Youtubeur, pauvre et célèbre…

Il n’y a pas si longtemps…

…célébrité rimait avec richesse.

La fortune que Michael Jackson aurait gagné pendant sa carrière, ajustée à l’inflation, est estimée à 4,2 milliards de dollars.

Non. Les stars n’avaient pas de problème pour payer le loyer.

Et puis, internet.

Internet a rendu la célébrité accessible à n’importe qui.

Les enfants qui voulaient être chanteurs et footballeurs ont été remplacés par des enfants qui n’ont qu’un rêve : devenir Youtubeurs.

Les paillettes. Les soirées. Le petit badge « validé » qui montre que tu pèses.

La popularité. Les likes. Les invitations en voyage et les nuits à l’hôtel.

C’est ça être Youtubeur.

Mais il manque un truc. L’argent.

Alors que les rappeurs sortent encore les chaînes en or et le champagne pour montrer leur succès…

Les youtubeurs se targuent d’être pauvres.

Ils font des millions de vues mais quémandent 1€ sur Tipeee pour dégager un smic.

Ils ont plus d’audience que Pujadas à 20h mais mangent des pâtes et font leur courses chez LIDL.

Ils ne travaillent pas pour l’argent. Ils travaillent pour l’égo, pour les likes, pour la reconnaissance et les selfies dans la rue avec les gamins de 13 ans.

Leur incompétence en matière d’argent profite à ceux qui savent faire du business : les marques.

C’est le bon filon : au lieu de payer 300.000€ pour une campagne télé, on va proposer 30 fois moins à un Youtubeur qui fait la même audience et qui va dire tout le bien qu’il pense de la marque qui lui permet de rembourser son prêt étudiant.

La bonne affaire.

Au lieu de vivre de leur passion, les youtubeurs deviennent peu à peu des hommes et des femmes sandwich tiraillés entre le besoin de plaire au marques et celui de plaire à leur audience.

Plaire à tout prix. Être aimé. Ou tout s’arrête, et c’est retour chez maman.

Youtubeur, c’est le seul métier qui combine les inconvénients d’être pauvre ET ceux d’être célèbre…

Bref.

Il y a une autre voie.

Arrêter de bosser pour les likes et les selfies.

Ne pas chercher à être YouTubeur et à « monétiser » sa chaîne.

Mais apprendre à créer un vrai business.

Un business dans lequel tes clients, ce sont les gens à qui tu parles.

Où ta valeur, ce n’est pas de voler l’attention des gens pour la revendre à Coca Cola.

Mais de créer des produits ou services qui vont faciliter la vie de ton audience.

Ces produits ou services, ça peut être des formations, du coaching, des conférences, un livre, des prestations, du conseil, du logiciel, un objet…

Des produits qui vont aider ton audience…

Puisqu’ils ont été créés pour elle.

À ce moment là, on arrête de se prostituer pour des pouces bleus…

Et on commence à créer quelque chose qui a du sens.

On n’atteint pas forcément la célébrité…

On n’a pas droits aux selfies avec les pré-ados.

Mais on a l’argent, on fait quelque chose d’utile, et on est libre.

À toi de choisir.

Antoine.

PS : la formation pour apprendre à faire des vidéos qui créent du désir et qui vendent sera retirée de la vente d’un moment à l’autre.

Voir si c’est toujours dispo : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Nouveau vlog en Espagne

C’est encore Antoine.

Je voulais te prévenir que je viens de mettre un ligne un tout nouveau vlog sur YouTube.

C’est à voir ici : youtu.be/T-NDxiK1Yho

Au programme :

– Manger et jeûner en voyage : je te dis tout…

– L’argent offre-t-il la liberté ? Pas toujours…

– Voyager avec un chien : ce que l’on ne nous dit pas…

– Verbalisé par la police espagnole pour une raison stupide…

– J’ai testé le parking qui range ta voiture tout seul…

C’est en ligne : youtu.be/T-NDxiK1Yho

Antoine

PS : Le direct de la formation LES NOUVEAUX VLOGS a lieu dans moins de 3 heures…

Si tu n’es pas encore inscrit, c’est là : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

RDV ce soir

Pour rappel, la formation en direct

** LES NOUVEAUX VLOGS : Comment vivre de sa passion en s’amusant sera diffusée ce soir à 18h00.
————————————————————

Réserver sa place pour accéder au direct : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Au programme :

– 5 types de vlogs pour 5 objectifs différents : comment choisir le bon ?

– Comment construire un vlog : Les 8 éléments indispensables pour captiver l’audience et lui donner envie de te suivre…

– Apprendre à raconter une histoire : la structure, les émotions, les pièges à éviter…

– Comment attirer une audience (titre, miniature, contenu…) et construire une communauté autour de tes vidéos…

– Tout le matériel et les apps dont un vlogueur à besoin (quelque soit ton budget)

– Le système pour convertir tes abonnés en argent (même avec une petite audience, sans sponsor, sans pub, sans partenariats et sans appel aux dons)…

– Questions/Réponses : ce qui seront là en direct pourront poser des questions et obtenir des réponses personnalisées…

Inscris-toi avant ce soir pour ne pas rater l’occasion de participer en direct (c’est peut-être la dernière formation que je fais en live)…

Si tu lis ce mail lundi, la formation est encore accessible en replay, mais sera retirée de la vente ce soir à 23h00. Après, ce sera trop tard.

Accéder : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Si tu as apprécié mes derniers vlogs, ça va t’intéresser. Je vais te montrer comment faire la même chose dans ton domaine, avec ton style à toi et avec ta propre audience.

J’ai réalisé plus de 400 vlogs et la dernière formation que j’ai faite sur le sujet date d’il y a plus de 3 ans.

Si tu veux t’y mettre, c’est l’occasion ou jamais.

Tout est là : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Tu débloqueras l’accès au lien et au mot de passe pour rejoindre le live juste après ta commande.

Tu recevras un rappel par mail juste avant le direct, et tu auras accès au replay dès demain dans ton espace élève.

À ce soir,

Antoine

Trop tard pour faire des vlogs ?

Les vlogs, c’est mort.

Il y a 3 ans, avec l’explosion des gros vlogueurs comme Casey Neistat, la hype était au maximum…

Tout le monde voulait avoir son vlog…

Et tout le monde copiait de près ou de loin Casey Neistat (moi compris).

Mais la hype est retombée.

Rare sont les vlogueurs qui ont tenu le rythme.

Et après avoir connu son heure de gloire, le vlog est retombé comme un soufflé.

En 2000, j’avais 6 ans.

Je dois admettre que je n’étais pas très investi dans les marchés financiers.

Mais d’après ce que l’on m’a raconté, l’explosion de la bulle internet a terrorisé pas mal de gens.

Après la folie des dot com à la fin des années 90…

Ou certains sites qui n’avaient aucun business model mais un joli .com à la fin se vendaient à quelques dizaines de millions de dollars…

Il fallait que ça cesse, et la bulle a éclaté.

Mais est-ce que ça a causé la mort d’internet ?

En fait, l’éclatement de la bulle Internet a signé l’acte de naissance de l’internet que l’on connaît aujourd’hui.

L’internet de la vraie vie, qu’on utilise au quotidien, avec des boites qui ont de vrais clients et gagnent beaucoup d’argent.

Internet a ressuscité, en mieux.

Et si les vlogs suivaient la même trajectoire ?

Il y a 3 ans, la hype était tellement forte que des milliers de gens qui n’avaient rien à dire se sont mis à se filmer, à faire des time lapses et à acheter un skateboard pour ressembler à Casey.

Lorsque Casey a arrêté ses vlogs quotidiens, la hype est retombée, et tout les vlogueurs ont disparu de la circulation.

Pourquoi ?

Parce qu’ils n’apportaient aucune valeur à part proposer une énième version du vlog à la Casey avec les mêmes images et les mêmes musiques.

Aujourd’hui, que reste-t-il ?

Les bons.

Ces derniers mois, j’ai découvert de nouvelles formes de vlogs, très différents des copycat de Casey.

Certains vlogs sont lents et contemplatifs. Ils nous font voyager et nous détendent.

D’autres ont une excellente narration qui nous entraine dans l’histoire.

Certains nous apprennent tellement de choses que l’on reste scotché devant.

D’autres nous montrent d’autres modes de vie et nous donnent envie de tout plaquer.

Après la hype, le vent à tout balayé.

Et seuls les plus solides, les plus créatifs et les meilleurs ont survécu.

Le vlog renait de ses cendres et met en avant non plus un, mais des milliers de nouveaux créateurs aux voix et aux styles différents.

Après l’éclatement de la bulle internet, certains se sont dit que c’était trop tard pour se lancer.

Pourtant, c’est à ce moment que Facebook, Twitter et YouTube ont vu le jour.

C’est peut-être le meilleur moment pour créer ton vlog.

Inventer ton propre style de vidéo, faire passer un message fort, te faire connaître rapidement et gagner des fans et des clients.

Tu n’as pas besoin d’avoir une vie trépidante ou un brevet de pilote de drone…

Juste quelque chose à dire.

Dimanche à 18h, je diffuse une formation en direct pour t’apprendre à créer ton vlog en 2019, avec un nouveau format et un style à toi.

Le live a une capacité technique de 100 personnes maximum.

Si tu n’as pas encore réservé ta place, il te reste moins de 2 jours pour le faire.

Réserver sa place : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Si tu n’es pas dispo dimanche, le replay sera ajouté à ton espace élève le lendemain.

Dans tout les cas, seuls les inscrits y auront accès : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

(Tout sera retiré de la vente lundi à 23h00).

À demain,

Antoine

Nouveau vlog en Espagne

C’est Antoine.

Hier, je t’ai montré en quoi les vlogs pouvaient t’aider à augmenter ton audience et tes ventes.

Une façon créative et amusante de créer du contenu, et qui peut être très rentable si tu vends des produits.

Pour te montrer à quoi un vlog peut ressembler, j’en publierai plusieurs pendant mon road trip en Espagne.

Voici le tout dernier épisode, publié à l’instant : youtu.be/TDqVM2sSaQM

Tu verras qu’il m’arrive quelques mésaventures…

Dernière chose :

Pour réserver ta place à la formation en direct

** LES NOUVEAUX VLOGS : Comment vivre de sa passion en s’amusant, c’est ici :
————————————————————

school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Le direct à lieu dimanche, et la formation ne sera plus accessible dès lundi à 23h00.

À tout de suite,

Antoine

Ces nouveaux vlogs qui cartonnent…

Imagine que l’essentiel de ton travail consiste à filmer des choses que tu fais pour le plaisir.

Si tu bricoles, te filmer en train de bricoler…

Si tu navigues, te filmer en train de naviguer…

Si tu joue de la guitare, te filmer en train de jouer…

Maintenant, imagine que ces films, ils remplacent tout le travail que tu fais aujourd’hui pour :
– Acquérir une audience

– Fidéliser cette audience

– Convaincre et faire passer tes idées

– Vendre tes produits

Juste en faisant de petites vidéos inspirantes sur ta thématique, tu remplacerais ces 4 tâches qui prennent tellement de temps…

Le soucis pour beaucoup d’infopreneurs…

C’est qu’ils ont de bons conseils à donner et des formations de qualité…

Mais ils n’arrivent ni à créer une audience, ni à lui donner envie de passer à l’action.

En clair : les gens qui les suivent n’ont pas assez ENVIE du résultat pour acheter leurs produits.

C’est peut-être ton cas, et c’est embêtant.

Peut-être que tu as du mal à créer du désir pour tes produits et les résultats qu’ils apportent.

Du coup, ton audience stagne et tes ventes ne décollent pas.

Peut-être aussi que tu en as assez de faire du contenu pédagogique, alors que tu vois bien que c’est loin d’être ce qui marche le mieux sur YouTube.

Tu aimerais faire quelque chose de plus créatif, de plus amusant…

Et qui te permettrait d’enfin attirer l’attention sur tes produits.

Il existe une solution, et elle tient en un mot : créer du DÉSIR.

Non pas du désir autour de tes produits, mais autour du RÉSULTAT qu’ils apportent.

Si les gens veulent le résultat, ils seront d’office intéressé par tes produits.

Et le meilleur moyen de donner envie du résultat ?

C’est de le MONTRER.

Et il y a un format qui est parfait pour ça : le vlog.

Il y a plusieurs façons de définir un vlog.

Pour moi, c’est simplement une vidéo qui montre ce que tu fais, donne des idées et raconte une histoire.

Un vlog peut montrer un mode de vie différent…

Un sport, une activité, un travail…

Et les résultats positifs qui vont avec.

En montrant mes voyages et ma façon d’expérimenter la liberté dans mes vlogs…
Je donne envie à de nouvelles personnes de se lancer dans l’aventure, et de créer une activité qui leur permet de le faire.

Par exemple :

Si tu aides les gens à vivre en autonomie…

Donne leur envie de vivre en autonomie en montrant à quoi ça ressemble avec tes vlogs…

Si tu apprends aux gens à jouer au piano…

Donne leur envie d’apprendre à jouer au piano en leur montrant de quoi ils seront capables dans tes vlogs…

Si tu aides les gens à mieux manger pour perdre du poids…

Montre à quoi ressemblent tes journées, ce que tu manges, et en quoi ça change ta vie, grâce aux vlogs.

Les vlogs permettent d’aider tes futurs clients à se VISUALISER leur vie lorsqu’ils auront atteint le résultat souhaité en suivant tes conseils.
C’est artistique, amusant à créer, et extrêmement puissant comme instrument marketing.

À condition bien sûr de savoir le faire.

Il y a quelques années, j’ai créé et publié des centaines de vlogs, chez moi et en voyage.

C’est grâce à eux que j’ai explosé sur YouTube, passant de quelques centaines d’abonnés à plus de 50.000…

C’est grâce aux vlogs que j’ai commencé à gagner ma vie sur internet, et c’est les gens qui m’ont découvert à cette époque qui constituent aujourd’hui le noyau dur de mon audience.

Sans les vlogs, je serais peut-être aujourd’hui en train de jongler avec les petits boulots au lieu de voyager et de vivre de ma passion.

Aujourd’hui, j’ai repris les vlogs sur YouTube, et ça marche.

Tout ce que j’ai appris en plusieurs années de vlogging professionnel, je voudrais te l’enseigner.

Je voudrais te montrer que ce n’est PAS réservé aux gens qui voyagent et aux jeunes actifs.

J’ai récemment découvert de nouvelles formes de vlogging, adaptées à tous les âges et à toutes les activités.

Des vlogs qui ne te demandent pas de changer ta personnalité, mais qui sont au contraire construits autour de ta personnalité.

Des vlogs qui ne servent pas à étaler sa vie mais à inspirer les gens, à leur donner envie de se bouger et d’acheter tes produits.

Des vlogs qui ne prennent pas trop de temps à créer, qui sont amusants à réaliser, dans lesquels tu vas pouvoir t’exprimer avec ta « patte » créative.

Des vlogs au service de ton business et de ta vie.

Ces nouvelles formes de vlogging…

Je vais te les présenter une par une, et te montrer exactement comment les utiliser dans une formation en direct qui aura lieu dimanche prochain à 18h00 (heure française).

Pour participer à la formation en direct, il faut impérativement s’inscrire avant dimanche en cliquant sur ce lien : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Le logiciel ne peut accueillir que 100 personnes maximum, et les premiers arrivés seront les premiers servis.

Dès la fin de la formation, tu auras entre les mains plusieurs formats de vlogs qui marchent et tu n’auras qu’à choisir ton préféré. Tu auras en main tous les outils pour créer ton premier vlog et le mettre en ligne dans la semaine.

D’ici quelques mois, l’objectif est de créer toute une série de vlogs inspirants, à ton image, et de développer une nouvelle audience de gens intéressés par ta méthode et tes produits.

L’objectif à terme est de monter tout un business autour de tes vlogs, de travailler en t’amusant et bien sûr de financer la vie que tu veux, le matériel dont tu as besoin et les projets qui te font rêver.

La bonne nouvelle, c’est que les vlogs ne sont plus réservés aux ados qui font du skate, aux entrepreneur hyperactifs où aux voyageurs compulsifs.

Avec les nouvelles formes de vlog (slow vlog, work vlog…), tout est possible, et la créativité n’a jamais été aussi libérée.

Autrement dit, tu peux parler de ce que tu veux, à condition que ça crée du désir pour tes produits. Et c’est exactement ce que tu vas apprendre dans cette formation en direct.

Clique pour réserver ta place : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Parmi les choses que tu vas apprendre :

– Les nouveaux formats de vlogs qui cartonnent en 2019 (et adaptés à toutes les personnalités, y compris les introvertis et les timides…)

– Les éléments qui rendent un vlog efficace (schéma d’une histoire captivante, ingrédients fascinants, créer l’émotion, donner envie de vivre l’aventure…)

– Comment vendre avec un vlog sans même parler de tes produits, juste en donnant tellement envie du résultat que les gens vont te les réclamer…

– Comment attirer une audience qualifiée comme le miel attire les ours, sans tomber dans le « putaclic » et sans sacrifier son message…

– Comment construire un système de vente autour de ses vlogs, créer une ligne de produits sur mesure pour ton audience, et transformer tes abonnés en clients habitués…

– Mes réponses aux questions qui seront posées en direct…

Je te laisse imaginer un peu…

Tu fais ce que tu aimes faire (ton travail, tes voyages, tes hobbies…) et tu te filmes.

Tu partages tes pensées, tes défis, tes techniques…

1 ou 2 fois par semaine, tu t’éclates à monter une belle vidéo avec musique, voix off et moments forts…

Tu la mets en ligne et tu reçois des dizaines de messages d’encouragement en commentaire.

Tu peux consacrer le reste de la semaine à créer des produits pour ton audience, à améliorer ton marketing ou à faire ce qu’il te plait.

Pendant ce temps, la magie opère :

Les vlogs t’apportent de l’audience, des fans, et des clients.

Si tu es en train de réaliser un grand projet, c’est encore mieux.

Peut-être que tu es en voyage, que tu t’es lancé un grand défi, ou que tu bosses sur un projet enthousiasmant…

Pourquoi garder ce moment pour toi alors que tu pourrais passionner et inspirer des milliers de gens simplement en le filmant ?

Pour l’avoir testé à de très nombreuses reprises, je le sais :

Documenter ses projets, c’est le meilleur moyen de captiver les gens, de les aider à accomplir leurs rêves, et de gagner des clients qui resteront longtemps.

D’ailleurs, beaucoup de mes clients actuels m’ont découvert grâce aux vlogs que j’ai fait il y a plus de 3 ans (c’est peut-être ton cas), et qui continuent aujourd’hui encore à me rapporter des abonnés sur YouTube.

L’objectif, c’est que tu rembourses cette formation le plus vite possible.

Si tu vends des produits, que tu en vendes 2 fois, 5 fois ou 10 fois plus grâce à tes vlogs.

Si tu n’en vends pas encore, que tu gagnes suffisamment d’audience pour pouvoir en créer et les vendre.

Dans tous les cas, si tu appliques ces conseils sérieusement, cette formation ne te coûtera rien et sera largement compensée par tes bénéfices.

Comment suivre la formation ?

Il suffit de t’inscrire sur cette page : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Tu recevras un lien et un mot de passe pour accéder au direct qui aura lieu ce dimanche à 18h00.

Si tu n’es pas disponible dimanche, c’est ok.

La vidéo de la formation sera accessible dès le jour suivant dans ton espace élève, et tu pourras la suivre au moment tu le souhaites.

Et si je ne suis pas doué en vidéo ?

YouTube, c’est le moyen le plus puissant pour attirer une audience.

Si tu n’es pas à l’aise en vidéo, tu vas t’améliorer avec le temps.

Si tu préfères l’écrit, rien ne t’empêche d’écrire tes vlogs à l’avance et d’utiliser une voix off.

Si tu ne maitrises pas trop le montage vidéo, le mieux est de faire des vlogs simples et minimalistes. L’important, c’est le contenu.

Et si je ne vis aucune aventure ?

La grande différence entre la nouvelle génération de vlogs et l’ancienne, c’est que les nouveaux ne sont plus réservés aux aventuriers et aux gens cools.

L’important, c’est d’avoir atteint un objectif que vise ton audience…

Et de lui montrer comment tu le vis au quotidien, tout simplement.

Tu peux faire ça dans ta voiture, dans ton garage ou ta cuisine.

Est-ce que j’ai besoin de matériel compliqué ?

Non. On commencera avec ce que tu as déjà.

Si tu as un smartphone, ça pourra déjà faire 80% du job.

Si en plus tu as un micro et un logiciel de montage, tu n’as plus besoin de rien.

Est-ce que je dois faire des vlogs chaque jour ?

Pendant longtemps, j’ai cru que oui. Mais je me suis rendu compte que ce rythme pouvait être épuisant, et que ça marchait aussi bien de publier 1 ou 2 vlogs de qualité par semaine.

Donc pas de panique : tu n’auras pas besoin de vloguer tous les jours.

Et si j’ai des questions ?

Tu pourras poser toutes les questions que tu veux pendant le direct. J’en sélectionnerai plusieurs et j’y répondrai en temps réel.

À dimanche pour le direct : school.antoinebm.com/les-nouveaux-vlogs-comment-vivre-de-sa-passion-en-s-amusant

Antoine

dans email | 2,010 Mots

Ce qui fait un bon vlog

Récemment, je me suis remis aux vlogs voyages.

À en juger par les commentaires, les vidéos plaisent.

Des vlogs, j’en ai fait des centaines il y a quelques années.

J’ai appris beaucoup de choses là-dessus.

En voici quelques unes :

1) Raconter une histoire

Il n’y a pas de bon vlog sans une histoire bien racontée.

L’histoire n’a pas besoin d’être extraordinaire et tu n’as pas besoin d’être un héros.

L’important, c’est de bien la raconter. Et d’en tirer un message.

Pour moi, les histoires « creuses », celles que tu suis mais qui ne t’apprennent rien n’ont pas beaucoup de valeur.

Mes vlogs ne servent pas à divertir, mais à donner envie aux gens de se lancer, de leur montrer à quoi peut ressembler la liberté quand on s’en donne les moyens.

Le but est aussi de partager les leçons que j’apprends sur les routes, parfois lors d’expériences difficiles.

Si tu veux faire des vlogs utiles et passionnants, raconte des histoires et tire-en des leçons.

2) Ne montrer que ce qui est intéressant pour l’histoire

Une erreur que j’ai beaucoup fait…

C’est de vouloir en montrer trop.

J’appelle ça le syndrome de l’instagrammeur.

On commence par publier quelques photos de vacances…

Et on finit par partager chaque détail de sa vie, de ce qu’il y a dans notre assiette à l’heure à laquelle on va aux toilettes.

C’est ce qu’on pourrait appeler le FONTE (Fear Of Not Telling Enough)…

La peur de ne pas en dire assez, de ne pas montrer chaque détail sympa de notre voyage, la peur que les gens ne se rendent pas compte à quel point notre vie est géniale…

Vis ta vie pour toi. Ne gâche pas chaque bon moment en interposant une caméra entre toi et ton plat de pâtes.

Ton vlog est une histoire scénarisée, construite, avec un objectif en tête. Ce n’est pas un documentaire sur ta vie.

3) Utiliser une voix-off

J’avais déjà fait l’expérience il y a quelques années et ça a donné mes meilleurs vlogs.

L’idée est aussi vieille que les documentaires : alterner les moments d’action (en filmant l’instant) et les moments de réflexion (en utilisant la voix-off).

L’avantage de la voix-off, c’est qu’elle permet d’écrire ses textes à l’avance.

De structurer sa pensée, de rester concis, et d’habiller le vlog.

Comme tu l’enregistres après, elle apporte des éléments aux vlog que tu n’avais pas à l’instant où tu tournais.

Elle peut combler les trous présents dans ton histoire…

… ou parler des leçons que tu en a tiré.

C’est un vrai plus, que j’ai longtemps sous-estimé.

4) Laisser le temps de respirer

Un vlog n’est pas une course.

Le but n’est pas d’en montrer un maximum en un minimum de temps.

Si un plan est beau, laisse le temps à ton audience de l’admirer.

Si un plan ne sert à rien, supprime-le.

Et par pitié, n’utilise pas ces musiques techno insupportables et sans âmes que l’on entend en boucle chez les youtubeurs fitness.

5) Construire son vlog comme une veillée scout

Lorsque j’étais scout, chaque patrouille devait créer une veillée pendant le camp d’été.

Il y avait des jeux, des chants, et des histoires racontées au coin du feu.

On nous apprenait à contrôler l’ambiance de la soirée.

Il fallait commencer par chauffer l’auditoire avec un rythme de plus en plus intense, atteindre une sorte de climax au milieu de la soirée, puis terminer à nouveau en douceur (avec une chanson calme par exemple) avant d’aller dormir.

Ce framework fonctionne aussi pour les vlogs.

Ce qui marche bien, c’est de commencer par une intro qui donne envie d’en voir plus…

De succéder les événements marquants et les musiques intenses jusqu’à atteindre un point culminant…

Puis de terminer par un moment plus doux, une musique calme, en partageant un moment émotionnel par exemple.

Si tu veux faire chauffer la machine à pouces bleus, fait passer ton audience par un véritable ascenseur émotionnel.

Le vlog, ce n’est pas forcément un format pour toi.

Si tu n’es pas à l’aise dedans, ne te force pas.

Mais si c’est ton truc, c’est un excellent moyen :

– De faire de l’audience

– De faire passer tes grandes idées

– De donner envie aux gens de passer à l’action et d’acheter tes produits.

C’est bon pour ton business…

Et c’est amusant à créer.

À demain,

Antoine

Les nouveaux entrepreneurs stars

Quand on parle d’entrepreneurs…
Il n’y a pas que les créateurs de contenu.
Il n’y a pas que les fondateurs de startups.
Il n’y a pas que les patrons de PME.
Il y a aussi des millions de travailleurs indépendants ou en famille, de plus en plus nombreux, qui font tourner un petit commerce.
Les boulangers, les plombiers, les auxiliaires de vie, les nounous, les gens qui promènent les chiens, qui gardent les chats, les coachs sportifs, les thérapeutes…
Ils sont de plus en plus nombreux à choisir l’indépendance, pour la liberté que cela apporte.
Ces métiers, ils ont longtemps été considérés comme des « petits métiers », souvent précaires et mal payés.
Mais c’est en train de changer.
De plus en plus d’indépendants deviennent des stars de leur domaine.
Ils sont tellement demandés qu’ils peuvent se permettre de facturer 2 fois, 3 fois ou 10 fois plus chers que leurs concurrents.
Ils vendent des livres et des formations pour partager leur savoir et décuplent ainsi leurs revenus.
Ils gagnent plus que le cadre supérieur moyen alors que beaucoup d’entre eux n’ont jamais fait d’études.
Ce qu’ils ont de plus que les autres ?
Une audience.
Une audience de plusieurs milliers de personnes qui les suivent au quotidien.
Cette audience, ils l’ont trouvé sur les réseaux.
Certains partagent leurs journées sur Instagram…
Tandis que d’autres donnent des conseils sur YouTube.
Ils se distinguent de la masse, et tout le monde veut travailler avec eux.
Il y a par exemple Antoine Fombonne, coach sportif, qui n’a plus aucun problème à trouver de bons clients depuis qu’il a atteint les 100.000 abonnés sur YouTube et 64.000 sur Instagram…
Il y a Juliette de Dogs Dehors, qui partage ses promenades au bois de Vincennes avec les chiens de ses clients en story Instagram, et qui n’a pas de mal à trouver de nouveaux toutous à promener…
Il y a Camille qui a co-créé Priminstinct, une société qui prépare des menus sains et crus pour animaux de compagnie, après s’être faite connaître par sa chaîne YouTube Healthy Pets.
L’époque où l’on trouvait des clients en collant des petits mots sur la caisse enregistreuse du boulanger du quartier est révolue.
Internet permet de toucher des millions de personnes sans dépenser 1 centime.
Simplement en étant ingénieux et créatif, et en apportant de la valeur aux gens.
La création de contenu, c’est la publicité du XXIème siècle.
Et elle est accessible à tous.
Par où commencer ?
Tu peux commencer par un simple compte Instagram dans lequel au lieu de partager des photos de vacances, tu partages ton travail.
Tu montres aux gens comment faire, tu développes tes méthodes propriétaires, tu expliques pourquoi elles marchent.
Tu laisses aux gens la possibilité de te contacter.
Tu suis des gens qui suivent des comptes qui te ressemblent pour que les plus intéressés te suivent en retour.
Plus tu auras d’abonnés, plus les gens comprendront que tu es sollicité et plus tu pourras proposer des prestations haut de gamme.
Sur YouTube, c’est pareil. Sauf que tu peux créer un lien encore plus fort avec les gens, et créer des vidéos qui vont t’apporter des abonnés et des clients pendant des années.
Le moment n’a jamais été aussi bien choisi pour créer sa boite.
Si tu veux avoir le choix de tes horaires, avoir le contrôle sur ta vie et ne plus faire partie de cette masse de moutons qui subissent chaque décision prise par leurs supérieurs…
C’est une excellente nouvelle pour toi.
Il ne te reste qu’à te lancer.
À demain,
Antoine
PS : Un sujet que tu voudrais que j’aborde dans un prochain email ? Répond simplement à ce mail pour me le communiquer.