Catégories
Non classé

Comment booster ses ventes sur internet ?

Temps de lecture : 11 minutes

Dans cet article, je te dévoile 9 techniques très efficaces pour booster ses ventes sur internet.

Elles font partie des meilleures techniques de vente que je connaisse.

Allons-y.

Rappel : la pire façon de vendre

Juste un petit rappel TRÈS important pour débuter :

Ma boîte mail est remplie de bouses comme ça :

Bonjour Antoine,

« Notre produit est génial parce que notre produit est génial, et comme notre produit est génial, nous vous offrons 10% de réduction sur notre produit génial.

Cliquez sur ce bouton génial et accédez maintenant à notre produit génial. »

Génial, non ?

NON !

La première chose à comprendre dans la vente, c’est ça :

Tout le monde se fiche de tes produits.

La seule chose qui intéresse les gens, c’est eux-mêmes.

On dit souvent que la vente, c’est créer de nouveaux besoins.

C’est faux.

La vente, c’est l’art de synchroniser notre produit avec les besoins d’un marché.

Et comment on fait ça ?

En observant.

Comme un zoologiste qui espionne les loups du matin jusqu’au soir, caché derrière son téléobjectif 500mm.

Son carnet de notes est rempli d’infos : heure du lever, heure de manger, menu du midi, place dans la meute et fréquence de coulage de bronze derrière les buissons.

Il sait tout sur eux. Et pour cette raison, il peut les comprendre.

C’est seulement après avoir compris ton marché que tu pourras vendre ton produit.

Tu ne vas pas parler de ton produit, mais de la personne qui t’écoute.

De ses rêves, de ses difficultés. De la raison pour laquelle elle a besoin de ta solution.

Eh oui.

Les bons vendeurs sont avant tout de bons psychologues.

Quand tu fais du marketing, tu n’as pas le droit de juger. Tu dois te mettre à la place de ton client, faire preuve d’empathie, et je crois même, d’affection.

C’est toujours par là qu’il faut commencer.

C’est comme ça que l’on fait des ventes.

Passons maintenant en revue les 9 conseils.

Conseil n°1 pour booster ses ventes sur internet : créer une limite

C’est un moyen facile de doubler ou tripler ses ventes lors d’un lancement de produit.

L’idée est de créer de l’urgence autour de ton produit :

  • Soit en retirant ton produit de la vente au bout de quelques jours
  • Soit en faisant une promotion de lancement

Ces 2 techniques donnent à peu près les mêmes résultats :

C’est-à-dire 2 à 3 fois plus de ventes que quand il n’y a pas de limite.

À toi de choisir celle que tu préfères.

Conseil n°2 pour booster ses ventes sur internet : ajouter un upsell

Sur un site, un client est plus susceptible d’acheter un nouveau produit au moment où il est en train d’en acheter un autre…

On peut augmenter facilement ses ventes de 10 à 15% simplement en proposant à son client d’ajouter un produit en plus dans son panier.

J’utilise personnellement Podia pour vendre mes formations en ligne.

Avec cet outil, j’ai juste à cocher une case et pour ajouter des upsells à tous mes produits, ce qui me permet d’augmenter mon chiffre d’affaires en un clic.

Conseil n°3 pour booster ses ventes sur internet : proposer une garantie

Beaucoup de clients ne sont pas sûrs de leur achat.

Surtout si c’est la première fois qu’ils achètent chez toi.

C’est systématique.

Si tu proposes une garantie satisfait ou remboursé, tu vas faire plus de ventes.

Et la plupart du temps, ce surplus de vente sera bien supérieur au coût des remboursements.

Alors tu peux y aller. C’est un excellent moyen de booster ses ventes en ligne.

Conseil n°4 : faire une liste de bénéfices

Au moment où tu présentes ton produit…

Prends le temps de créer une longue liste de bénéfices.

Plus la liste est longue, mieux c’est.

Parce qu’elle va donner le sentiment à ton prospect que le produit est riche.

Chaque bénéfice est un coup de marteau persuasif, et doit être exprimé avec soin.

C’est un art à part entière…

Et ça peut largement augmenter tes ventes.

Conseil n°5 : profiter des momentums

Un momentum, c’est quand la plupart des gens qui te suivent pensent à la même chose en même temps.

Ça peut venir d’une tendance externe (comme le Bitcoin)…

Mais aussi d’un message que tu as propagé toi-même dans tes contenus.

Si tu parviens à les maîtriser et à en tirer parti…

Ils peuvent littéralement transformer de simples produits en best-sellers de l’année.

Conseil n°6 : utiliser la technique du reflet

C’est l’une des MEILLEURES techniques que je connaisse pour booster ses ventes sur internet.

Mais avant, je dois te prévenir.

Ce n’est PAS pour tout le monde.

Beaucoup de gens n’auront même pas envie de me croire.

Ils continueront à se faire manipuler sans s’en rendre compte, et ne pourront jamais l’utiliser dans leur intérêt.

C’est une technique pour les pragmatiques.

Ceux qui ne divisent pas les hommes entre « les gentils » et « les méchants », mais qui comprennent que l’être humain obéi à des lois universelles.

Ceux qui n’ont pas peur d’être mis face à leurs propres faiblesses, aussi.

Voici comment elle fonctionne :

Prenons l’exemple de l’incroyable expérience proposée par Apple à ses clients.

L’un des piliers de cette expérience, c’est le sentiment d’être important. D’être « à part ».

C’est une stratégie qui a été mise en place par Steve Jobs à la fin des années 90 avec la campagne « Think Different ».

Les publicités montraient des grandes figures du XXeme siècle (Einstein, Lennon…) avec un message clair :

« Il n’y a que ceux qui sont assez fous pour croire qu’ils peuvent changer le monde qui y arrivent. »

Autrement dit… les clients Apple.

Quand j’ai dit ça, j’ai reçu plein de commentaires outrés sur ma page Facebook.

« Comment ? Se sentir important ? Mais quel idiot ! Pas besoin d’un bout de métal pour savoir ce que je vaux… »

Sont-ils vraiment sûr de ça ?

Je ne vais pas te parler des centaines de milliards d’euros encaissés chaque année par les marques grâce au sentiment d’importance.

Il y a bien sûr le luxe, les belles voitures, les bijoux, les cartes gold, les soirées VIP, les œuvres d’art ou la mode…

Mais ça, tu le sais déjà.

Ce que je voudrais te prouver, c’est que même les gens qui n’aiment pas le luxe et la mode ont besoin de consommer pour prouver des choses aux autres.

La technique du reflet, c’est vendre en montrant aux gens que notre produit va leur permettre de renvoyer l’image qu’ils veulent renvoyer à leur entourage.

Autrement dit, les gens achètent ton produit pour montrer aux autres QUI ILS SONT.

Bien sûr, ça ne concerne pas les commodités. Personne n’achète du PQ Lotus pour prouver à ses amis qu’il aime la douceur et la senteur des pins…

Mais voici quelques exemples :

(Attention, ça risque d’en choquer certains)

Le Fairphone, un smartphone « équitable » qui se vante de respecter une charte éthique irréprochable.

J’ai rencontré quelques personnes qui l’avaient, et chacune a bien pris le temps de m’expliquer en quoi son téléphone (bien que très moche) était en train de sauver la planète.

Ce phénomène, les ONG le connaissent bien.

C’est pour cette raison que Sidaction te donne un ruban à accrocher à ton t-shirt pour montrer que toi aussi, tu soutiens la cause.

Les gens qui choisissent de ne pas faire attention aux vêtements qu’ils portent revendiquent souvent leur choix, en expliquant qu’ils préfèrent le confort au tape-à-l’œil.

Il suffit de voir à quel point la guerre des fans Apple vs Android peut être virulente. On ne touche pas à un simple produit. On touche à ton identité.

Est ce que tout ça est éthique ou moral ?

Ce n’est pas à moi d’y répondre.

Mon rôle ici c’est de t’aider à faire des ventes.

Comment utiliser la technique du reflet pour booster ses ventes sur internet ?

En vendant aux gens un produit qui leur permet de dire aux autres QUI ils sont.

Et ça ne marche pas qu’avec le Fairphone ou les Nikes affichant un énorme logo.

Ça marche aussi avec les produits virtuels et les formations en ligne.

Oui, tu as bien lu.

En aidant les gens à DEVENIR ce dont ils rêvent, tu leur permets de MONTRER aux autres qui ils sont vraiment.

Il faut que ton lecteur S’IMAGINE dans sa nouvelle vie. Qu’il se VISUALISE son nouveau look, ses nouvelles possessions, ses nouvelles relations aux autres.

Si tu réussis à associer ce sentiment à ton produit… c’est le jackpot.

Conseil n°7 : donner des raisons de NE PAS acheter

Probablement la technique la plus contre-intuitive que tu n’as jamais entendue.

Il s’agit littéralement de DESCENDRE tes produits.

De donner des arguments pour NE PAS les acheter.

En gros, de dire que tes produits, c’est de la merde. Ou presque.

Peu de publicitaires utilisent cette technique. Soit parce qu’ils ne la connaissent pas, soit parce qu’ils n’osent pas la présenter à leurs clients.

Pourtant, elle peut vendre très gros.

…à condition de bien l’utiliser.

La technique vient de John E. Powers, un copywriter du 19ème siècle (!!!). Il est considéré comme le père de la publicité moderne.

Il était connu pour dire la vérité, de façon rude et fascinante.

Un exemple :

Un client lui confie la mission de vendre un stock de pommes.

Problème : toutes les pommes sont à moitié POURRIES.

Invendable. in-marketable.

Power publie pourtant un article dans un journal local, en disant simplement… la vérité :

Nous avons 1200 pommes pourries. Elles n’ont presque aucune valeur, mais valent quand même le prix que nous en demandons. Venez et regardez-les. Si vous considérez qu’elles valent le prix que nous leur avons fixé, alors achetez-les”.

C’est tout.

Idiot, non ?

C’est peut-être idiot, mais toutes les pommes ont été vendues.

En disant brutalement la vérité aux gens, Power inspire la confiance. Quel marketeur oserait faire un truc pareil ?

Et puis, si les pommes sont pourries, je pourrai peut-être en tirer un bon prix. Finalement, ça ressemble à une bonne affaire !

Power avait compris une vérité simple :

Les gens n’aiment pas qu’on les trompe.

Et la plupart des vendeurs essayent de tromper les gens.

Avec des photos trafiquées, des arguments faux, des discours en carton, des influenceurs payés pour dire tout le bien qu’ils pensent d’un produit…

Actimel renforce tes défenses naturelles”……

Oui oui, et moi je suis le fils caché de Rihanna et Lionel Jospin.

Les gens ont tellement l’habitude de se faire servir de la soupe de publicitaires à tous les repas que lorsqu’ils lisent un argumentaire honnête, ils sont presque choqués.

Et s’ils trouvent un bénéfice au produit, ils achètent.

⚠️ ATTENTION ⚠️

Je ne te dis pas de crier sur tous les toits que ton produit, c’est de la grosse merde, que tu as payé un malgache une misère pour le faire en 12 minutes, pour ensuite le vendre 1000 balles à des gros pigeons.

Soyons sérieux.

Le but n’est pas de détruire ton produit et de faire fuir tes clients.

Le but est de dire ce que ton produit N’EST PAS.

Pour mieux mettre en valeur ce qu’il EST.

Les pommes de Power ne SONT PAS éclatantes de beauté, certes.

Mais elles SONT au prix juste, et représentent une bonne affaire.

Voici comment tu peux faire ça avec TON produit, par exemple si tu vends des formations :

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS une encyclopédie de ta thématique, mais EST une discussion amicale entre toi et tes élèves, où tu leur parles comme s’ils étaient assis devant toi.

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS un programme technique pour les experts, mais EST une méthode simple, étape par étape, pour les débutants qui veulent se lancer sans pression.

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS une formation de 30 heures à suivre sur 2 mois, mais EST un plan d’action court et tourné vers les résultats, pour les gens qui ne veulent pas perdre leur temps.

J’ai utilisé cette technique dans un de mes emails.

Voici ce que j’ai écrit :

Mise en garde : Je parle dans mes formations comme je parle à un ami. Ce n’est ni beau, ni propre. Mais je te donne tout ce que j’ai pour te permettre de réussir. Si tu cherches une formation académique, va sur Udemy ou inscris-toi à une école de commerce.

J’aurais pu essayer de faire croire l’inverse.

Mais ça aurait été faux et malhonnête.

Les gens se seraient demandé ce que cela cachait.

En 3 lignes, j’ai préféré dire que mes formations n’étaient pas loin d’être dégueulasses, et j’invite le lecteur à aller chez mes concurrents.

Chaud ?

Pourtant…

C’est avec cet email que j’ai lancé la formation la plus vendue de l’histoire de mon activité.

Maintenant, à toi de tester.

Tu vas voir, l’honnêteté, ça paye pour booster ses ventes sur internet.

Tes clients vont te dire “je n’aime pas trop les autres, mais toi, tu es différent”.

Et ton compteur de ventes va dire “Youpi !”

Conseil n°8 : transformer les défauts de ton produit en qualité

Voilà l’idée :

C’est très difficile de vendre quand on n’aime pas son produit.

Si tu veux être un bon vendeur, tu dois croire en ton produit.

Et pour croire en ton produit, tu dois créer un bon produit.

Oui mais voilà :

Tu n’es pas tout seul sur le marché. Et tout le monde veut être le meilleur.

C’est facile de tomber dans la surenchère en créant des produits toujours « plus ».

Des téléphones avec toujours plus de fonctions…

Des voitures qui vont toujours plus vite…

Des formations toujours plus longues.

Le problème, c’est que sur ce terrain…

Tout le monde est perdant.

Il y en a toujours un qui fait la course en tête…

Mais il se fera doubler un jour ou l’autre, et il le sait.

Faire la course, c’est épuisant.

Et il y a un autre moyen de gagner.

Ce moyen…

C’est de ne pas essayer d’être « plus ».

Mais de faire des choix différents.

La société Palm (après plusieurs échecs sur le marché des smartphones), a lancé un téléphone de la taille d’une carte de crédit, qui en fait moins que la plupart des smartphones.

Le but ? Aider les accros à leur smartphone à se déconnecter.

Voici une photo du Palm Phone :

technique de marketing digital exemple société Palm

Un autre exemple :

Les Smart ne sont pas des voitures rapides. C’est à peine si elles sont capables de rouler sur l’autoroute.

Mais ce n’est pas grave, parce qu’elle n’ont pas été conçues pour ça.
Les Smart sont des voitures petites, agiles et qui consomment peu, adorées par les citadins pressés.

Et elles se vendent à la pelle.

technique marketing pour vendre un produit exemple Smart

Si tu vends des formations en ligne comme moi, tu pourrais tomber dans le piège classique :

Être intimidé par les formations de 20h de tes concurrents, et te sentir obligé de passer 6 mois à créer une formation trop longue que personne n’aura envie de suivre jusqu’au bout.

Au lieu de ça, tu peux faire le choix de créer de petites formations rapides à suivre et à appliquer, tournées vers les résultats.

Au lieu d’en créer une par an, tu peux en sortir tous les mois, générer des revenus stables et réguliers et te construire tout un catalogue de produits « à la carte ».

Au lieu de passer plus de temps à gratter du papier…

Tu investis ce temps pour trouver de nouvelles idées et des solutions auxquelles tes concurrents ne penseront jamais.

Le marketing, ce n’est pas chercher à être « le plus », ni même « le meilleur ».

Le marketing, c’est identifier les besoins d’un marché et y répondre de la manière la plus juste possible.

Palm sait qu’il ne concurrencera pas Samsung. Mais ils prendront des parts de marché chez les gens qui veulent se déconnecter.

Smart sait qu’elle ne remplacera pas Ferrari. Mais ils vendront des voitures à des Parisiens qui se fichent de la vitesse et de la taille du moteur.

Toi, tu ne concurrenceras peut-être pas Skillshare ou Udemy. Ni les YouTubeurs stars. Mais tu auras une audience de fans qui aiment ton style et tes idées, et qui trouveront une valeur dans tes produits qu’ils ne verront pas ailleurs.

Parfois, il faut mettre son ego de côté.

Et au lieu de viser le plus loin possible…

Il faut apprendre à viser juste.

Cette technique peut t’y aider.

Conseil n°9 : avoir toujours une offre en cours

Un principe simple pour booster ses ventes sur internet, très facile à appliquer, qui peut te permettre de multiplier tes revenus par 2, 3 voire 5.

Avant de suivre ce conseil, mes revenus étaient chaotiques. 

Pour tout te dire, j’en étais à un point où je sortais un nouveau produit à chaque fois que j’étais à découvert.

Si le produit marchait, je sortais la tête de l’eau pendant quelques jours.

S’il ne marchait pas, j’étais mal. Il fallait que je trouve une autre solution.

Puis je l’ai appliqué. Sans trop y croire. 

Et tout a changé.

Je suis passé du chaos total à un revenu stable d’environ 4000€ par mois.

À l’époque, c’était énorme pour moi.

Et ça suffisait largement à financer mes voyages et ce dont j’avais besoin.

Depuis ce jour, j’ai compris à quel point avoir toujours une offre en cours est TRÈS important pour booster ses ventes sur internet. 

Je n’ai fait que le renforcer d’année en année.

C’est devenu le socle de mon activité.

Et c’est la première chose à mettre en place si tu veux augmenter et stabiliser tes revenus.

La difficulté avec ce principe, ce n’est pas de le comprendre.

C’est de l’appliquer concrètement.

On se dit que ce n’est pas encore le moment…

Qu’on va fatiguer son audience…

Que ça marche peut-être pour les autres, mais que pour nous c’est différent.

Bullshit. 

Ça marche pour tout le monde.

Et si tu ne l’appliques pas, tu n’as pas le droit de te plaindre de tes résultats.

Toujours avoir une offre en cours, ça ne veut pas dire lancer un seul produit et le laisser au catalogue pendant 3 ans.

Ça veut dire proposer chaque semaine une nouveauté excitante.

Ça peut être un nouveau produit…

Une promo limitée dans le temps…

Ou un montage agressif.

Si tu veux exploser ton plafond de revenus…

Interdis-toi d’envoyer le moindre email…

De poster la moindre vidéo…

Le moindre article de blog…

…si tu n’as pas une offre excitante associée à ça, avec un appel à l’action clair dans ton contenu.

Faut il sortir un nouveau produit chaque semaine pour booster ses ventes sur internet ?

Pas obligé.

Tu peux te débrouiller pour avoir toujours une offre en cours, même en sortant 1 ou 2 petits produits chaque mois.

Il existe plusieurs montages qui vont te permettre de vendre chaque semaine.

Même si tes produits commencent à dater…

Même s’ils ne se vendent plus…

Même si tu en as déjà fait la promo…

C’est magique, parce que ça ne demande presque aucun travail.

Parfois, un simple email suffit à encaisser des euros.

Il faut le voir pour le croire.

Antoine.

 

Articles similaires :

Comment rédiger une page de vente qui convertit (Modèle + Exemples)

Qu’est-ce que l’upsell ? Définition et exemples

Comment vendre des formations en ligne en moins de 10 minutes avec Podia (Tutoriel complet)

Les autres articles de la catégorie “Apprendre à vendre”

Partagez cet article :
Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

Par Antoine BM

Depuis 2015, je gagne ma vie en aidant les gens à prendre leur liberté.

Je suis l’auteur d’une chaîne YouTube à 135 000 abonnés sur le business et la vente, et j’ai vendu pour plus d’1,3 millions d’euros de formations en ligne.

Aujourd’hui, je partage mes idées dans ma newsletter quotidienne.

Je suis un introverti, passionné par les idées contrariennes, la psychologie humaine et la vente.

Je voyage la moitié de l’année, et je vis le reste du temps à Paris.