Voyager sans billet retour

Je t’écris depuis mon siège d’avion en direction de New York.

Mon programme pour juillet : New York, San Francisco, la Silicon Valley et quelques parcs nationaux.

En fait… Tout est possible.

Rien n’est réservé, à part le billet d’avion dans lequel je vole en ce moment même…

…et ma chambre d’hôtel pour ce soir.

Antoine de Maximy, le type extraordinaire derrière l’émission “J’irai dormir chez vous”, répète souvent cette phrase :

“Quand rien n’est prévu, tout est possible !”

Il a raison.

Les voyages où tout est réservé à l’avance sont rassurants.

Mais il y a un problème.

Ces voyages sont organisés à distance.

Les destinations sont choisies sur la base de simples photos et recommandations.

Une fois sur place, tout est différent.

Certains endroits paradisiaques en photos sont en fait des enfers touristiques…

Alors que d’autres lieux dont les guides ne parlent pas vont nous charmer et nous donner envie de rester.

Parfois, tu vas rencontrer des gens sympas et faire un bout de voyage avec eux.

Comment le savoir à l’avance, quand on n’a pas mis un pied dans le pays ?

En fait…

Le seul moyen de savoir si un endroit nous plaît suffisamment pour décider d’y rester…

C’est d’y être.

L’erreur, c’est de croire qu’un voyage improvisé est forcément plus coûteux.

D’abord, il faut savoir que beaucoup d’hôtels bradent leurs prix quand on réserve au dernier moment, pour remplir leurs dernières chambres.

Sur des apps comme Hôtel Tonight, il n’est pas rare de trouver des chambres à un tiers de leur tarif habituel en réservant le jour même.

Ce soir, je dors au 27ème étage d’un hôtel en bordure de Central Park, dont les appartements voisins se sont vendu à plusieurs dizaines de millions de dollars…

Et la chambre, que j’ai réservée au dernier moment, m’a coûté 140€ au lieu de 300€.

Mais la vraie économie, c’est la flexibilité.

Raccourcir un séjour trop long…

Quitter un hôtel trop cher pour ce que c’est…

Changer ses plans sans perdre ses réservations…

Quand tu voyages au jour le jour, tu payes au jour le jour. En fonction de tes capacités financières et de tes envies.

Rien n’est gâché.

Voyager sans billet retour…

C’est voyager au rythme qui nous convient…

Sans jamais être en retard…

En acceptant l’imprévu et la surprise…

En sortant des sentiers battus.

Voyager sans billet retour, c’est voyager en prenant le risque de ne jamais rentrer.

Et c’est ça qui est bon.

Aujourd’hui, avec les smartphones et les apps…

Voyager sans billet retour n’a jamais été aussi facile.

Il existe même un site pour voyager sans billet retour tout en ayant un billet retour à montrer pour passer les douanes : OneWayFly (onewayfly.com/fr/) .

Les Airbnb peuvent être réservés 2 jours avant, les hôtels le soir même…

Le programme de la journée peut-être improvisé en une simple recherche sur Google Maps…

Et tout peut-être réservé depuis cette petite dalle de verre que tu as toujours dans ta poche.

Bien sûr, il y a plein de façons de voyager et ce n’est pas la seule.

Mais c’est celle-ci qui te donnera le sentiment d’être libre et de décider vraiment de ton voyage.

Alors pourquoi pas tenter l’aventure cet été ?

Plusieurs personnes m’ont envoyé des messages pour me demander des conseils de voyage.

Peut-être que tu as un grand voyage prévu pour l’été, et que tu aimerais partir en baroudeur ou en baroudeuse.

En 4 ans de voyages, j’ai appris plein de trucs sur le voyage en solo ou en groupe, avec le moins d’affaires possible, et sans rien prévoir.

J’ai aussi appris à travailler en voyageant et à faire tourner mon business à 10.000 km de chez moi…

À voyager avec un petit sac à dos de ville comme seul bagage…

À rencontrer des gens sur la route, arrêter de stresser et kiffer mon voyage.

Pour t’accompagner pendant l’été…

Je t’ai créé un code qui te donne droit à 142,00 euros offerts sur la formation : VOYAGER À TEMPS PLEIN AVEC UN SAC DE 15L.

Clique pour l’activer : school.antoinebm.com/voyager-a-temps-plein-avec-un-sac-de-15l?coupon=VOYAGE19

Cette formation, c’est un véritable guide de voyage pour les voyageurs libres.

C’est la formation la plus complète que j’ai faite sur le sujet.

En plus d’avoir accès à des dizaines d’astuces pour voyager simplement et facilement n’importe où dans le monde…

Tu vas recevoir la liste complète de toutes les choses que j’emporte en voyage…

Les apps et les services que j’utilise pour tout gérer à distance…

Tous les détails pratiques (assurances, compte bancaire…) pour te faciliter la vie…

Et un aperçu d’une journée type en voyage, où je te montre tout.

Si tu veux te lancer dans le grand bain mais que tu appréhendes…

Cette formation va t’aider à t’organiser, à éviter le pire et à vivre le voyage le plus libre de toute ta vie 🙂

⏰ Le code expire lundi soir à minuit : school.antoinebm.com/voyager-a-temps-plein-avec-un-sac-de-15l?coupon=VOYAGE19

Bon voyage,

Antoine

PS : Je ne voyage pas seul cette fois-ci, donc je ne prévois pas de faire de vlogs de voyage. Mais je te partagerai des moments sur Insta et tu continueras à recevoir les emails privés.
Pas de vacances pour les passionnés 🙂

Es-tu illettré ?

Il y a quelques années, je suivais un blogueur français qui me fascinait.
Je me demandais où il trouvait toutes ses idées géniales…
Alors que moi, j’avais beaucoup de mal à en avoir de nouvelles.
J’enviais ses superpouvoirs.
Un jour, il mentionna dans un de ses articles un blogueur américain.
Par curiosité, j’ai cliqué sur le lien et j’ai atterri sur son blog…
Ce que j’ai vu m’a abasourdi.
Toutes les « idées géniales » que j’attribuais à ce blogueur français…
Il les avait simplement trouvées sur ce blog.
Traduites, adaptées, et parfois simplement copiées-collées.
Tout y était.
Finalement, j’ai compris que son seul superpouvoir…
C’était de comprendre l’anglais.
Beaucoup de blogueurs, de Youtubeurs ou d’auteurs passent pour des précurseurs…
Alors qu’ils se contentent de répéter ce que disent les Américains.
Comprendre l’anglais est une aubaine pour eux…
Dans un pays où cette langue est aussi bien maîtrisée que le chinois.
La France est le 35ème Pays d’Europe en termes de niveau d’anglais, juste devant la Biélorussie, l’Ukraine et l’Azerbaïdjan…
C’est le 8ème pays le plus mauvais du continent.
Le problème, c’est que ça nous isole…
Ça nous empêche de prendre du recul sur notre culture…
Ça nous fait passer à côté de milliers d’auteurs fascinants…
Et ça nous incite à admirer des imposteurs qui n’ont pas d’autre qualité que celle de maîtriser l’anglais mieux que nous.
Protéger notre langue, c’est une chose.
Mais ignorer l‘anglais, c’est une erreur.
Les Québécois l’ont compris, et bien qu’ils soient tous bilingues, ils continuent à faire vivre le français.
Alors c’est vrai : en France, on n’a pas besoin de parler anglais pour survivre.
Mais refuser d’améliorer son anglais, c’est faire de tristes choix :
– C’est faire le choix d’être dépendant de la presse française pour se faire une opinion sur le monde, sans jamais connaître le point de vue des autres pays…
– C’est faire le choix de ne lire que des oeuvres françaises ou traduites, et passer à côté de milliers de pépites qui pourraient changer notre vie…
– C’est faire le choix de ne jamais voyager loin (ou seulement accompagné) et passer à côté d’expériences de vies extraordinaires…
– C’est faire le choix de ne jamais voir un film américain tel qu’il a été conçu et voulu par le réalisateur…
– C’est faire le choix de n’utiliser que 1% d’internet…
– C’est faire le choix de la fermeture d’esprit.
Ne pas parler anglais, c’est faire partie d’une petite tribu fermée sur elle-même, dépendante des traducteurs pour s’ouvrir au monde, dont les possibilités et la liberté sont extrêmement restreintes.
Ne pas parler anglais, c’est l’équivalent de l’illettrisme, au 21ème siècle.
Alors oui…
La plupart des Français n’ont pas CHOISI de ne pas parler anglais.
Ils l’ont subi, par une éducation qui n’a jamais vraiment pris ça au sérieux en dehors des grandes écoles…
Et par un environnement confortable dans lequel la maitrise de l’anglais est perçue comme un luxe réservé aux prétentieux.
Mais tu le sais comme moi : il ne faut pas compter sur les autres pour s’améliorer.
Si tu as du mal avec l’anglais…
Voici quelques idées.
D’abord, oublie tes cours d’anglais du lycée.
La bonne façon d’apprendre une langue, c’est par envie et curiosité.
Si la curiosité te pousse à regarder 3 saisons de Game of Trones en un week-end, regarde-les en anglais.
Au début, tu peux mettre les sous-titres en français.
Puis en anglais.
Puis plus de sous-titres.
Utilise tes addictions existantes.
Si tu passes 2 heures par jour sur Twitter, commence à suivre des comptes anglophones.
Si tu es passionné par les avions, lis des blogs en anglais.
Si ton truc, c’est le marketing, sache que les meilleurs bouquins sur le sujet sont américains et n’ont jamais été traduits.
La plupart des thématiques comptent beaucoup plus de contenu de qualité en anglais qu’en français.
Utilise ton appétit naturel pour les contenus qui te passionnent pour apprendre l’anglais.
Change ta langue par défaut.
C’est tout bête, mais ça change tout.
Le meilleur moyen de changer une habitude, c’est de changer son identité.
Quelqu’un qui se considère comme « non-fumeur » arrivera plus facilement à arrêter de fumer, et quelqu’un qui se considère comme « sportif » arrivera plus facilement à faire du sport.
Considère qu’à partir de maintenant, l’anglais est ta langue maternelle.
Peu importe ton niveau.
Comme toute personne dont l’anglais est sa langue maternelle, change la langue par défaut de ton téléphone pour l’anglais. Pareil pour ton ordinateur et tous tes appareils électroniques.
Regarde toujours des films en VO, remplace ton pays par USA sur YouTube, et remplace Le Monde par le New York Times.
L’anglais ne doit plus être vu comme cette matière ennuyeuse enseignée par des profs austères…
Mais comme une clé qui ouvre les portes d’un monde nouveau et excitant.
Apprendre l’anglais, c’est faire tomber les murs autour de soi pour se retrouver dans une pièce infiniment plus spacieuse, plus respirable, et plus amusante.
Alors n’utilise plus jamais ton niveau d’anglais comme une excuse.
Antoine
PS : L’année dernière, j’ai annulé ma participation en tant que speaker à un TEDx parce que je considérais ne pas être assez bon en anglais. Je regrette cette décision, et c’est pour cette raison que je t’écris ce mail avec le cœur.

dans email | 1,012 Mots

La meilleure façon d’apprendre

Je vais te raconter 2 histoires un peu honteuses.

Mais juste avant, pour rappel :

Il ne te reste que QUELQUES HEURES pour activer le code promo sur la formation « Les Emails à 1000€ », si ce n’est pas déjà trop tard.

Voir si le code est toujours valable : school.antoinebm.com/les-emails-a-1000-les-secrets-derriere-mes-emails-les-plus-rentables?coupon=FLASH27

Le code expire aujourd’hui à 18h00.

Ce que tu vas apprendre :

– Les titres d’emails qui MARCHENT LE MIEUX, et qui garantissent un bon taux d’ouverture…

– La COLONE VERTÉBRALE des mails qui vendent : le plan à suivre étape par étape pour vendre comme des petits pains…

– Les INGRÉDIENTS qui rendent un email PASSIONNANT et SULFUREUX. Et comment accélérer le rythme cardiaque de tes lecteurs avec des arguments qui les touchent…

– Comment transformer une BANALE histoire en un PUISSANT levier de vente (et devenir le “conteur » le mieux payé de ta ville…)

– Ne commence JAMAIS par parler de ton produit… Ce qu’il FAUT faire à la place, et qui marche 10 fois mieux.

– Comment vendre plus en parlant de CASSOULET, de BANANES ou d’élevage de LAMAS…

– Les éléments qui rendent ton produit IRRÉSISTIBLE sans pour autant passer pour le vendeur relou qui fait l’éloge de son produit…

– Le MARKETING NÉGATIF en vrai : comment faire plus de ventes en REFUSANT des clients. Fini les belles paroles, je te montre concrètement comment je l’ai utilisé.

– L’EFFET “TRAIN EN MARCHE” : comment donner le sentiment à tes lecteurs qu’ils passent à côté de quelque chose de GROS s’ils ne prennent pas ton produit…

– Comment écrire des emails FACILES à lire, DIVERTISSANTS et DRÔLES (même quand on a l’humour de François Fillon…)

– Comment vendre des produits QUI NE SE VENDENT PAS sans mentir à ses clients. En faisant quelque chose de complètement contre-intuitif…

– Comment ATTIRER IMMÉDIATEMENT L’ATTENTION de tes lecteurs avec des visuels FASCINANTS (et très simples à réaliser…)

Voir si le code est toujours valable : school.antoinebm.com/les-emails-a-1000-les-secrets-derriere-mes-emails-les-plus-rentables?coupon=FLASH27

Quand je me suis lancé sur le web en 2012…

Je n’y connaissais rien en marketing.

Pourtant, seulement 6 mois plus tard…

J’ai lancé ma première formation, qui s’appelait « Les Secrets des Blogueurs à Succès ».

Bien entendu… je n’étais pas encore un blogueur à succès.

Pour créer cette formation…

J’ai observé les gros blogueurs de ma thématique.

J’ai essayé de comprendre quels étaient leurs systèmes pour générer du trafic et des revenus…

Et j’ai acheté leurs formations.

J’avais la théorie…

Mais il me manquait la pratique.

Pourtant, ça ne m’a pas empêché de lancer cette formation.

Je ne prétendais pas être un blogueur à succès, mais j’expliquais avoir analysé leurs stratégies, et les avoir condensés en une formation facile à comprendre.

Mon boulot n’était pas de savoir.

C’était d’expliquer.

Quand les experts ont vu ça, ils m’ont traité de tous les noms.

Mais quelques mois plus tard, mon blog a décollé.

Cette stratégie, ce n’est pas la seule fois que je l’ai utilisée.

L’année dernière, j’étais désespéré d’être incapable de retenir les livres que je lisais.

Je n’avais aucun système de prise de note…

Et je devais partir d’une page blanche pour chaque nouveau contenu ou produit.

Alors j’ai imaginé un système simple.

Ce système, que j’appelais mon « Google perso », consistait à créer une grande base de données de notes classées par thème, auteur, et format.

Aujourd’hui, il contient plus de 700 notes que je réutilise tous les jours.

Mais quand j’ai imaginé le système, il n’y avait encore rien.

Pourtant, j’ai créé une formation entière sur le sujet.

Je l’ai appelé « La Prise de Note Intelligente », et ça a été un de mes best-sellers.

Aujourd’hui encore, des élèves me disent que cette formation a changé leur vie.

Si tu attends d’être un expert de ton sujet pour t’autoriser à en parler…

Si tu as peur de parler d’un sujet que tu ne maîtrises pas parfaitement…

Et que ça te gêne encore plus de vendre une formation là-dessus…

Tu es peut-être en train de faire une grosse erreur.

Parce que le meilleur moyen d’apprendre…

C’est d’enseigner.

Quand on s’intéresse à un nouveau sujet, on écoute.

On écoute plusieurs personnes en parler, on découvre des concepts, on prend des notes.

Mais si ces notes restent au fond d’un tiroir et ne sont pas réutilisées, on les oublie rapidement.

Le simple fait d’aller voir un ami et de lui réexpliquer ce que l’on vient d’apprendre avec nos mots…

Ça permet de s’approprier le sujet et de commencer réellement à le comprendre.

Quand j’ai créé ma formation sur la prise de note…

J’étais obligé de clarifier mon système.

Je ne pouvais pas vendre pour 60€ une simple idée vague.

Il fallait que je trouve des applications concrètes, des logiciels compatibles, des cas particuliers, et tout un système de classement des notes « à recopier » pour mes élèves.

Si je n’avais pas fait cette formation…

Je n’aurais peut-être jamais implémenté ce système dans mon quotidien…

Parce que je n’aurais pas passé autant de temps à le construire proprement.

Enseigner quelque chose que l’on vient de découvrir…

C’est aussi bon pour nous élèves.

Parce que la plus grande valeur que l’on peut apporter à un débutant…

Ce n’est pas l’expertise.

C’est la pédagogie.

Quand tu es nouveau dans le métier…

Tu partages l’excitation des débutants sur le sujet…

Tu sais mieux que personne les problèmes qu’ils rencontrent…

Et tu es souvent le mieux placé pour les aider.

Alors bien sûr…

Certaines personnes ne seront pas d’accord.

Les autoproclamés « experts » de ta thématique te regarderont d’un mauvais oeil.

La vérité, c’est qu’ils ont peur.

Leur expertise leur apporte une rente.

Depuis des années, leur statut d’expert leur donne le droit d’exercer leur métier sans jamais innover ou inventer de nouvelles choses.

C’est confortable, et ils ne veulent surtout pas que ça change.

Mais si tu débarques avec la fraîcheur des débutants…

Que tu pointes la fragilité de leur système en inventant des systèmes meilleurs et en les expliquant mieux qu’ils n’ont jamais su le faire…

Ils vont te traiter d’imposteur et tout faire pour t’empêcher d’y arriver…

Mais à la fin, c’est toi qui vas gagner.

L’information n’appartient à personne.

N’aie jamais peur de t’exprimer.

Et que le meilleur gagne.

Antoine

dans email | 1,178 Mots

L’erreur la plus coûteuse que tu fais peut-être encore

Travailler sans mesurer ses résultats…
…c’est comme gravir l’Everest les yeux bandés.
Pour une chance d’arriver en haut par hasard…
Il y a 1000 chances de tomber dans une crevasse.
Beaucoup d’entrepreneurs travaillent les yeux bandés.
Ils lancent des produits au petit bonheur la chance…
Et s’attendent à améliorer leurs résultats.
Le truc, c’est que…
On ne peut améliorer que ce que l’on mesure.
Heureusement…
La plupart des outils qu’on utilise font le job pour nous.
YouTube fournit un nombre énorme de données sur l’attractivité de nos vidéos…
Google Analytics sur le poids de notre site…
Facebook sur l’efficacité de nos pubs.
Mais comment faire quand il manque les données les plus importantes ?
Quand j’ai commencé à rédiger un email par jour…
J’ai compris que le contenu que j’étais en train de créer…
Il générait de la valeur.
Certains emails vendaient pour plusieurs milliers d’euros de produits en quelques heures…
Tandis que d’autres n’incitaient personne à acheter.
Alors j’ai eu une idée.
Et si je donnais un « score de rentabilité » à chaque email que j’envoie ?
Ça me permettrait de savoir précisément quels sont mes emails les plus performants…
Et de les réutiliser pour faire des ventes des mois ou des années plus tard.
En clair : démultiplier la portée des emails les plus efficaces…
Et laisser tomber les emails les moins vendeurs.
J’ai créé une simple feuille de calcul Google…
J’ai fait un tableau avec la date d’envoi de chaque email, son titre, le lien pour récupérer le texte, et le chiffre d’affaires de la journée.
Le tableau se remplit automatiquement chaque jour grâce à une automatisation Zapier…
Et voilà à quoi ça ressemble :
Il ne reste qu’à ajouter mon chiffre d’affaires par jour dans la dernière colonne.
Je n’ai pas pu automatiser cette action, donc je prends 10 minutes toutes les semaines pour le faire manuellement (ou je demande à Félix de s’en occuper).
Le score de chaque email, c’est le chiffre d’affaires qu’il a généré dans la journée.
Pour mettre en évidence les meilleurs scores, j’utilise la mise en forme conditionnelle.
Les emails qui ont généré entre 1000 et 2000€ sont surlignés en vert pastel.
En vert, ceux qui ont fait entre 2000 et 4000€
En vert fluo, les pépites. Plus de 4000€ en une journée.
Donner un score à son contenu, c’est un moyen simple de progresser.
Tu vois en un coup d’oeil tes créations les plus efficaces…
Tu peux les relire à tout moment pour comprendre et reproduire ce qui a marché…
Et tu peux faire tourner ton business pendant des années en relançant les « best of ».
Si tu veux connaître tous les secrets derrière mes emails les plus rentables…
J’ai filmé mes meilleurs emails, et j’ai tout analysé pour toi, phrase par phrase.
L’objectif : t’apprendre à créer des emails qui vendent.
Les fameux emails à 1000€.
Exceptionnellement, je t’ai fait un coupon qui te donne droit à 120,00 euros offerts sur la formation :

LES EMAILS À 1000€ : Les secrets derrière mes emails les plus rentables (school.antoinebm.com/les-emails-a-1000-les-secrets-derriere-mes-emails-les-plus-rentables?coupon=FLASH27)
C’est une vente flash réservée aux abonnés aux mails privés.
Le coupon expire dans moins de 1 jour.
Clique pour l’activer : school.antoinebm.com/les-emails-a-1000-les-secrets-derriere-mes-emails-les-plus-rentables?coupon=FLASH27
À tout de suite,
Antoine

Test de Podia

Enfin.

Après 2 ans de test, j’ai finalement fait cette vidéo.

Je viens de mettre en ligne une vidéo complète (youtu.be/nFtgS7OdLoA) dans laquelle je teste Podia.

Podia, c’est la plateforme que j’utilise pour vendre mes formations.

C’est par elle que passent tous mes clients et que sont encaissées toutes mes ventes.

Bref : c’est méga important.

Clique pour voir la vidéo : youtu.be/nFtgS7OdLoA

Si tu en as marre de t’arracher les cheveux sur FricFunnel ou que tu ne supportes plus le design disco de Learnybox…

Ça va peut-être te sauver la vie…

À tout de suite sur YouTube,

Antoine

C’est retiré ce soir

Juste un mot pour te rappeler que l’offre de lancement sur cette formation expire ce soir à minuit :

👉 MARKETING ÉTHIQUE : La méthode pour les honnêtes gens qui veulent vendre plus (school.antoinebm.com/marketing-ethique?coupon=JUIN19)

Ce que tu vas apprendre :

– Comment RECONFIGURER son cerveau pour vaincre sa peur de vendre, apprendre à gagner de l’argent et devenir un champion du business en ligne…

– Pourquoi tes concurrents ont l’air de mieux réussir que toi ? L’erreur psychologique derrière ce jugement, comment les voir tels qu’ils sont réellement et reprendre confiance…

– Comment VAINCRE le perfectionnisme, lancer des produits en 2 jours et exploser tes compteurs de vente…

– Comment créer des produits qui te rendent fier : Le plan d’action en 4 étapes pour ne plus jamais avoir honte de tes produits…

– Pourquoi tu n’as PAS BESOIN de poser devant une Maserati pour faire des ventes (et ce qu’il faut faire à la place…)

– Une stratégie marketing redoutable et facile pour rassurer le client et faire des centaines de ventes : il s’agit de vendre en parlant des DÉFAUTS de ton produit…

– 3 techniques simples pour NE PAS décevoir ses clients, même si ton produit ne remplit pas toutes ses promesses…

– Comment comprendre tes clients MIEUX QUE LEUR PROPRE MÈRE et réussir à les convaincre sans les braquer…

– Une méthode simple et généreuse pour mettre ton produit entre toutes les mains, MÊME entre celles des gens qui n’ont pas les moyens de se l’offrir (et sans rogner sur tes ventes)…

– Le MARKETING DES ONG : Toutes les ficelles marketing des ONG et associations humanitaires pour récolter des dons : J’analyse un cas devant toi…

– Comment PROMETTRE GROS EN RESTANT CRÉDIBLE : La technique de la promesse en escalier pour donner envie de ton produit sans braquer tes clients…

– VENDRE AVEC L’HONNÊTETÉ RADICALE : la technique pour atteindre des records de vente en disant TOUTE la vérité sur tes produits, inventée par un publicitaire au 19ème siècle + Comment je l’ai utilisée pour vendre des formations INVENDABLES…

– Comment créer un DISCOURS DE VENTE ALLÉCHANT sans en faire trop : la méthode des Puissants Adjectifs Visuels…

– JE VENDS UN PRODUIT FACE À TOI, en analysant mon discours : tu n’as plus qu’à prendre des notes et à le recopier dans ta thématique…

– LE PLAN DE VENTE HONNÊTE en 12 étapes : comment vendre un produit TRÈS EFFICACEMENT sans passer pour un vendeur de tapis (+ Le PDF avec le plan à imprimer…)

BONUS 1 : La Mindmap avec tout le contenu de la formation à télécharger…

BONUS 2 : Le PDF du « Plan de vente honnête » à télécharger et imprimer pour l’avoir toujours tous les yeux.

Tout est là, seulement jusqu’à ce soir : school.antoinebm.com/marketing-ethique?coupon=JUIN19

À tout de suite,

Antoine

Pourquoi les gens honnêtes ont du mal à vendre

Si tu es quelqu’un d’honnête…

Il y a des chances pour que tu sois mal à l’aise avec la vente.

La raison ?

Tu n’es pas un baratineur.

Tu n’as pas envie de mentir à propos de ton produit.

Tu ne veux pas tromper les gens et risquer de les décevoir.

Et c’est tout à fait normal.

Les vendeurs sont souvent vu comme des parasites…

…dont le seul but est de nous faire cracher la CB le plus vite possible.

Quand on entend vendeur, on pense à un commercial en costume gris qui se vante à la pause café d’avoir refourgué une assurance à une mamie…

Ou à un concessionnaire en cravate rouge qui nous complimente lourdement pour nous vendre la voiture la plus chère.

Mais la vente, ce n’est pas que ça.

Le bon marketing, ce n‘est pas un mensonge.

Le bon marketing, c’est mettre en avant ce qui différencie notre produit des autres.

Un bon vendeur ne dit jamais que son produit est parfait et résout tous les problèmes.

Un bon vendeur montre en quoi son produit est différent.

Le mauvais marketing sonne faux.

Quand Zuckerberg annonce sur scène que la nouvelle priorité de Facebook, c’est ta vie privée…

Difficile de ne pas ricaner.

Mais quand Apple fait de même et que l’on connaît leur engagement dans ce domaine depuis plus de 10 ans…

On sait qu’on peut leur faire confiance.

À l’inverse, si Apple se targuait de créer des produits « pour tout le monde »…

On aurait envie de ricaner, en connaissant les tarifs pratiqués par la marque.

Mais ils ne le font pas.

Si tu es quelqu’un d’honnête, bonne nouvelle :

L’honnêteté est l’arme des vendeurs qui durent.

L’honnêteté va t’inciter à ne pas mentir sur tes produits…

…et à identifier leur vraie valeur pour tes clients.

Si tu apprends à vendre de manière honnête…

…l’honnêteté va améliorer ton marketing et te rapporter gros.

Le code promo valable sur la formation MARKETING ÉTHIQUE : La méthode pour les honnêtes gens qui veulent vendre plus expire demain.

⏰ Il te reste moins de 36 heures pour l’utiliser : school.antoinebm.com/marketing-ethique?coupon=JUIN19

Des dizaines de vendeurs honnêtes ont déjà pris leur accès.

C’est une formation qui aidera ceux qui ont un produit à vendre (formation, coaching, produit physique…) à augmenter leurs revenus sans jamais sacrifier leurs valeurs.

C’est là : school.antoinebm.com/marketing-ethique?coupon=JUIN19

À demain,

Antoine

La technique de vente la plus stupide (best of)

Prêt à entendre un truc bizarre ?

Tant mieux.

La technique de vente que je vais te donner aujourd’hui est la technique la plus contre-intuitive que tu n’as jamais entendue.

Il s’agit littéralement de DESCENDRE tes produits.

De donner des arguments pour NE PAS les acheter.

En gros, de dire que tes produits, c’est de la merde. Ou presque.

Peu de publicitaires utilisent cette technique. Soit parce qu’ils ne la connaissent pas, soit parce qu’ils n’osent pas la présenter à leurs clients.

Pourtant, elle peut vendre très gros.

…à condition de bien l’utiliser.

Tu es prêt ?

Let’s go.

La technique vient de John E. Power, un copywriter du 19ème siècle (!!!). Il est considéré comme le père de la publicité moderne.

Il était connu pour dire la vérité, de façon rude et fascinante.

Un exemple :

Un client lui confie la mission de vendre un stock de pommes.

Problème : toutes les pommes sont à moitié POURRIES.

Invendable. in-marketable.

Power publie pourtant un article dans un journal local, en disant simplement… la vérité :

“Nous avons 1200 pommes pourries. Elles n’ont presque aucune valeur, mais valent quand même le prix que nous en demandons. Venez et regardez-les. Si vous considérez qu’elles valent le prix que nous leur avons fixé, alors achetez-les”.

C’est tout.

Idiot, non ?

C’est peut-être idiot, mais toutes les pommes ont été vendues.

En disant brutalement la vérité aux gens, Power inspire la confiance. Quel marketeur oserait faire un truc pareil ?

Et puis, si les pommes sont pourries, je pourrai peut-être en tirer un bon prix. Finalement, ça ressemble à une bonne affaire !

Power avait compris une vérité simple : les gens n’aiment pas qu’on les trompe.

Et la plupart des vendeurs essayent de tromper les gens.

Avec des photos trafiquées, des arguments faux, des discours en carton, des influenceurs payés pour dire tout le bien qu’ils pensent d’un produit…

“Actimel renforce tes défenses naturelles”……

Oui oui, et moi je suis le fils caché de Rihanna et Lionel Jospin.

Les gens ont tellement l’habitude de se faire servir de la soupe de publicitaires à tous les repas que lorsqu’ils lisent un argumentaire honnête, ils sont presque choqués.

Et s’ils trouvent un bénéfice au produit, ils achètent.

**
⚠️ ATTENTION ⚠️
————————————————————
Je ne te dis pas de crier sur tous les toits que ton produit, c’est de la grosse merde, que tu as payé un malgache une misère pour le faire en 12 minutes, pour ensuite le vendre 1000 balles à des gros pigeons.

Soyons sérieux.

Le but n’est pas de détruire ton produit et de faire fuir tes clients.

Le but est de dire ce que ton produit N’EST PAS.

Pour mieux mettre en valeur ce qu’il EST.

Les pommes de Power ne SONT PAS éclatantes de beauté, certes.

Mais elles SONT au prix juste, et représentent une bonne affaire.

Voici comment tu peux faire ça avec TON produit, par exemple si tu vends des formations :

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS une encyclopédie de ta thématique, mais EST une discussion amicale entre toi et tes élèves, où tu leur parles comme s’ils étaient assis devant toi.

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS un programme technique pour les experts, mais EST une méthode simple, étape par étape, pour les débutants qui veulent se lancer sans pression.

Tu peux dire que ton produit N’EST PAS une formation de 30 heures à suivre sur 2 mois, mais EST un plan d’action court et tourné vers les résultats, pour les gens qui ne veulent pas perdre leur temps.

J’ai utilisé cette technique dans un de mes emails.

Voici ce que j’ai écrit :

“Mise en garde : Je parle dans mes formations comme je parle à un ami. Ce n’est ni beau, ni propre. Mais je te donne tout ce que j’ai pour te permettre de réussir. Si tu cherches une formation académique, va sur Udemy ou inscris-toi à une école de commerce.”

En 3 lignes, je dis que mes formations ne sont pas loin d’être dégueulasses et j’invite le lecteur à aller chez mes concurrents.

Pourtant, c’est avec cet email que j’ai lancé la formation la plus vendue de l’histoire de mon activité.

Maintenant, à toi de tester.

Tu vas voir, l’honnêteté, ça paye.

Tes clients vont te dire “je n’aime pas trop les autres, mais toi, tu es différent”.

Et ton compteur de ventes va dire “Youpi !”

À demain,
Antoine

🤔 PS :
Est-ce que tu penses que ton marketing est au maximum de son efficacité ?

Si la réponse est non, la formation que j’ai lancé cette semaine va t’intéresser.

Des techniques comme celles des pommes pourries…

…tu vas en découvrir des dizaines.

Le lien en dessous active une réduction de 120,00€ sur la formation…

Et est valable seulement pour quelques jours.

Voir si c’est toujours dispo : school.antoinebm.com/marketing-ethique?coupon=JUIN19

À tout de suite…