Catégories
Non classé

Comment être plus efficace ? 13 conseils (qui marchent)

Temps de lecture : 14 minutes

Avez-vous déjà eu l’impression de manquer de temps pour atteindre vos objectifs ?

Que les minutes ont cette détestable habitude de vous filer entre les doigts comme des grains de sable ?

Si c’est le cas, vous savez à quel point c’est frustrant, n’est-ce pas ?

Ce sentiment de ne jamais en faire assez.

D’être débordé H24.

Sans parler de cette fatigue qui s’accumule…

Alors, comment être plus productif ?

En fait, il existe des techniques éprouvées qui permettent de se libérer du temps et d’être vraiment efficace dans son travail.

D’accomplir plus.

Plus facilement.

Et sans perdre de temps.

Ce sont les techniques de productivité qui ont permises à Antoine BM, ancien flemmard, de vaincre la procrastination.

De réussir à monter un business millionnaire en voyageant souvent.

De pouvoir gérer son entreprise sans négliger sa vie personnelle.

De produire du contenu tous les jours, et des formations presque toutes les semaines.

D’écrire un livre en 7 jours.

Et j’en passe…

Ces techniques de gestion du temps, je les ai toutes rassemblées dans ce qui suit.

Découvrons-les ensemble.

Table des matières

Pourquoi vouloir être plus productif ?

Point important à clarifier avant de continuer, pour celles et ceux qui se poseraient la question.

Si c’est déjà clair pour vous, je vous invite à passer directement au point suivant

Pour les autres, sachez qu’augmenter son efficacité personnelle et professionnelle a plein d’avantages (que vous soyez étudiant, salarié ou indépendant).

Déjà, ça permet d’accomplir plus de choses et donc d’atteindre ses objectifs et de réaliser ses rêves plus facilement.

En plus, ça permet de travailler moins.

Et ce temps gagné peut être consacré à autre chose : lire, faire du sport, s’occuper de sa vie de famille…

Ça permet aussi de travailler avec moins de stress.

De ne plus avoir le sentiment d’être sans arrêt la tête sous l’eau.

De ne plus avoir peur de ne pas respecter ses deadlines.

Finalement, en étant plus efficace, on se sent moins fatigué, plus zen, et l’on a l’agréable sensation d’avancer dans sa vie.

Maintenant que nous avons vu le pourquoi, voyons le comment :

Les 3 caractéristiques des personnes productives

Comment font les gens qui ont des résultats extraordinaires ?

Travaillent-ils tout simplement plus que les autres ?

Ont-ils cette mentalité « hustle » à la Gary Vaynerchuck de vouloir bosser à fond, tout le temps, pour atteindre leurs objectifs ?

Les 3 caractéristiques des personnes productives work harderEn fait non.

Plutôt que des « Work Harder », les gens hyper efficaces sont généralement des « Work Smarter ».

Et surtout, ils ont en commun ces 3 caractéristiques :

  1. Ils utilisent la technologie comme autant d’outils pour les aider à automatiser leur vie et leur travail.
  2. Ils ont développé leur autodiscipline grâce à des hacks.
  3. Ils mesurent leur efficacité et cherchent sans arrêt à l’améliorer.

La bonne nouvelle, c’est que ces 3 caractéristiques ne sont pas innées.

Elles peuvent être acquises…

En utilisant les bonnes méthodes.

Des méthodes qui permettent de réussir à bosser qu’on soit motivé ou non.

Passons-les en revue maintenant.

Conseil n°1 sur comment être plus productif : utilisez une liste de tâches (mais pas n’importe comment)

utiliser une liste de tâches pour être plus productifLa liste de tâche est un outil essentiel pour améliorer sa façon de travailler.

Mais mal utilisée, elle peut vite devenir un enfer.

On note dessus un truc qui nous passe par la tête.

Puis un autre. Et encore un autre.

Et au final, on se retrouve avec une liste longue comme le bras qui ne donne pas envie de s’y mettre.

Alors, comment faire une liste de tâche efficace ?

Ce qu’a fini par découvrir Antoine BM, après des années d’essais, c’est que la solution pour gérer ses tâches efficacement n’est pas basée sur un logiciel ou sur une application qui seraient mieux qu’un autre.

Par contre, la solution se trouve dans la façon de classer ses tâches.

Et le bon moyen de faire ça, c’est de les classer dans des catégories qui indiquent l’échéance de la tâche…

En fonction de son niveau d’urgence.

Antoine vous recommande de procéder de cette manière :

1. Choisissez le système de gestion de tâches qui vous convient le mieux

La SEULE chose qui importe, c’est qu’il vous permette de faire un classement par catégories.

Ça peut être :

  • L’application Rappels sur l’iPhone.
  • Des logiciels comme Bear ou Things 3 dans l’univers Apple.
  • Des applications de prise de note comme Evernote ou des outils d’organisation d’idées comme Workflowy.
  • Tout autre logiciel de gestion de tâches, sur Android par exemple.
  • Et même un carnet de notes pour les inconditionnels de la version papier.

2. Divisez vos tâches en 5 catégories (qui représentent leur niveau d’urgence)

Antoine utilise la classification suivante :

catégories que recommande Antoine BM pour faire une liste de tâches pour travailler efficacement

(PS : si ces noms ne vous conviennent pas. Libre à vous de les modifier.)

3. Notez immédiatement toutes les tâches qui vous viennent à l’esprit

Si vous utilisez les mêmes noms qu’Antoine, notez tout ce qui vous passe par la tête dans la catégorie « Inbox » à tout moment de la journée.

L’important c’est de noter tout, tout de suite, et sans vous censurer, pour être sûr de ne rien oublier.

(PS : ça peut être des tâches professionnelles, comme personnelles : appeler le banquier, acheter le rôti, etc.)

4. Dans la journée, répartissez les idées qui vous sont venues en tête dans les autres catégories

Prenez par exemple 10 minutes chaque matin, et classez les différentes idées entre :

  • Aujourd’hui : ce qui doit être fait le jour même (pas plus de 7 choses sinon ça devient ingérable).
  • Bientôt : ce qui doit être fait dans la semaine ou dans le mois au plus tard.
  • Plus tard : les idées de projets à plus long terme
  • Régulier : les actions récurrentes à mettre en place. Un mail quotidien ou un Weekly Vlog hebdomadaire par exemple.

5. En plus de classer les nouvelles idées qui vous sont venues, redistribuez régulièrement les anciennes

Au cours des 10 minutes que vous prenez quotidiennement pour classer vos idées, ne vous contentez pas que de répartir les nouvelles.

Jetez aussi un œil au contenu des catégories Bientôt et Plus tard.

Les tâches qui s’y trouvent déjà depuis un certain méritent peut-être d’être déposées dans la catégorie Aujourd’hui.

(Traduction : Mamie Jacqueline pourrait finir par se vexer si vous repoussez sans cesse le moment de l’appeler)

6. Cas exceptionnel : les microtâches

Les tâches de moins de 5 minutes, qui sont plus rapides à faire qu’à noter, doivent être exclues de ce système.

Au contraire, elles doivent être faites immédiatement.

Cette chaussette sale qui traîne dans le salon ne mérite pas d’être classée dans une catégorie.

Rangez-la immédiatement pour vous libérer l’esprit, et pour qu’elle ne vous pèse pas sur le haricot (ou sur celui de votre conjoint).

Conseil n°2 sur comment être plus productif : travailler efficacement grâce aux retraites productives

C’est un fait :

L’omniprésence des écrans, les mails et les réseaux sociaux vampirisent notre attention.

Au point qu’une étude réalisée par Microsoft indique que notre capacité de concentration serait devenue plus faible que celle d’un poisson rouge.

C’est un thème que développe l’auteur Cal Newport dans son célèbre livre Deep Work.

Dans le cadre de cette tendance, l’une des solutions qui s’offrent à vous pour être plus productif et pour assurer les activités vraiment essentielles pour votre entreprise, c’est d’apprendre le pouvoir de l’isolement.

Comme l’a écrit un jour Antoine :

« …ce n’est pas toujours facile de boucler ses gros projets.

Une activité à lancer…

Une formation à préparer…

Un chapitre à écrire…

Quand tu bosses à ton compte, ces tâches sont les plus importantes.

Car ce sont elles qui apportent le plus de résultats.

Mais personne n’est là pour te le rappeler.

Ton conjoint ou ta conjointe aimerait plutôt que tu t’occupes de la vaisselle…

Tes potes que tu les rejoignes pour boire un coup…

Ta grand-mère que tu lui rendes visite.

Et nous, on est gentils.

Alors on s’occupe de tout ce petit monde…

Et on repousse encore et encore l’essentiel… »

La solution qu’il a trouvée il y a quelques années pour parer à ça et pour maximiser sa concentration…

C’est de s’isoler seul dans un endroit où il ne connaissait personne.

Et de bosser sur ses priorités à l’abri du bruit.

Il appelle ces moments loin du bruit : « retraite productive ».

Ça consiste à se prendre quelques jours…

D’annuler tous ses rendez-vous…

De louer un Airbnb à Perpète-les-oies…

(Mais vous pouvez le faire depuis votre maison)

De partir avec un objectif précis.

Et de rentrer SEULEMENT quand l’objectif est atteint.

C’est ce qui lui permet d’accomplir parfois 1 mois de travail en 7 jours, comme il l’explique dans cette vidéo :

Conseil n°3 sur comment être plus productif : se créer une routine pour atteindre ses objectifs

Peut-être connaissez-vous cette devinette :

Comment mange-t-on un éléphant ?

comment on mange un éléphant métaphore productivité

 

(Roulement de tambour…)

Réponse :

Une bouchée à la fois…

C’est une métaphore qui signifie que, pour atteindre plus facilement un gros objectif, il vaut mieux le découper en une action simple tous les jours.

De cette façon, vous allez réussir à atteindre votre but plus facilement, sans même vous en rendre compte.

C’est le secret de la productivité sans stress et pour les flemmards :

En faire un petit tous les jours.

Et ainsi, obtenir plus en en faisant moins.

Un exemple pour illustrer ce propos :

Comment devenir un écrivain prolifique ? (Gros objectif)

Dean Wesley Smith, un auteur peu connu en France mais qui est considéré comme l’un des écrivains les plus prolifiques de la fiction moderne, a donné un jour la recette sur son blog :

« Un roman standard pour le bien de cette discussion est de 90 000 mots. Divisez donc 90 000 mots par 250 mots et vous obtenez 360 pages de manuscrit.

Donc, si une personne passait 15 minutes par jour et écrivait 250 mots, elle finirait un roman en un an.

Maintenant, si cette personne passait 1/2 heure par jour à écrire et créait 500 mots par jour, elle finirait 2 romans par an et serait considérée comme prolifique par de nombreuses personnes.

Écrivez 1 000 mots par jour, soit environ une heure, et en 270 jours, vous auriez terminé trois romans. Et cela signifie que vous n’auriez à le faire que cinq jours par semaine pour écrire trois romans par an. 

En d’autres termes, il ne faut pas beaucoup d’heures pour être considéré comme prolifique. »

Bien sûr, la vitesse d’écriture varie pour les débutants, mais vous voyez qu’au final l’objectif est tout à fait atteignable quand on le découpe.

C’est de cette façon que travaille Antoine BM. Le secret de sa productivité.

Il développe des habitudes.

Il en fait un peu tous les jours.

Il rédige un email tous les jours (qui doit d’ailleurs faire environ 250 mots).

Il a écrit son livre Créer son école sur internet en une semaine en découpant son temps d’écriture.

Il se filme un peu tous les jours pour sortir son vlog hebdomadaire le dimanche.

Il mange toujours un éléphant une bouchée à la fois.

Conseil n°4 sur comment être plus productif : la « stratégie de la première minute »

C’est une petite technique toute simple qui peut vaincre la procrastination. Je l’utilise tous les jours.

Rien de plus dur que de se remettre à faire quelque chose, une fois qu’on a terminé.

La machine a toujours du mal à redémarrer.

Pour être plus productif, il faut donc réussir à faciliter ces maudits redémarrages qui ont tendance à traîner la patte.

Basée sur la méthode Kaizen des petits pas, la stratégie de la première minute permet une reprise en douceur.

Son principe :

Comme son nom l’indique, c’est de passer en priorité une minute à faire quelque chose.

Ça fonctionne de cette façon :

Si vous avez envie ou besoin de faire quelque chose (du sport, un contenu pour votre business, un article pour votre blog…), mais que l’idée de vous y mettre vous fait peur (au point que vous repoussiez le moment de vous lancer), alors passez simplement une minute à faire cette chose.

Parce que ça fait moins peur.

Et parce qu’une fois que cette minute sera passée, vous aurez envie de continuer ce que vous avez entamé.

Si vous commencez à lire un livre pendant une minute, vous allez probablement continuer au-delà parce que le contenu va vous intéresser.

Si vous allez marcher une minute, vous allez sûrement en faire plus.

Essayez cette astuce, le résultat pourrait vous surprendre.

Conseil n°5 sur comment être plus productif : à la fin d’une tâche, effectuez la première action de la tâche suivante

Dans le même ordre d’idées que le conseil précédent, une autre méthode pour travailler efficacement consiste simplement à poser l’action suivante systématiquement.

Par exemple, dès qu’Antoine termine un contenu, il note l’idée du contenu suivant.

Comme le font les écrivains célèbres, il profite d’être sur sa lancée, d’être en état de flow, pour poser la suite.

Ça permet de lutter contre le fameux syndrome de la page blanche qui bloque tant de gens, en particulier les créateurs.

Car c’est plus facile de partir d’une idée déjà notée que d’une page vierge.

youtubeur syndrome de la page blanche

Conseil n°6 sur comment être plus productif : être plus productif en coupant internet (au moins provisoirement)

Difficile de bosser avec le web (et en particulier de travailler efficacement chez soi).

Internet, c’est comme une drogue, c’est dur de s’en passer.

Il y a toujours cette tentation d’aller voir ce qui se passe sur la toile, ce paradis artificiel rempli de distractions et de bruits, qui nourrit notre syndrome FOMO (notre peur de rater quelque chose).

Et une minute de navigation peut vite se transformer en une heure de perdue.

(Des études ont montré qu’il faut en moyenne 25 minutes pour se recentrer sur une tâche après avoir été interrompu.)

Pour rester focus

La meilleure solution peut souvent se résumer en 2 mots :

PAS D’INTERNET !

Tout simplement.

Pour être plus productif, Dean Wesley Smith, l’auteur prolifique que j’ai cité plus haut, écrit sur un ordinateur sans internet.

Il me semble avoir lu que George R. R. Martin, le créateur de Game of Thrones, fait de même.

Vous pouvez travailler plus efficacement en faisant comme eux.

Sélectionnez dans votre planning des moments de la journée ou carrément des jours sans connexion.

Si vous n’arrivez pas à vous passer de votre dose en comptant simplement sur votre volonté…

Vous pouvez vous aider d’un bloqueur d’applications et de sites Web comme Freedom.

Et pour les plus drogués d’entre vous, il existe même des machines à écrire modernes sans internet.

Comme la Freewrite :

freewrite pour être plus productif en travaillant sans internet

Conseil n° 7 : organiser votre emploi du temps en fonction de votre niveau d’énergie

Il faut en avoir conscience :

Une journée, ce n’est pas qu’un nombre d’heures limité.

C’est aussi une quantité d’énergie limitée.

Bien souvent, quand on dit qu’on n’a pas le temps de faire quelque chose, c’est qu’en fait on n’en a pas l’énergie.

Et quand ça arrive, on préfère se poser devant la télé ou scroller à l’infini sur son téléphone (parfois les deux en même temps) plutôt que de se mettre à bosser.

Pour gagner en efficacité au quotidien, vous devez donc organiser votre journée en faisant en sorte de faire les tâches essentielles au moment où vous êtes le plus productif.

Une tâche essentielle pour Antoine BM, c’est d’envoyer un email quotidien à sa liste.

C’est comme ça qu’il tisse un lien avec son audience, lui apporte de la valeur, et lui fait des offres.

Comme il est du matin, c’est le moment qu’il a choisi pour rédiger.

antoine bm routine quotidienne rédiger un email tous les matins

Il ne fait rien d’autre tant que son mail n’est pas terminé.

Il a accordé ses priorités avec son niveau d’énergie.

À vous de prioriser vos tâches de la même façon.

Conseil n°8 : augmenter votre productivité en stimulant votre créativité

Le hasard fait qu’au moment de rédiger cet article, je suis en train de relire les Lettres de Boron du boss du Copyriting : Gary Halbert.

En bref, l’histoire pour ceux qui ne la connaissent pas est la suivante :

Gary est en prison et en profite pour écrire régulièrement des lettres à son fils de 15 ans.

Dedans, il lui distille ses meilleurs conseils pour réussir dans la vie et dans les affaires.

Dans les premiers chapitres, il est beaucoup question de santé.

Gary parle notamment dans sa première lettre des bénéfices que procure une marche quotidienne d’une heure après le réveil.

Des bénéfices non seulement pour le corps, mais aussi pour l’esprit.

Je le cite :

« En fait, à mon avis, la meilleure chose à faire le matin est de sortir du lit, de se laver (tôt) le visage, de se brosser les dents, d’aller aux toilettes, etc., puis de manger un fruit (je pense qu’une banane est le meilleur) et ensuite dans la rue !  

 C’est tout. 

Sortez par la porte d’entrée et commencez à bouger. Marchez, courez, faites du jogging. Continuez à bouger pendant environ 1/2 heure, puis faites demi-tour et revenez. 

Vous savez, je crois vraiment que c’est la meilleure façon au monde de commencer la journée. Il vous nettoie, vous installe et vous donne une belle lueur qui restera avec vous tout au long de la journée. 

Cela vous rendra également plus clairvoyant et améliorera la qualité de votre réflexion. »

L’idée ici c’est qu’il existe des actions qui stimulent votre esprit et vous permettent de travailler mieux.

En commentaire de cette lettre, Bond, le fils de Gary, dit que le jogging n’est pas son truc. Mais qu’il est plutôt vélo.

Les trucs d’Antoine BM, c’est plutôt d’écouter de la musique House de temps en temps quand il écrit.

Et de promener son chien pour s’aérer l’esprit.

Certains prennent des douches froides.

D’autres font des pompes.

D’autres encore carburent au café. Etc.

Vous aussi, mettez en place chaque jour les actions qui vous aident à trouver l’inspiration. Et à être plus productif, notamment le matin.

Conseil n°9 : créer un environnement qui vous aide à travailler

Un point très important, c’est d’éviter les distractions.

Reprenons l’exemple des écrivains pour l’illustrer, car c’est très parlant.

Walter Brown Gibson (1897-1985) a été l’un des auteurs les plus prolifiques qui aient existé (plus de 300 livres à son actif).

Une de ses habitudes pour être aussi productif était de mettre une machine à écrire dans chaque pièce de sa maison, chacune avec dedans une feuille de papier qui correspondait à un livre en cours.

De cette façon, le travail le regardait toujours en face, peu importe où il était, et même en dehors de son bureau.

Son contemporain belge, Georges Simenon (près de 200 romans et 150 nouvelles), avait aussi besoin d’un certain environnement pour travailler.

Quand l’envie d’écrire lui prenait, on s’occupait d’annuler tous ses rendez-vous et de gérer son courrier pour s’assurer qu’il ne soit pas dérangé.

Et il s’installait à son bureau avec plusieurs dizaines de crayons fraîchement taillés pour ne même pas avoir à être dérangé par un stylo à retailler.

Comme eux, pour être plus productif, vous devez aménager votre espace de travail pour faire en sorte qu’il vous aide à vous concentrer.

Bien sûr, c’est plus difficile à faire quand on est salarié.

Mais si vous bossez de chez vous…

Tâchez de créer autour de vous un environnement physique propice au travail…

Un espace qui vous met à l’abri des distractions au moment où vous devez vous concentrer sur vos activités.

Plus de détails sur ce sujet dans cette vidéo :

Conseil 10 : prendre des pauses pour recharger votre attention

Notre réserve d’attention est limitée et baisse progressivement au fil des heures quand notre cerveau fatigue.

Bonne nouvelle, il est possible de la recharger pour repartir du bon pied.

Comment ?

Simplement en prenant des pauses de temps en temps, surtout quand on en ressent le besoin.

Quoi faire pendant vos pauses ?

Reposez-vous si nécessaire. Faites la sieste ou allez vous coucher.

Ou alors, allez vous promener, si possible.

Pour les plus sportifs d’entre vous, faites une séance de sport ou un footing pendant vos pauses.

Sinon, occupez-vous l’esprit à autre chose : réparer un objet. Faites la cuisine.

Jouez avec les enfants, avec le chien.

(Fait surprenant : vous verrez que c’est parfois en faisant autre chose que nous viennent nos meilleures idées.)

Enfin, quand vraiment vous vous sentez au bout du rouleau.

Essayez de prendre un jour de repos.

Conseil 11 : automatiser et déléguer

L’un des meilleurs moyens d’être productif c’est d’éviter le multitâche, et de réussir à se concentrer sur les tâches essentielles.

Souvent, sans s’en rendre compte, on est noyé par des choses inutiles.

On a l’impression de bosser à fond, mais on n’avance pas.

Il faut donc dire non à cette mauvaise habitude.

Comment faire concrètement ?

Prenez le temps d’analyser toutes les microtâches que vous effectuez.

Notez tout ce que vous faites, heure par heure.

Classez-les par ordre d’importance.

Puis appliquez ces 4 règles :

  1. Gardez l’essentiel.
  2. Automatisez tout ce qui peut l’être
  3. Éliminez ce qui est complètement inutile
  4. Déléguez le reste.

C’est ce qu’a fait Antoine BM.

Après analyse, il a gardé l’essentiel pour développer son business : la création de contenu.

Il a automatisé tout ce qui peut l’être en utilisant des applications et des services qui lui permettent de gagner du temps (dictée vocale, générateur de mot de passe, système de prise de note, etc.).

Il a éliminé l’inutile.

Et a délégué le reste, comme la compta et le support client à son bras droit Félix, le montage vidéo à un prestataire, la rédaction de certains articles à bibi, etc.

Un autre exemple que celui d’Antoine qui évoque les avantages de la délégation :

les avantages de déléguer pour être plus productif

Conseil 12 : augmenter votre niveau d’engagement

Une erreur classique qui empêche d’être efficace, c’est de compter sur la motivation pour booster sa productivité.

Hélas, on ne peut pas compter dessus.

La motivation, c’est comme une personne infidèle qui ne s’en cache pas.

Vous vous levez le matin. Vous ouvrez les yeux en pensant qu’elle est à vos côtés. Mais elle n’est pas là…

Non, elle est partie batifoler ailleurs. Elle vous laisse seul. Et vous ne savez pas quand elle rentrera…

Le mieux donc pour travailler efficacement, c’est de faire sans elle.

À la place ce qui marche c’est de se mettre une pression positive.

Mais une pression extérieure, qui ne dépend pas de vous-même.

Un bonne chose à faire pour atteindre vos objectifs :

Fixez-vous des délais, et engagez-vous auprès d’autres personnes à les respecter…

Comme Antoine qui, par le passé, s’est engagé publiquement auprès de son audience à publier une nouvelle vidéo sur sa chaîne YouTube tous les jours.

Ça a été un moteur puissant qui l’a poussé à produire plus. Et ça a joué pour beaucoup dans la réussite de sa chaîne (l’objectif qu’il voulait atteindre).

Si vous n’avez pas d’audience qui vous suit, il existe d’autres solutions, comme vous engager auprès de votre famille, de vos collègues ou de vos amis.

Ça marche aussi.

Conseil 13 : booster votre énergie

Impossible d’être productif et d’avancer sur vos projets si vous êtes fatigué (même si vous avez une organisation du tonnerre).

C’est comme traîner un boulet au pied toute la journée.

Il y a 3 choses auxquelles vous devez faire attention pour péter la forme, et vous sentir plus fort physiquement et mentalement :

  1. Bouger au quotidien (et surtout ne pas rester assis toute la journée)
  2. Bien manger (et éviter en particulier les aliments qui vous rendent faible, comme les sucreries et la malbouffe)
  3. Soigner votre sommeil (le sommeil reste le meilleur moyen de recharger ses batteries)

Si ce dernier point vous intéresse en particulier, vous trouverez plein de bons conseils dans cette vidéo :

Comment être plus productif : conclusion

Voilà !

J’espère que cet article sur comment être plus productif vous a plu.

N’hésitez pas à le partager auprès de votre entourage si vous pensez que ça peut les aider eux aussi.

Et si vous avez d’autres conseils à nous communiquer, dites-les-nous en commentaire.

Merci de votre attention.

Anthony pour Antoine BM.

Articles similaires :

Gagner de l’argent en écrivant : la stratégie des “petits livres”

4 règles pour travailler sur iPad

Revenir au menu : Être plus Efficace

Partagez cet article :
Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

Par Anthony Courtois

Rédacteur officiel du blog d'Antoine BM, Anthony aime l’écriture et le webmarketing.

Il se forme sans cesse à la rédaction web, au SEO, au copywriting, blogging, storytelling, etc.

Il croit au pouvoir des mots et pense qu’il y a toujours quelque part des lecteurs assoiffés de bons et longs contenus.

Vous pouvez le contacter à : anthony@motsdeconversion.com

Et vous pouvez télécharger son guide gratuit pour apprendre à rédiger de meilleurs articles de blog en copiant-collant ce lien dans la barre d'adresse de votre navigateur : https://cutt.ly/WhU44dq

2 réponses sur « Comment être plus efficace ? 13 conseils (qui marchent) »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *