Catégories
Non classé

5 signes qu’il est temps d’augmenter tes tarifs

Hier, je t’ai annoncé que j’augmentais mes tarifs.

Aujourd’hui, je vais te montrer quand et comment augmenter les tiens.


Mais d’abord, posons le tableau :

Un entrepreneur a 3 moyens d’augmenter son chiffre d’affaires :

– Trouver plus de clients (le plus difficile)

– Vendre plus aux mêmes clients

– Vendre plus cher aux mêmes clients

La plupart d’entre eux sont obsédés par l’idée de trouver plus de clients…

Alors que c’est souvent le plus difficile.

La solution la plus simple, c’est de lancer plus d’offres.

Aussi étonnant que ça puisse paraître…
Il suffit souvent de sortir 3 fois plus de produits pour multiplier ses revenus par trois.

Oui mais voilà.

Si tu as déjà une bonne base de clients et que tu sors beaucoup de produits…
Qu’est-ce qu’il te reste pour augmenter tes revenus ?

Le tarif.

Bien sûr, en augmentant ton tarif…

Moins de clients vont acheter.

Mais ce n’est pas aussi simple

Ce n’est pas parce que tu augmentes ton tarif de 50%…

Que tu vas perdre 50% de tes clients.

Le bon tarif, c’est le tarif qui te rapporte le plus à effort égal.

Mieux vaut faire 5 ventes à 500€ (et toucher 2.500€)…

Que 200 ventes à 5€ (et toucher 1.000€).

Le seul moyen de trouver le bon tarif…

C’est de tester plusieurs tarifs.

Et le moyen le plus simple de commencer…

C’est de copier les prix de tes concurrents…

Puis de l’augmenter petit à petit.

Mais à quel moment l’augmenter ?

Derek Gleason du blog ConversionXL donne 5 raisons pour augmenter ses prix

Les voici :

1. Six mois sont passés.

Si tu n’as pas augmenté tes prix depuis 6 mois, il est temps de faire le test. Les clients ont eu le temps de s’habituer à ton produit et seront plus enclins à accepter le nouveau pricing.

2. Tu as ajouté de nouvelles fonctions qui augmentent la valeur de ton produit.

Si tu fais des formations : ça peut être ton expérience du métier, la taille de tes produits, des fonctions en plus (ex : un forum privé…)

La valeur doit être déterminée en fonction de tes clients, pas en fonction de tes perceptions. Les clients payent plus pour avoir plus de valeur, pas pour augmenter tes profits.

3. Trop de gens achètent.

Un taux de conversion de 90% n’est pas une bonne nouvelle.

Ça veut dire que ton produit n’est pas assez cher.

Si Apple vendait l’iPhone 100€,  il prendrait la première place du marché. Mais ils perdraient beaucoup d’argent…

Si Apple vendait l’iPhone 100€,  il prendrait la première place du marché. Mais ils perdraient beaucoup d’argent…

4. Tes produits ont un fort retour sur investissement.

Pourquoi les produits « pros » sont souvent 10 à 100 fois plus cher que les produits « grand public » ?

La raison tient en 3 lettres : ROI.

C’est parce qu’une boîte sait qu’elle va avoir un retour sur investissement qu’elle peut se permettre de mettre beaucoup d’argent dans un produit ou service.

À combien tu évalues le ROI de tes produits ? Si le prix est dérisoire à côté… il est temps d’augmenter tes tarifs.

5. Tu as besoin des revenus.

Si tu perds de l’argent avec ton activité…
Ou si tes coûts augmentent…

Tu n’as pas d’autre choix que d’augmenter tes prix.

C’est la raison la moins bonne, parce que ce changement n’est pas basé sur la valeur apportée au client, mais sur les besoins de l’entreprise.

Dans ce cas, il faudra être transparent avec tes clients et leur expliquer la situation.

S’ils apprécient ton produit et s’intéressent à ton aventure… la plupart d’entre eux comprendront.

Le plus important, c’est d’augmenter ses prix progressivement.

Et surtout, d’en expliquer à tes clients la raison, pour qu’ils ne soient pas surpris.

Si tu fais ça bien…

Augmenter tes prix peut même te faire gagner des clients !

Dans l’inconscient collectif, un prix plus élevé signifie une qualité plus élevée.

En augmentant tes prix intelligemment… tu vas parler à de nouvelles personnes.

Antoine

Partagez cet article :
Cliquez ici pour recevoir le Kit de Démarrage

Par Antoine BM

Depuis 2015, je gagne ma vie en aidant les gens à prendre leur liberté.

Je suis l’auteur d’une chaîne YouTube à 135 000 abonnés sur le business et la vente, et j’ai vendu pour plus d’1,3 millions d’euros de formations en ligne.

Aujourd’hui, je partage mes idées dans ma newsletter quotidienne.

Je suis un introverti, passionné par les idées contrariennes, la psychologie humaine et la vente.

Je voyage la moitié de l’année, et je vis le reste du temps à Paris.