer dessus.

Donc la première chose à faire, c’est d’identifier les programmes d’affiliation les plus rentables.

Et ces programmes ne se trouvent pas dans toutes les thématiques.

Il y a des thématiques qui rapportent beaucoup en affiliation.

D’autres qui ne rapportent presque rien.

En général, les produits physiques rapportent peu.

Et donc avec ces produits, il faut faire énormément de vente, au risque de s’épuiser, pour commencer à gagner des sommes intéressantes.

Par contre, il existe des niches dans lesquelles on peut gagner de belles commissions.

Dans ces niches, les vendeurs font beaucoup de marges, donc ils peuvent se permettre de verser des commissions élevées.

Et ils le font aussi parce qu’avec les coûts publicitaires qui augmentent, c’est d’autant plus intéressant pour eux de trouver des affiliés.

Alors, dans quelles thématiques se trouvent ces programmes ?

Eh bien, pour votre information, les programmes d’affiliation qui rapportent le plus se trouvent dans les thématiques suivantes :

==> Le webmarketing

Il existe dans cette thématique des commissions intéressantes en affiliation en particulier pour tout ce qui concerne les logiciels de marketing en ligne (par exemple : les autorépondeurs).

Exemples :

Pour vous donner une idée des gains que l’on peut faire en affiliation dans cette thématique, cette simple vidéo à rapporter à Antoine BM plus de 5 000 € de commissions, et continue de lui rapporter chaque mois :

==> Les formations en ligne

Vous pouvez toucher de belles commissions récurrentes en promouvant des formations en ligne créées par quelqu’un d’autre.

On peut trouver des formations à promouvoir sur plein de thèmes différents : cuisine, développement personnel, éducation des enfants, investissement, etc.

Certaines d’entre elles ont déjà fait leurs preuves et jouissent parfois d’une belle réputation.

On peut retrouver par exemple des formations intéressantes à vendre, et en français, sur la plateforme ClickBank.

Sur cette plateforme, il est possible de trouver des vendeurs qui proposent des commissions à près de 80 %.

Et on peut y voir toute une série de statistiques qui nous renseignent sur les performances de vente des produits.

==> Les banques et assurances

La plupart des gens ne le savent pas…

Mais dans ce domaine aussi on trouve de belles commissions, notamment parce que la valeur d’un client (customer lifetime value) est très importante.

Pour retrouver des programmes d’affiliation intéressants dans ce domaine, vous pouvez par exemple vous inscrire sur la plateforme Awin.

Ces produits se trouvent dans la section « Épargnes et Placements ».

==> Les produits de santé / beauté / fitness

Certains vendeurs dans ces thématiques proposent des commissions généreuses, notamment en ce qui concerne la vente de protéines en poudre et de crèmes minceur.

Vous pouvez aussi trouver ces produits sur Awin dans la section « Santé et Beauté ».

==> Autre possibilité : la négociation au cas par cas

Certains créateurs de contenu (blogueurs, youtubeurs), ou encore certaines marques que vous connaissez proposent peut-être des produits que vous voudriez vendre…

Mais qui ne sont pas disponibles sur les plateformes d’affiliation.

Dans ce cas, rien ne vous empêche d’entrer en contact avec eux, de leur proposer de devenir leur partenaire d’affaires et de négocier vos commissions en direct.

Étape 2 : devenir un ambassadeur

Une fois que vous aurez choisi 2 – 3 produits à forte valeur, il va s’agir de devenir leur ambassadeur.

Pas un représentant parmi d’autres, mais le numéro 1…

Le principal conseiller de confiance.

Comment faire ça ?

Le meilleur moyen, c’est par la création de contenu.

Vous allez devoir créer, pour chacun des produits que vous avez repérés, du contenu pertinent et intéressant qui va vous positionner en tant que référence sur le sujet, et ainsi multiplier vos chances de toucher des commissions.

L’idée, c’est d’envahir Internet par vos contenus afin que vous finissiez par devenir incontournable.

Vous allez donc éviter de vous diluer en proposant beaucoup de contenus, mais sur extrêmement peu de produits, plutôt que le contraire.

C’est ce qu’Antoine BM appelle la « méthode des arbres ».

Ça consiste, en plantant des dizaines et des dizaines de graines, à vous créer un écosystème qui vous rapportera de bons fruits pendant des années et des années.

Car, si certaines de vos graines ne vont rien vous rapporter, d’autres vont pousser et donner des arbres centenaires.

Où planter vos graines ?

Eh bien, vous pouvez créer du contenu qui met en avant vos produits sur YouTube, sur Instagram, ou encore sur Google grâce à des articles optimisés pour le référencement.

Vous pouvez aussi créer un groupe Facebook de référence pour chacun de vos produits, si possible.

Pourquoi ne pas également créer un forum dédié et y mettre des bannières publicitaires avec vos liens d’affilié ?

En parlant de publicité, vous pouvez aussi, quand c’est possible, faire directement de la publicité pour vos produits sur les réseaux sociaux, à condition de bien calculer si c’est rentable pour vous.

Quoi dire dans vos contenus ?

Ne passez pas pour un vulgaire marchand de tapis, mais essayez d’apporter de la valeur aux gens.

Vous pouvez par exemple donner votre avis votre produit.

Vous pouvez expliquer aussi comment il fonctionne en créant des tutoriels et des guides d’utilisation.

Vous pouvez également faire des annonces dans un style journalistique pour donner des nouvelles en ce qui le concerne, comme des réductions ou des mises à jour ou en quoi il constitue une solution à tel ou tel problème, ou une alternative efficace à tel autre produit.

En bref, devenez une mine d’information intéressante et utile sur les produits que vous avez choisi de vendre.

Un conseil important : soignez vos appels à l’action

C’est essentiel pour que les gens qui vous suivent passent bien par vos liens.

Le mieux à faire déjà, c’est d’être parfaitement transparent sur le fait que vous faites partie d’un programme d’affiliation et que vous allez toucher une commission pour chaque clic.

L’honnêteté paye toujours.

N’hésitez pas non plus à communiquer sur l’avantage pour le client de passer par votre lien, notamment si vous avez réussi à obtenir une réduction auprès du vendeur.

« J’ai pu obtenir X % de réduction pour vous ! »

Et enfin, pour augmenter vos taux de conversion, balisez le chemin de vos visiteurs en affichant clairement votre lien et leur expliquant clairement ce qu’ils doivent faire.

« Cliquez sur ce lien pour activer la réduction de 10 % sur X : [votre lien] »

Étape 3 : diversifier ses revenus

Comme vous l’avez vu, la méthode pour réussir dans l’affiliation consiste, suivant le principe de Pareto, à concentrer 80 % de vos efforts sur 20 % des programmes qui vont vous permettre de gagner un vrai bon revenu.

Pour autant, Antoine BM vous recommande tout de même de chercher à diversifier vos revenus d’affiliation avec des produits secondaires.

Et ce, pour 2 raisons :

La première, c’est pour augmenter encore davantage vos revenus en faisant la promotion d’autres produits dans des contenus ou, par exemple, il n’était pas pertinent de mettre un lien vers l’un de vos principaux produits.

La seconde, c’est pour sécuriser vos revenus.

En effet, il arrive parfois que des programmes d’affiliation s’arrêtent en cours de route ou qu’ils changent subitement leurs conditions de rémunération, ce qui peut impacter négativement vos revenus.

Il arrive aussi parfois que des contenus soient déréférencés sur le web pour x raisons, ce qui, si ça vous arrivait, rendrait vos liens moins visibles.

C’est pourquoi il faut éviter de mettre tous vos œufs dans le même panier, et qu’il faut vous constituer un matelas de sécurité, en cas de coup dur, en faisant la promotion de temps à autre de produits secondaires.

Ces programmes qui rapportent moins, vous pouvez les trouver sur les plateformes recommandées plus haut dans cet article.

Et en guise de produits secondaires, vous pouvez aussi utiliser les liens Amazon, qui ne prennent que 10 secondes à créer, et que vous pouvez insérer dans vos contenus dès que vous évoquez quelque chose en particulier.

Par exemple, dans un article de blog, vous pouvez insérer votre lien d’affiliation Amazon lorsque vous citez le titre d’un livre.

Vous pouvez faire de même dans la description d’une vidéo YouTube.

Remarque : pour vous faciliter la vie dans le business de l’affiliation, songez à vous créer un répertoire (un tableau Excel par exemple) qui contient tous vos liens.

Et songez aussi à utiliser des raccourcisseurs d’URL comme Bit.ly ou Rebrandly pour rendre plus « esthétiques » les liens que vous partagez.

Conclusion

Il est tout à fait possible de gagner de vrais gros revenus avec le marketing d’affiliation à condition de suivre les bonnes méthodes.

Et ce qui est génial avec l’affiliation, c’est que c’est un business simple qui, une fois lancé, peut vous procurer des revenus passifs en automatique durant des années.

(Antoine BM touche encore aujourd’hui des commissions grâce à des liens positionnés sous d’anciens contenus)

Et en plus de ça, l’affiliation est un excellent moyen de démarrer sur Internet.

Il vous aide à vous familiariser avec la vente.

Il vous entraîne à vous constituer une audience et à attirer du trafic.

Donc il vous aide à acquérir des compétences qui vous serviront toute votre vie…

Et qui pourront vous aider par la suite, si le cœur vous en dit, à créer et à vendre vos propres formations en ligne

Pour gagner en autonomie et pour toucher cette fois-ci 100 % de ce que vous vendez.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Vous avez toutes les cartes en main pour réussir dans l’affiliation.

Tous mes vœux de succès.

Anthony pour Antoine BM.

 

Articles similaires : 

Comment lancer un petit business lucratif rapidement rentable ? 

3 méthodes radicales pour se faire connaître sur internet rapidement

10 idées de business en ligne rentables à lancer en 2021

Les autres articles de la catégorie “Gagner sa liberté”

Partagez cet article :
Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

Par Anthony Courtois

Rédacteur officiel du blog d'Antoine BM, Anthony aime l’écriture et le webmarketing.

Il se forme sans cesse à la rédaction web, au SEO, au copywriting, blogging, storytelling, etc.

Il croit au pouvoir des mots et pense qu’il y a toujours quelque part des lecteurs assoiffés de bons et longs contenus.

Vous pouvez le contacter à : anthony@motsdeconversion.com

Et vous pouvez télécharger son guide gratuit pour apprendre à rédiger de meilleurs articles de blog en copiant-collant ce lien dans la barre d'adresse de votre navigateur : https://cutt.ly/WhU44dq

8 réponses sur « Comment faire de l’affiliation en 2021 [Méthode] »

Bonjour Antoine, j’ai grandement apprécié l’information, je suis du Québec, je prévois mettre en ligne mes propres formations pour enseigner à des novices de l’investissement immobilier des techniques simples pour commencer avec peu ou pas d’argent alors ton partage de connaissances et d’expériences est pour moi très précieux. Merci!!!

Super sympa l’article ! C’est quasiment la méthode que j’utilise et que j’ai partagé à Antoine quand il a créé sa formation sur l’affiliation…

Vous pouvez clairement la suivre ça m’a permis de générer plus de 300000€ de commissions depuis mes débuts en partant réellement de zéro !

N’oubliez pas ça prend du temps à développer, mais après ça tourne en semi-automatique.

Article intéressant à plus d’un titre. Moi qui suis le nez plongé dans l’affiliation et qui commence à connaître pas mal de choses, je reconnais que j’en ai appris.

C’est vrai que j’ai au début de mon parcours, eu tendance à multiplier bêtement les produits. D’où mon projet actuellement en cours, d’une vraie niche, dans le domaine de la santé.

Je voulais rajouter rapidement deux autres produits, mais à la lecture des conseils, je préfère me concentrer sur un seul. Au moins le temps de voir ce que ça dégage.

J’ai un blog félin avec une multitude de sujets, qui est mon tout premier site affilié ^^. Ce que tu évoques me donne une idée. Je vais continuer à blogger normalement sur tout, et concentrer mes efforts de liens affiliés sur 2 types de marchandise.

Par contre, tu ne parles pas de la stratégie des mots-clés. Je pense qu’il s’agit d’une étape fondamentale, pour être certain de trouver sa niche. Puisqu’il est nécessaire d’avoir le moins de concurrents possible au début, si on veut percer rapidement.

Mais peut-être qu’il existe d’autres solutions que j’ignore… Moi sans les mots-clés et mon logiciel, je suis perdu !

Ce que j’ai appris par contre, c’est la sécurisation des revenus. Ça me fait penser qu’il va falloir que j’anticipe sur quelques aspects de mes projets.

Merci pour cet article !

Merci pour ton commentaire Hachemi.
Alors, même si je n’ai pas pu rentrer dans les détails dans cet article, j’évoque le fait de produire du contenu optimisé pour le référencement. Et ça passe, tu as raison, par une stratégie de mots-clés.
La stratégie référencement YouTube d’Antoine est d’ailleurs expliquée dans cet article : antoinebm.com/referencement-youtube/
Ça pourrait t’intéresser.

Merci Anthony pour l’article.
Pas encore lu.
Mais si Antoine dit que c’est bien et qu’il faut laisser un commentaire…
==> Je fais confiance.
Je lis cela tout de suite.
Merci
Alex Louis Morlevat
(Membre du Focus Groupe ET Club Antoine BM)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *