35 défis pour changer de vie

1. Lancer une nouvelle chaîne YouTube ou un nouveau podcast

2. Améliorer sa page d’accueil chaque semaine

3. Travailler à 100% sur iPad (ou smartphone)

4. Lancer une nouvelle offre chaque semaine

5. Apprendre une nouvelle langue

6. Arrêter de manger des céréales

7. Boire des jus de légumes frais

8. Créer un contenu par jour

9. Arrêter le café

10. Prendre un assistant

11. Acheter des actions Apple

12. Jeûner un jour par semaine

13. Se trouver un « workout buddy »

14. Apprendre à jouer d’un instrument

15. Ne jamais boire plus de 5 verres en soirée

16. Lire 30 pages par jour de n’importe quel livre

17. Déjeuner chaque jour avec une personne différente

18. Rendre son appart et vivre 1 an dans un van aménagé

19. Supprimer Facebook, Instagram et Twitter de son téléphone

20. Donner ses affaires et vivre avec moins

21. Suivre une formation chaque semaine

22. Partir 3 mois dans un pays inconnu

23. Remplacer la voiture par le vélo

24. Apprendre à être heureux seul

25. Passer une semaine sans râler

26. Arrêter le porno

27. Écrire un livre

28. Travailler moins et mieux

29. Arrêter d’écouter les infos

30. Voyager avec un sac de moins de 3 kg

31. Arrêter de vouloir impressionner ses parents et ses amis

32. Supprimer son compte Fricfunnel (et créer un compte podia (go.antoinebm.com/podia) )

33. Faire un road trip (ou un bus trip) sans rien prévoir à l’avance

34. Se lancer dans une activité manuelle (cuisine, jardinage, bricolage…)

35. Pendant 1 semaine, prendre toutes ses décisions au hasard, en lançant un dé

Hier, j’ai lancé une offre exceptionnelle sur toutes mes formations.

Toutes les formations (excepté les 3 plus récentes) sont exceptionnellement en ligne à un tarif très spécial, dans la limite de 5 par personne.

J’ai déjà reçu 72 commandes en 12 heures. Soit 1 commande toutes les 10 minutes.

Si tu n’as pas encore passé la tienne, c’est le moment de compléter ta collection.

Lundi à 23h00, Félix retirera toutes les formations de la vente.

Et je lui ai demandé d’être intraitable pour les retardataires : quand c’est retiré, c’est retiré.

Accéder au catalogue : school.antoinebm.com/

À demain,

Antoine

PS : C’est quoi le défi que tu vas te lancer ce mois-ci ? Réponds-moi avec le numéro 🤫

Une méthode infaillible pour faire des ventes

En école de commerce, j’ai eu des cours d’entrepreneuriat.

La prof résumait l’entrepreneuriat à un simple exercice de créativité.

Elle nous demandait :

1. De trouver une idée que personne n’avait eu avant nous

2. De faire un business plan

Je me souviens encore, avec mon groupe de travail, chercher désespérément des idées originales.

Finalement, nous avions convaincu la prof avec une idée ridicule :

Un salon de tatouage… pour chiens.

(Je ne plaisante pas.)

Le problème, c’est qu’à aucun moment dans ce cours d’entrepreneuriat…

On ne nous a parlé des besoins des clients.

La seule chose qui comptait…

C’était de trouver une idée originale.

Et d’inventer des chiffres au hasard pour remplir un business plan.

En ce moment, beaucoup de gens veulent monter leur boite.

Le soucis, c’est que certains n’ont pas eu de chance dans leur vie.

Ils ont fait une école de commerce.

Du coup, ils ont appris à faire de jolis Powerpoints…

Ils ont appris à faire des tableaux comptables…

Ils ont appris le marketing des multinationales…

Et parfois (pour ceux qui étaient au BDE) ils savent créer un logo et faire une page Facebook un peu stylée.

Mais ce qu‘aucun n’a appris…

C’est à comprendre le client.

Résultat : des milliers de gens essayent de gagner le concours Lépine de l’idée la plus saugrenue…

Au lieu de faire du business, tout simplement.

Ce que j’ai appris sur le business…

Je l’ai appris en lisant des bouquins de papy américains qui ont vendu des poêles à frire et des encyclopédies pendant 40 ans…

Et en écoutant un chauve sur son transat et un gros libanais sur YouTube.

Ça casse pas trois pattes à un canard…

Mais c’est grâce à leurs conseils que j’ai créé une activité à plusieurs dizaines de milliers d’€ par mois, seul derrière un iPad.

Et une des choses que j’ai appris sur la route…

C’est que l’un des meilleurs moyens de créer un produit qui se vend…

C’est de créer un produit que l’on a soi-même envie d’acheter.

Au lieu de jouer à celui qui a l’idée la plus improbable…

Ou à celui qui a le business plan le plus irréaliste…

Fabrique un produit que tu rêves d’avoir…

Mais que personne n’a fait.

Il y a de fortes chances que si c’est un produit dont tu as vraiment besoin et pour lequel tu serais prêt à payer…

Tu ne sois pas le seul dans ce cas.

Si personne ne propose de bonne solution à ton problème…

C’est peut-être à toi de la créer.

La prochaine fois que tu cherches une idée de produit, penses à ça :

C’est quoi, le produit que je rêverais d’avoir (ou que j’aurai rêvé d’avoir il y a quelques années) ?

Un produit tellement nécessaire que je serais prêt à le payer très cher ?

Un produit que j’achèterais immédiatement, sans me renseigner, parce que je SAIS que c’est ce qu’il me faut ?

Si tu fais des formations, j’ai une confidence :

Les formations créées sur ce principe sont systématiquement des best-sellers.

Mais chut. C’est un secret.

Pour beaucoup de gens, c’est les vacances.

Si tu es en vacances, profite bien.

Les vacances, c’est aussi le meilleur moment pour se former.

Le matin quand les autres dorment encore…

Ou l’après-midi quand tout le monde se repose.

C’est le bon moment pour prendre de l’avance et être prêt à tout casser à la rentrée.

Pour que tu puisses te former pendant les vacances…

Je t’ai fait un coupon exceptionnel qui te donne droit à 40% de réduction sur TOUTES les formations du catalogue SAUF les 3 dernières.

Comme la réduction est très importante, ton droit est valable SEULEMENT sur 5 formations max.

Et toutes les formations seront RETIRÉES DE LA VENTE lundi à 23h00.

Comment faire valoir ton droit ?

1. Choisis jusqu’à 5 formations maximum dans le catalogue : school.antoinebm.com

2. Passes commande sur le site (les coupons de réductions sont DÉJÀ appliqués, tu n’as rien de plus à faire)

3. Suis tranquillement les formations sur ton temps libre. Une fois commandées, elles resteront accessible à tout moment dans ton espace membre.

C’est exceptionnel, et ça ne dure que quelques jours.

À demain,

Antoine

Dernier rappel avant retrait

Dernières heures pour accéder à cette formation avant son retrait (à 23h00) :

EFFICACITÉ : LE GUIDE COMPLET : school.antoinebm.com/efficacite-le-guide-complet

Ce que tu vas apprendre :

✔ La seule LISTE DE TÂCHES qui marche vraiment : Le système en 5 volets…

✔ATOMISER LES DISTRACTIONS : les méthodes des gens hyper-productifs pour ne pas se laisser tenter…

✔RESTER FOCUS : Comment se concentrer, avoir de l’énergie et recharger son attention…

✔ PRODUIRE COMME UNE MACHINE : Tous les outils pour arrêter de gamberger et exécuter…

✔DEVENIR PLUS FORT : Hack physiques et mentaux pour augmenter ses capacités…

BONUS : Des sessions de questions-réponses entre chaque module et à la fin de la formation

Tout est là, seulement jusqu’à ce soir : school.antoinebm.com/efficacite-le-guide-complet

À tout de suite,

Antoine

Comment rentabiliser ses loisirs

Il y a un truc qui me gêne :

Pourquoi le travail devrait être le contraire des loisirs ?

À ma connaissance, personne ne remplit des tableau Excels pour se détendre le week-end…

…et va cueillir des champignons au bureau le lundi matin.

Pourtant, nos loisirs ressemblent parfois à notre travail.

Si tu es créateur de contenu, tu passes sûrement du temps à te détendre en consommant le contenu des autres…

Peut-être même que tu culpabilises de passer TROP de temps sur le contenu des autres et PAS ASSEZ sur le tiens…

Si c’est le cas, il y a peut-être une solution.

La solution, c’est de rentabiliser tes loisirs.

(Je sais, dit comme ça, c’est pas joli.)

Si tu est créateur de contenu, l’erreur est de ne chercher l’inspiration QUE dans d’autres contenus sur le MÊME sujet.

Un créateur de contenu qui se base sur un contenu concurrent pour créer, c’est comme un pâtissier qui utilise la pâte du pâtissier d’en face. Peu de chance que le gâteau soit tellement meilleur…

Les meilleures sources d’inspiration…

Ce sont celles que l’on n’a pas besoin de chercher.

Aucune anecdote d’un quelconque gourou de ta thématique ne surpasse une histoire personnelle pour expliquer un principe à ton audience.

Aucune explication théorique ne vaut une bonne vieille métaphore de bagnole pour faire passer un message fort aux gens qui te suivent.

Ce « contenu périphérique » lu dans les magazines, sur les blogs, dans tes vidéos youtube préférées, dans tes discussions avec tes meilleurs amis ou dans un film culte…

Il vaut autant que le contenu « d’expert »…

À condition de savoir l’utiliser.

La meilleure capacité que peut développer un créateur de contenu…

C’est de transformer le plomb en or.

Et pour ça, pas besoin d’un caillou magique.

Il suffit d’un peu d’imagination.

« Quelle métaphore je imaginer avec cette histoire de sauce tomate périmée depuis 6 mois dans mon frigo ? »

« Quel lien je pourrais faire entre cette scène de OSS 117 et la création de contenu ? »

« Je me suis engueulé avec ma copine à propos d’une stupide histoire de rangement… et si j’en faisais un sujet pour ma chaîne YouTube ? »

Être créateur de contenu, ce n’est pas répéter ce que tout le monde dit déjà.

C’est être capable de transformer des choses banales de la vie quotidienne en contenu percutant, qui donne une nouvelle perspective aux gens qui te suivent.

De toute façon, tu le sais :

Les grandes idées, elles sont toujours les mêmes.

Et tu as déjà clairement balancé pas mal de cartes.

Alors mon coco, si tu veux durer dans ce métier…

Il va falloir continuer à expliquer la même chose à de nouvelles personnes, avec de nouvelles histoires.

Si ça ne te plait pas, le job n’est peut-être pas fait pour toi.

Si c’est ce qui te plaît… tu as trouvé ta voie.

À demain,

Antoine

Motivation vs. efficacité

La motivation est une humeur.

Comme la colère, la joie ou la tristesse…

Elle apparaît et disparaît aussitôt.

Travailler en comptant seulement sur la motivation…

C’est comme prendre une décision sur le coup de la colère.

Sur le moment, la décision paraît bonne.

Mais le lendemain, lorsque la colère est retombée, on la regrette…

La motivation peut te donner de l’énergie pour aujourd’hui.

Mais as-tu pensé à demain ?

On a tous au moins une fois démarré un programme de sport.

Le premier jour, on était motivé. Et on s’est donné à fond.

Mais au bout de quelques semaines, la motivation a disparu…

Et on a arrêté.

Si tu démarres ton projet parce que tu es motivé(e)…

Qui te dit que tu le seras toujours dans une semaine ?

Et dans un mois ?

Et dans 5 ans ?

Si tu travailles seulement sur la motivation…

Il y a de forte chances pour que ta vie ressemble à un immense cimetière de projets abandonnés.

Si c’est déjà le cas, il y a une solution.

La solution, elle s’appelle “efficacité”.

L’efficacité n’est pas une humeur.

C’est une batterie de méthodes et d’outils.

Ces méthodes et ces outils…

Ils fonctionnent de jour comme de nuit.

Quand il pleut, quand les temps sont durs, et quand la motivation est aux abonnés absente.

Certes, ils génèrent une force plus faible que la motivation…

Mais la force qu’ils génèrent est inépuisable.

L’idée, ce n’est pas d’oublier la motivation.

Quand tu es motivé, c’est que ton projet compte.

C’est l’étincelle qui démarre le feu.

L’idée, c’est de coupler l’efficacité à la motivation.

Imagine un vélo électrique.

L’électricité, elle te permet de fournir l’effort de démarrage.

Une fois que ton vélo est lancé à pleine vitesse, tu n’as plus besoin d’électricité. Il suffit de pédaler.

L’électricité, c’est la motivation. Et le pédalier, c’est l’efficacité.

L’efficacité, c’est ce qui te permet de travailler chaque jour.

Même quand tu es mal réveillé ou que tu as les idées noires.

Même quand tu manques d’inspiration.

Même quand c’est juste “pas le bon moment, là”.

Des outils et des méthodes qui permettent d’être efficace…

J’en ai découvert des dizaines en produisant plus de 1000 contenus en 4 ans.

– Des systèmes de listes de tâches qui marchent vraiment (oui, ça existe…)

– Des techniques radicales utilisées par des romanciers à succès pour rester concentré et faire des best-sellers…

– Des actions simples pour se mettre “dans l’humeur” et recharger son attention…

– Des méthodes de production basées sur des automatisations et des templates…

– Et des tas de petites astuces, comme ce qu’il faut éviter de manger le matin si on veut rester productif…

J’ai créé une formation vidéo de plus de 2 heures que j’ai appelé EFFICACITÉ : LE GUIDE COMPLET.

C’est encore dispo ici, seulement jusqu’à demain (lundi) à 23h00 : school.antoinebm.com/efficacite-le-guide-complet

La formation a été enregistrée en direct et j’en ai profité pour répondre à pas mal de questions de personnes comme toi.

Le replay est encore disponible pour ceux qui ne l’ont pas encore vu MAIS il sera retiré de la vente demain.

Si tu le prends d’ici là, il restera accessible à vie dans ton espace “élève”.

Et tu pourras le regarder quand tu veux.

C’est la formation la plus complète que j’ai faite sur le sujet.

Et c’est là jusqu’à demain : school.antoinebm.com/efficacite-le-guide-complet

À demain,

Antoine

PS : Bravo aux courageux qui ont suivi le direct le vendredi soir des vacances (je suis pas doué pour fixer une date…). On voit qui sont les vrais 😉🤫

Créer du contenu quand on a rien à dire

Je t’écris dans l’avion pour Paris. Retour au bercail.

Il y a quelques jours, je t’ai montré que les blogueurs qui publiaient peu mais passaient beaucoup de temps sur leurs articles…

…avaient de moins bons résultats que ceux qui publiaient un petit article tous les jours.

Mais pour publier chaque jour…

Il faut avoir chaque jour quelque chose à dire.

Et ce n’est pas facile…

Surtout quand on fait autre chose à côté.

L’autre jour, je t’ai proposé une solution à ce problème.

Et si au lieu de créer chaque jour un nouveau contenu sorti de ton chapeau…

Il suffisait de raconter ta journée ?

C’est ce que les vlogueurs et les instagrammeurs font depuis longtemps…

Mais souvent, ils n’ont pas grand chose à dire.

Nous, bien sûr, on n’est pas là pour faire du divertissement.

On est là pour transmettre un message.

Alors comment faire ?

Le but, ce n’est pas de filmer ta journée pour filmer ta journée.

Le but, c’est de documenter ce que tu fais.

Si tu crées ta boîte, il y a sûrement des milliers de gens qui aimeraient savoir comment tu fais.

Si tu lances ta marque de vêtements, pareil.

Si tu conquiers YouTube, idem.

Si tu construis ta maison, la même.

Si tu fais un métier hors du commun (mannequin, actrice, styliste…), aussi.

Il y a de fortes chances pour que le gros projet qui t’empêche de créer du contenu…

…soit suffisamment intéressant pour être un contenu lui-même.

Tu me suis ?

C’est quelque chose que tu peux faire à l’écrit.

Par exemple, en envoyant un email par jour pour raconter où tu en es dans ton projet…

Et les leçons que tu en as tiré.

Mais la vidéo reste le meilleur format pour ça.

Parce que tu n’as pas besoin d’expliquer…

Il suffit de montrer.

Montre comment tu travailles, les gens que tu rencontres, les stratégies que tu mets en place, les doutes et les peurs que tu as…

Tu n’imagines pas la qualité de la relation que tu peux créer avec les gens qui te suivent rien qu’en faisant ça.

Le mieux, c’est de tester par toi-même.

Demain, prends une caméra.

Filme les moments forts de ta journée.

À la fin de la journée, prends le temps de faire le bilan devant cette même caméra.

Partage tes objectifs, tes ambitions et tes défis comme si tu écrivais dans ton journal intime.

Pour les gens qui te suivent, tu n’imagines pas à quel point c’est inspirant !

Cette idée…

Elle ne vient pas de me passer par la tête.

En fait…

Je l’ai mise en application entre 2015 et 2017, en tournant quasiment un vlog chaque jour pour ma chaîne YouTube.

C’est à ce moment-là que ma chaîne a décollé, et que j’ai atteint les 50.000 abonnés.

Grâce à ces vidéos, beaucoup de gens ont été motivés à se lancer, à voyager et à monter leur propre chaîne.

Aujourd’hui, je suis passé à autre chose.

Mais si c’est quelque chose qui t’intéresse…

J’ai exceptionnellement ressorti des cartons une formation de 2016…

(Justement, quand j’étais en plein dedans !)

Dans cette formation, je t’explique comment je crée mes vlogs de A à Z…

J’en tourne un devant toi, sur la plage, en t’expliquant chaque étape…

Et je te donne mes conseils pratiques pour faire plus de vues et fidéliser ton audience.

Ça sera retiré aujourd’hui.

Voir si c’est toujours dispo : bit.ly/20FpwfC

À tout de suite,

Antoine

Une idée pour créer du contenu facilement

Une idée toute simple…

Pour ceux qui voudraient créer plus de contenu…

Mais qui n’ont pas le temps.

C’est peut-être ton cas.

Si ton boulot te prend du temps et que tu n’arrives pas à te poser pour créer du contenu…

Si tu montes ta boîte et que tu es débordé…

Si tu es en voyage et que toute ton énergie y passe…

Ou simplement si tu es sur un projet important.

En gros, si la création de contenu est secondaire…

Et qu’il te manque la concentration pour t’y mettre à fond.

Un exemple :

Tu es en train de construire ta maison à la campagne…

Et ça te prend toute ton attention.

Comment faire, après une grosse journée de chantier, pour te poser devant ton clavier et écrire un texte qui n’a rien à voir ?

Où pour te filmer et parler d’un sujet totalement différent ?

Difficile.

La solution…

C’est de NE PAS chercher à changer de sujet.

La création de contenu, c’est un boulot qu’on fait avec ses tripes.

Si tu n’es pas dans le truc… ça ne prend pas.

Si ton attention est occupée sur autre chose…

Tu n’y arriveras pas.

Alors pourquoi se forcer ?

Un concept dont je suis fan…

C’est de ne jamais aller contre les forces naturelles…

Mais plutôt de les utiliser pour aller plus loin.

Revenons à notre chantier.

Si la seule chose qui t’intéresse en ce moment, c’est ta maison…

Parle de ta maison.

Parle des difficultés que tu as pour la construire…

Des obstacles que tu rencontres…

Et fais le lien avec ta thématique.

Utilise le pouvoir des analogies pour lier ensemble deux sujets qui n’ont rien à voir.

Tu peux aller plus loin.

Au lieu de changer de cadre entre ton gros projet et ton contenu…

Pourquoi ne pas mélanger les deux ?

Gary Vaynerchuck dit souvent :

« Don’t create. Document. »

Documente ton projet…

Ou même ta vie.

C’est ce que j’ai fait pendant plus d’1 an, quand je me suis lancé à temps plein sur le web.

C’était en 2015. Je n’avais pas encore beaucoup d’expérience.

Au lieu de me prendre pour un expert que je n’étais pas…

J’ai choisi de documenter mon parcours sur YouTube.

J’ai annoncé que je partais seul au Sri Lanka avec pour but de vivre de mes vidéos…

Je l’ai fait… et j’ai tout filmé.

Jour après jour, je parlais de mon voyage, de mes difficultés, de mes échecs et de mes succès…

J’apprenais et enseignais au fur et à mesure.

Quelques centaines, puis plusieurs milliers de personnes m’ont suivi dans cette aventure.

Ils l’ont vécu avec moi…

Et aujourd’hui beaucoup d’entre eux sont devenus des clients fidèles.

Le projet qui te passionne en ce moment…

Il passionne forcément d’autres gens.

Au lieu d’essayer de le cacher…

Documente-le.

Raconte ton aventure, aide les gens à faire la même chose…

Et ils t’en seront reconnaissants.

Tu n’as même pas besoin de te poser devant un clavier.

Tu peux tout filmer, avec une petite caméra ou avec ton smartphone.

Au lieu de faire des stories Instagram que tout le monde va oublier…

Fais des vidéos qui aideront les gens pendant des années.

Tu peux faire ça jusqu’à la fin de ton projet.

À la fin, tu auras une audience qui t’aura suivi, qui te connaît et qui te fait confiance.

Tu pourras continuer en créant du contenu pédagogique et des formations…

Ou alors documenter un nouveau projet.

N’attends pas qu’il soit trop tard.

Chaque jour qui passe où tu ne crées pas de contenu…

C’est un jour ou tu ne construis pas ton audience.

C’est un jour ou tu n’investis pas dans une activité qui peut te faire vivre pendant des années.

C’est le risque de passer à côté de ton rêve.

C’est très rare que je fasse ça…

Mais pour t’aider à monter ta chaîne YouTube et à documenter ton projet…

Je ressors une formation de 2016.

À l’époque, je documentais toutes mes journées en vidéo…

Et j’avais sorti cette formation qui avait cartonné.

Dedans, j’expliquais tout : Comment trouver son message, créer son vlog, gagner des milliers d’abonnés et vivre de sa passion.

J’ai vérifié et 90% des conseils de la formation sont toujours valables aujourd’hui.

Exceptionnellement, je ressors cette formation qui n’était plus en vente depuis 2 ans…

Seulement pour 48h.

Dimanche soir, je l’enterre définitivement.

Télécharger tout avant que ça ne disparaisse : bit.ly/20FpwfC

À tout de suite…

Antoine

PS : Tu as dû remarquer que la formation n’est pas hébergée sur la même plateforme que d’habitude…

Pas de panique, c’est normal. Je n’utilisais pas la même plateforme à l’époque.

Une fois la commande passée, tu pourras télécharger l’intégralité de la formation sur ton ordinateur, ton smartphone ou ton iPad.

PPS : Tu vas aussi remarquer que j’ai pas mal changé en 2 ans… à l’époque, je te vouvoyais ! Heureusement, on se connaît beaucoup mieux depuis 😉

Voir si c’est toujours là : bit.ly/20FpwfC

Citations sur le succès

Quelques citations de Jim Rohn :

“Si tu veux avoir plus, tu dois devenir plus. Le succès n’est pas quelque chose que l’on poursuit. Ce que l’on poursuit nous échappe : tout comme chasser les papillons.
Le succès est quelque chose que l’on attire par la personne que l’on devient”.

Une autre :

« Si tu travailles dur sur ton métier, tu peux gagner ta vie. Si tu travailles dur sur toi-même, tu peux gagner une fortune. »

Encore une autre :

« L’échec, c’est juste quelques erreurs de jugement… répétées chaque jour. »

Celle là m’a fait rire :

« Quand notre avion a du retard, nous n’hésitons pas à envoyer une lettre pour nous plaindre à la compagnie aérienne.

Mais quand nous sommes nous-mêmes en retard, est-ce qu’on s’envoie une lettre pour se plaindre à soi-même ?

Peut-être qu’on devrait… »

Une autre :

« Si tu n’es pas prêt à risquer l’inconnu, tu vas devoir t’installer dans l’ordinaire. »

Deux dernières pour les créateurs de contenu :

« Ne raconte pas ce que c’est. Raconte à quoi cela ressemble. »

« Parle de choses qui comptent aux gens pour qui ça compte. »

Je te laisse réfléchir à tout ça…

À demain,

Antoine