Catégories
Vidéo

Les 4 étapes du succès | Antoine BM

💌 Recevoir les emails privés : go.antoinebm.com/890512

Si vous ne savez pas exactement où est-ce que vous en êtes…

Cette vidéo peut vous aider.

Le succès n’est pas un événement inattendu.

C’est une construction longue et progressive, qui passe par plusieurs phases.

Aujourd’hui, je vais vous révéler les 4 phases qui, selon moi, mènent au succès durable dans votre vie, vos projets ou votre entreprise.

La Newsletter d'Antoine BM

Recevez mes emails remplis d'astuces pour monter votre activité en ligne, battre des records de vente et gagner votre liberté...

Les emails sont gratuits, vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

Catégories
Vidéo

Poisson Fécond parle argent, business et bonheur

💌 Recevoir les emails privés : go.antoinebm.com/890511

Merci à @Poisson Fécond !
Sa chaîne : www.youtube.com/user/PoissonFecond
Son site et son équipe : www.khundar.com
Sa masterclass (j’ai réussi à choper le lien !) : masterclass.khundar.com/bonjouryst/

Pour conclure mon road trip des entrepreneurs libres, Poisson Fécond a eu la gentillesse d’accepter que je l’ #interview.
On revient sur son histoire incroyable, son ascension sur YouTube, son business de plus de 15 salariés, son rapport parfois difficile avec la célébrité, et on finit par parler d’argent et de bonheur.
Un grand merci à lui pour sa transparence. Beaucoup de leçons entrepreneuriales et des conseils précieux.

Catégories
Non classé

Comment propager une idée

Ce matin, un mail court.

J’ai passé la nuit au Negresco, un des plus beaux palaces de Nice, offert comme cadeau de mariage.

Je viens d’engloutir un petit déjeuner gargantuesque et il me reste juste assez d’énergie pour vous partager ces quelques mots.

Une méthode pour propager rapidement ses idées…

Et toucher des royalties sur sa diffusion.

Ça commence par une idée originale, différente de ce que l’on entend partout ailleurs.

Une idée que vous avez travaillé et réfléchie, que vous avez mise en pratique et qui donne des résultats.

Cette idée… appelons-la « secret ».

Vous savez que ce secret peut aider beaucoup de monde. Il peut aussi vous aider à vous faire connaitre et à augmenter vos ventes.

Commencez par lui donner un nom. Dorénavant, il vous appartient.

Écrivez un article, une vidéo ou un email pour l’exprimer

Expliquez en quoi ce secret peut servir votre audience.

Regardez si ça prend. Le niveau d’enthousiasme des réponses et des commentaires.

Est-ce que les gens essayent de nous le piquer ? Si oui, c’est bon signe.

Faites une formation

La formation doit donner une méthode pour aider vos élèves à mettre en pratique ce secret et à obtenir des résultats tangibles.

Donnez-lui un titre accrocheur et vendez-la.

Si elle fait partie de vos best-sellers…

Faites de ce secret un des piliers de votre thématique.

Écrivez un livre

Nul besoin d’y passer 2 ans.

Vous pouvez suivre cette méthode pour le créer et le publier en 1 semaine : school.antoinebm.com/la-methode-fastbook?coupon=TY0TLJI

Votre livre doit-être le porte-étendard de ce secret.

Il agira comme un titre de propriété, et les gens qui le partageront se sentiront obligés de vous citer en tant qu’auteur.

Vous serez alors perçu comme le fondateur d’un mouvement, au même titre que Tim Ferriss (La semaine de 4 heures) ou Seth Godin (La vache pourpre).

Répétez la recette. Plusieurs fois.

Parfois, ça ne prendra pas.

Mais en suivant cette méthode en escalier, vous maximisez les chances que l’une de vos idées se propage à grande vitesse, et devienne un des grands principes de votre thématique.

À demain,

Antoine

Catégories
Non classé

L’ego est votre ami

L’ego est la plus grande source de valeur de l’univers.

Avant, c’était peut-être les religions.

C’était la croyance en un Dieu qui donnait aux gens le courage de vivre une vie difficile, mais aussi de construire des cathédrales, des temples et des pyramides.

Aujourd’hui, on dit que c’est l’argent.

Vraiment ?

Est-ce l’argent qui incite un artiste à travailler sur l’œuvre la plus audacieuse de sa carrière?

Est-ce l’argent qui incite un politicien à se battre pour devenir président ?

Est-ce l’argent qui incite un sportif à s’entraîner tous les jours un peu plus dur pour battre un record du monde ?

Est-ce l’argent qui vous incite chaque matin à vous lever, à travailler dur, à vous former pour atteindre vos objectifs ?

Peut-être. Mais pas seulement.

Au fond de vous, vous savez que ce n’est pas non plus votre désir ardent d’aider vos clients ou d’apporter de la valeur au monde.

Au fond, la plus grande force créative de l’univers…

C’est l’ego.

L’envie de s’élever au-dessus de la masse, de faire sa petite brèche dans le cours de l’humanité, et de changer le regard que les autres portent sur nous.

Chaque entrepreneur a au fond de lui un enfant qui a besoin de prouver aux autres qu’il a été sous-estimé.

Chaque succès est une victoire pour l’ego. Un point pour vous, et pour vos idées.

Et vous savez quoi ?

C’est très bien.

Généralement, quand on parle d’ego…

C’est soit pour critiquer ceux qui agissent sous son influence…

Soit pour conseiller, tel un vieux sage qui a compris le sens de la vie, de le mettre de côté.

Pourtant, agir selon son ego est aussi naturel que de respirer.

L’homme a été naturellement sélectionné pour avoir un ego important.

C’est ce qui lui donne la confiance dont il a besoin pour améliorer son existence, créer de la valeur pour les autres, survivre et se reproduire.

Si vous vous intéressez aux plus grandes figures historiques, vous découvrirez que ce sont des personnes à ego important.

Regardez Jules César. Napoléon. Louis XIV. Les philosophes des lumières. De Gaulle. Martin Luther King. Steve Jobs ou Elon Musk.

Chacune de ces figures a eu un impact phénoménal sur le cours de l’humanité.

Ce sont des hommes qui avaient un ego important, et qui ont su l’utiliser non seulement à leur profit, mais aussi au profit de millions d’autres personnes.

Parce que oui.

Votre ego peut servir beaucoup de monde.

Contrairement à ce que l’on vous répète à longueur de journée, il n’est pas toxique.

Les gens habiles comprennent que la meilleure manière de flatter leur ego n’est pas se se vanter de manière stérile, mais de créer quelque chose d’important pour les autres.

Les gens jugés égocentriques ne sont pas ceux qui ont un ego trop gros… ce sont ceux qui ne sont pas assez habiles pour en faire quelque chose de bon.

Alors oubliez cette croyance populaire.

Assumez votre ego auprès de vous-même. Votre besoin de vous sentir fier de vous. D’être admiré par d’autres.

Utilisez-le comme un outil au service de vos projets.

Travaillez dur, imaginez une meilleure manière de servir les gens, et faites-en la promotion.

Si ça fonctionne, assumez votre importance. Ne vous minimisez pas. Ni vous ni ce que vous avez construit.

Concentrez-vous sur la manière dont vous pouvez l’améliorer, ou construire encore plus grand.

Les gens ambitieux sont plus intéressants que les gens modestes.

Commencez par créer quelque chose de simple : la première pierre de votre édifice.

À demain,

Antoine

Catégories
Non classé

Comment écrire un livre sur iPad

Ce qui est amusant quand on se lance dans un nouveau format…

C’est de ne pas faire comme tout le monde.

Personne ne vous y attend, et vous avez la liberté de réinventer les règles.

Je n’avais pas envie de quitter mes habitudes de travail pour écrire mon livre.

Alors je l’ai écrit intégralement sur mon iPad. Parce que c’est ma meilleure machine à écrire.

Pourquoi l’iPad est si bien pour écrire

Depuis la sortie de l’étui/clavier Magic Keyboard pour iPad Pro, l’iPad est l’outil parfait pour écrire.

J’ai la version 12,9 pouces, et chaque matin, c’est un plaisir d’écrire mon mail dessus.

J’utilise l’app iA Writer, j’exporte chaque texte en HTML et je l’envoie par mail comme brouillon sur Mailchimp, grâce à un Shortcut que j’ai créé (capture d’écran ici).

L’avantage de l’iPad… c’est la compartimentation.

Une fenêtre prend toute la place. Pas d’icône qui rebondit dans votre dock, pas de mise à jour qui vient vous interrompre, pas de notification ni de bug.

Quand vous écrivez… vous écrivez.

Comment j’ai écrit un livre sur iPad

Pour écrire Créer son école sur internet

Je voulais conserver cette belle expérience d’écriture.

J’ai donc commencé par faire le plan de mon livre dans l’excellente app de mind mapping MindNode.

Puis j’ai créé un document dans l’app Pages, au format de mon futur livre papier.

J’ai ensuite écrit entièrement mon livre directement sur Pages, en ajoutant au fur et à mesure les titres et les images.

Si je devais le refaire, je pense que je passerais par une app d’écriture comme iA Writer, Bear ou Ulysses, quitte à passer un peu plus de temps sur la mise en page ensuite.

L’expérience d’écriture est inimitable, et le mode d’écriture en Markdown permet d’aller beaucoup plus vite.

Une fois le manuscrit terminé, je l’ai exporté en PDF pour la version papier, et en EPUB pour la version Kindle.

Les schémas sur Keynote

Le livre contient plusieurs schémas qui ponctuent le texte.

Je les ai très facilement réalisés avec l’app de présentation Keynote, qui est géniale à utiliser sur iPad.

Vous disposez déjà d’une banque d’icônes et de flèches de toutes sortes que vous pouvez placer librement sur votre feuille.

Une fois les schémas terminés, vous pouvez soit les exporter en format JPEG, soit simplement faire une capture d’écran de votre iPad et les insérer tels quels dans votre manuscrit.

La correction avec Antidote

J’ai l’habitude de corriger tous mes emails avec le logiciel Antidote, qui élimine 90% des fautes.

Le souci, c’est l’app Antidote pour iPad n’est pas un correcteur, mais un simple dictionnaire… inutilisable donc.

Heureusement, Antidote propose maintenant à ses clients une version web, utilisable dans votre navigateur.

Il vous suffit de copier-coller votre texte (directement en markdown) dans l’éditeur, de corriger les fautes, et de recoller votre texte dans votre app d’écriture.

Pour cette fois-ci, je n’ai pas utilisé Antidote. J’ai envoyé le manuscrit à ma mère qui a tout corrigé avec un bon vieux Larousse.

Le plus difficile, ça a été la couverture

J’utilise Pixelmator pour créer mes visuels, et malheureusement, l’app iPad est beaucoup plus limitée que l’app Mac.

Après avoir fait une première maquette sur mon iPad, je l’ai finalement envoyée à un membre de mon équipe qui l’a reprise sur inDesign.

Vous devez l’exporter en PDF pour la version papier et en JPEG pour la version Kindle. Les deux couvertures n’ont pas le même format, ce qui est assez contraignant.

Pour cette partie, l’iPad se révèle être une plaie, et vous n’avez qu’une envie, c’est d’utiliser un bon vieil ordinateur.

Mais je ne désespère pas : les développeurs ont compris que l’iPad était autre chose qu’un gros iPhone, et de plus en plus d’applications professionnelles font leur apparition sur la plateforme.

Peut-on vraiment écrire et publier un livre entièrement sur iPad ?

La réponse est oui. Mais non sans quelques contraintes et de petits sacrifices.

De mon côté, j’ai toujours besoin d’un Mac pour 10% des tâches de finition.

C’est pénible, surtout en voyage, et je préfère souvent confier ces tâches à un membre de mon équipe.

Mais si vous bossez seul, vous aurez probablement du mal à vous passer totalement d’un Mac ou d’un PC.

En dehors de ces contraintes, l’iPad est une machine plaisir.

Avec son incroyable écran entièrement comblé par une app de prise de note et flottant au-dessus de son clavier Magic Keyboard…

Vous avez devant vous ce qui se rapproche le plus d’une machine à écrire.

Si vous savez dessiner, vous pouvez passer du texte au dessin en un instant grâce à l’Apple Pencil.

Prendre une photo sur le vif ou scanner un document en quelques secondes.

Tout est compartimenté, il n’y a pas de bugs, pas de virus, pas de problèmes.

Juste cette grande feuille blanche qui n’attend que d’être noircie.

Si vous avez lu mes derniers emails, vous avez probablement déjà commandé mon livre.

Je n’ai pas encore le compte exact, mais il semblerait que j’ai déjà reçu des centaines (peut-être des milliers) de commandes.

Le livre est n°1 des ventes Amazon dans les catégories Management et Création d’entreprise.

Il a été n°1 au baromètre des ventes pendant les premières 48 heures de sa sortie.

C’est un peu fou, et c’est grâce à vous et votre soutien incroyable.

Si vous ne l’avez pas encore pris, il ne coûte que 3,99€ (1,99€ en version Kindle) et il est dispo à cette adresse : creersonecole.com/mail

À demain,

Antoine

PS : Si vous boycottez Amazon, je suis désolé.

Il n’existe aucune plateforme où il est aussi simple d’autopublier son livre, ni aucune plateforme qui dispose de la même clientèle de lecteurs.

Le boycott implique des sacrifices. C’est tout le principe. Si vous boycottez Amazon, acceptez de passer à côté des auteurs qui sont dessus.

Catégories
Vidéo

Comment Théo a décollé avec la méthode des petits produits

💌 Recevoir les emails privés : go.antoinebm.com/890508

Merci à Théo Rossi !
Sa chaîne : www.youtube.com/channel/UCmIvIUeZbDVq46nQ4to2mzw
Son site : lecopywriter.fr

Théo Rossi est un élève et un ami qui vit à Nice et que j’ai interviewé pendant mon tour de France des entrepreneurs libres. Il me raconte comment il a multiplié ses revenus de copywriter en créant son école sur internet.

Catégories
Non classé

Écrire un livre en 1 semaine ? la méthode des « petits livres »

Hier, j’ai lancé mon tout premier livre.

C’est un livre disponible en version numérique et papier, que vous pouvez lire maintenant ou recevoir chez vous d’ici 3 jours.

Pour le commander, c’est là : creersonecole.com/mail

Si vous me suivez depuis un moment, vous savez comment ça marche.

Je teste de nouvelles choses, je vous explique pourquoi, et si ça marche, je vous enseigne mes méthodes.

Vous vous demandez peut-être pourquoi j’ai lancé un livre à quelques euros alors que mes formations se vendent très bien…

Combien de temps j’ai mis pour l’écrire et le publier…

Comment ce livre s’inscrit dans une stratégie entrepreneuriale, et ce que je compte faire ensuite.

Dans cet email, vous allez avoir toutes les réponses.

Mais avant ça…

Parlons un peu du format « livre », et de ce qu’il représente.

Un livre est-il sacré ?

Des livres ont bâti des religions, déclenché des guerres, fait avancer le progrès, impacté l’histoire.

Pour un artiste, le livre est souvent la consécration. Le récit d’une vie tumultueuse désormais derrière soi et remplacée par la sagesse de l’écrivain.

Pour un politicien, le livre est l’aboutissement d’années de réflexion. Un programme clairvoyant, une vision nette de l’avenir décrite dans un style littéraire propre à son auteur.

Pour un entrepreneur, le livre est le couronnement du succès. Le récit de ses péripéties de jeunesse, la compréhension définitive des recettes de sa réussite.

Le livre renferme les plus grands secrets de l’univers et la plus grande réserve de sagesse humaine.

Ce que j’en pense ?

Bullshit total.

Énorme blague. Je me tors de rire à m’en faire péter les côtes.

Allez dans une librairie et affirmez-moi que le livre est le symbole de la compétence et de la sagesse.

Rayon « Économie », c’est la foire à l’expert dépressif qui prévoit la fin du monde moderne dans chaque tome depuis 25 ans (c’est comme ça qu’il gagne sa vie, le pauvre…)

Rayon « Actualité et politique », c’est la désolation. Des livres dont l’auteur, trop occupé à animer son compte Twitter, n’a pas écrit une seule ligne. D’autres qui traitent de l’actualité de la semaine précédente, bouclée à la hâte par des journalistes désespérés de pouvoir se payer des vacances à la fin de l’année.

Finalement, les meilleures ventes sont toujours dominées par des classiques que des élèves de 4e achètent par obligation, et par des livres de cuisine et des romans à l’eau de rose tout juste sortis de l’usine à livre de plage.

Alors non.

Le livre n’est pas une exception.

C’est un format comme les autres, un produit commercial destiné à un marché bien défini.

Et si vous voulez vendre des livres, vous devez comprendre la nature de votre marché et la solution dont il a besoin.

Pourquoi j’ai écrit un livre

Je ne vais pas vous mentir.

Je ne suis ni vieux ni sage. Ce n’est pas l’aboutissement de ma carrière. Ni de mes idées. Ce n’est pas ce qui va me représenter pour les 20 prochaines années.

J’ai voulu écrire un livre pour une raison simple :

J’ai découvert le monde du business en ligne à 17 ans, grâce à un ebook Kindle téléchargé par hasard sur Amazon.

Si je n’étais pas tombé sur cet ebook… je n’aurais peut-être jamais lancé mon business.

Je serais peut-être encore stagiaire dans une fabrique à dépression.

Mon livre ne sert pas à rassembler toutes mes connaissances, mais à faire découvrir mon univers à de nouvelles personnes.

À des gens qui n’auraient peut-être jamais fait la démarche volontaire de se renseigner sur ma thématique, où de cliquer sur une de mes vidéos.

Ce livre est un cheval de Troie emballé de curiosité et envoyé presque gratuitement aux citoyens d’Amazon.fr.

Et pour ceux qui me connaissent déjà…

C’est un objet à avoir dans leur bibliothèque. Un récit qui leur permettra d’y voir plus clair dans leur aventure entrepreneuriale.

La stratégie des « petits livres »

Si je n’ai pas fait de livre avant, c’est parce que je donnais trop d’importance aux livres.

Je pensais que je devais écrire un livre parfait, long et exhaustif, qui me représenterait pendant des années.

Mais entre temps, j’ai lu trop de livres décevant pour savoir que le nombre de pages ne fait pas la qualité d’un bouquin.

Il y a eu 3 déclencheurs :

Le premier, c’est quand on m’a offert, pour Noël, un livre de 1000 pages rassemblant tous les emails que j’avais écrit pour vous en 1 année.

J’ai réalisé qu’en écrivant tous les jours, on pouvait produire des choses.

Ensuite, j’ai découvert l’auteur Seth Godin.

Ce type est une légende : il écrit un article de blog chaque jour depuis des siècles, et sort un livre par an depuis Mathusalem.

Ses livres sont courts, simples, et partagent une idée forte à chaque fois.

Certains, comme « La Vache Pourpre », sont devenus des best-sellers mondiaux.

J’ai compris que l’approche de Seth Godin serait la meilleure pour moi.

Enfin, j’ai lu cet article de Neville Medhora, et ça a été la révélation.

De la même manière que le contenu quotidien et les petits produits ont transformé mon business…

Il fallait que je me lance dans les « petits livres ».

Alors je me suis fait une liste de critères :

  • Un petit livre doit être écrit en moins de 10 jours
  • Un petit livre doit faire moins de 100 pages
  • Un petit livre doit présenter 1 idée séduisante
  • Un petit livre doit coûter moins de 5€
  • Un petit livre doit être facile à lire

À l’heure où la lecture est de plus en plus difficile pour de plus en plus de monde, je pense que les petits livres sont une solution.

Ce sont des livres pour tous : même pour ceux qui n’aiment pas lire.

Ils remettent le contenu au centre de la valeur d’un ouvrage, plutôt que le nombre de pages.

Ils ne sont pas prétentieux. Ils n’essayent pas d’en dire trop. Et ils n’ont pas pour but direct de faire de l’argent.

Ils sont le complément parfait à la méthode ultra-rentable des petits produits, qui eux, remplissent largement les caisses.

Le livre sert à attirer de nouveaux clients, pas à gagner de l’argent. C’est pour cette raison que vous pouvez vous permettre d’en faire un plus petit, moins cher qu’un livre ordinaire.

Envahir Amazon

Créer un seul livre, ce n’est pas très amusant.

Si vous êtes capable de produire et de publier un livre en moins de 10 jours, ça veut dire que vous pouvez, sans trop de difficulté, en sortir 4 ou 5 par an, en plus de votre travail habituel.

En 10 ans, vous pourriez sortir pas moins de 50 bouquins, dont certains ont des chances de devenir des best-sellers.

Vous avez littéralement la possibilité d’envahir votre thématique sur Amazon, et de rendre perplexes tous vos concurrents.

Mais ça… nous en reparlerons.

En attendant, vous pouvez vous faire une idée de la méthode en lisant mon premier « petit livre », Créer son école sur internet.

En plus des conseils contenus dans le livre, vous aurez devant vous un exemple concret de ma façon d’appliquer la méthode, et l’astuce que j’utilise dans les dernières pages pour transformer mes lecteurs en clients.

Vous pouvez accéder à ces secrets pour moins de 4€ au format papier, ou 1,99€ au format Kindle.

C’est là : creersonecole.com/mail

À tout de suite,

Antoine

Catégories
Non classé

Je lance mon premier livre

Il est là, enfin, entre mes mains.

Et d’ici quelques jours, il pourra être entre les vôtres.

Je viens de lancer mon tout premier livre, et il s’appelle :

Créer son école sur Internet : La méthode la plus simple pour gagner sa vie en partageant son savoir

Vous pouvez dès maintenant le commander en format papier ou Kindle sur Amazon : creersonecole.com/mail

La promesse

J’ai créé ce livre pour qu’il puisse être lu par tout le monde, y compris ceux qui n’aiment pas lire.

Si vous rêvez de liberté et d’indépendance, ce manuel va vous plaire.

C’est un petit guide de moins de 60 pages, étonnamment pratique, très facile à lire et sans chichi.

Vous allez découvrir mon histoire : comment je suis passé d’étudiant mal dans sa peau à entrepreneur libre en quelques années…

Vous allez apprendre à détecter et éviter les pièges dans lesquels tombent beaucoup de gens épris de liberté…

Et vous allez découvrir un business model conçu sur mesure pour les gens passionnés.

En plus de tout ça, vous découvrirez mes méthodes pour :

  • Créer des offres irrésistibles
  • Attirer une audience qualifiée et créer une relation de confiance avec elle
  • Créer un produit en une journée
  • Vendre un produit (inclu : mon plan de vente et mes règles)
  • Construire votre clientèle
  • Construire votre liste email
  • Créer du contenu fascinant

Bonus : le plan d’action en 8 étapes pour vous lancer maintenant et gagner vos premiers euros sur internet, même si vous partez de zéro.

Et dans les toutes dernières pages du livre, un petit cadeau, rien que pour vous.

L’anti-promesse

Voici ce que ce livre n’est PAS :

Ce livre n’est pas un guide exhaustif de ma thématique.

Il n’est pas fait pour remplacer une formation, mais pour vous donner les bases et vous permettre de découvrir le monde fascinant du business en ligne.

Si vous débutez, vous je vous conseille de le lire au plus vite : il vous motivera et vous fera gagner du temps.

Si vous avez déjà suivi plusieurs de mes formations, vous n’apprendre peut-être rien de neuf, mais vous pourrez, en 1 heure de lecture, vous remémorer le plus important.

C’est le livre parfait à offrir à un ami pour lui faire découvrir ce métier.

Ce livre n’est pas une encyclopédie.

Je n’ai pas voulu participer au concours de celui qui sort le livre le plus épais.

Si vous me connaissez, vous savez que ce n’est pas comme ça que je travaille.

C’est un livre conçu pour être lu et terminé, et non pour prendre la poussière dans une bibliothèque.

Et si ça fonctionne… c’est peut-être le début, pour moi, d’une longue série.

Ce livre n’est pas cher.

Il ne coûte rien. Ou presque. Je touche à peine 30 centimes par vente sur la version papier.

Et la version Kindle coûte le prix d’un café.

Je n’ai pas créé ce livre pour gagner de l’argent mais pour faire connaitre ma méthode à un maximum de monde.

Ce livre n’est pas une adaptation de ma formation “Créer son école sur Internet”.

J’ai simplement repris le titre parce qu’il me plaisait et qu’il avait déjà fait ses preuves (la formation a été suivie 948 fois).

Ce n’est pas non plus une reprise de mes meilleurs emails.

Je suis parti d’une page blanche, et ce livre est 100% neuf et unique.

Ce livre n’est pas disponible en librairie.

Je n’avais pas envie de passer mon été à faire des aller-retours d’email avec un éditeur.

J’ai écrit ce livre en 1 semaine, et je l’ai autopublié sur Amazon.

C’est facile, et je vous expliquerai comment faire bientôt.

Ce livre n’est disponible que sur Amazon et Kindle.

Vous pouvez le commander en format papier, le télécharger sur votre liseuse ou le lire sur votre smartphone, dans l’app Kindle.

Une dernière chose

C’est mon tout premier livre, et j’ai mis du temps avant de me décider à l’écrire.

S’il vous a plu, ça m’aiderait beaucoup que vous laissiez un avis sur Amazon. C’est le meilleur moyen pour le livre de se faire connaitre.

S’il ne vous a pas plu, le plus sympa est de m’envoyer un mail pour me dire pourquoi.

Je tiendrai compte des remarques pour l’écriture du prochain.

Vous pouvez commander le livre maintenant à cette adresse : creersonecole.com/mail

Hâte d’avoir votre retour !

À tout de suite,

Antoine