Avoir un uniforme personnel

Quand j’étais plus jeune, m’habiller était une galère.

J’y passais une bonne partie de mon budget, et j’avais beaucoup de mal à trouver mon style.

Un jour, j’en ai eu marre…

Et j’ai décidé de ne me vêtir plus que de noir.

J’ai acheté un jean noir, un jogging noir, et 16 tee-shirts Muji, tu l’as deviné… noirs.

Ça fait maintenant 3 ans que je porte cet uniforme tous les jours.

J’ai arrêté de dépenser une fortune dans de nouveaux vêtements que je ne mettais que 2 semaines.

J’ai arrêter de réfléchir à comment je devais m’habiller pour pouvoir sortir à Paris sans passer pour un clochard.

J’ai gagné du temps, de l’énergie mentale et de l’argent.

Avoir un uniforme, c’est un moyen simple pour tous ceux qui sont un peu largués avec la mode d’être toujours présentables.

Ça leur donne même un côté mystérieux et sûr d’eux-mêmes.

Ça montre que tu as assez de personnalité pour ne pas courir après les dernières modes.

Certains te prendront même pour un grand créatif (Karl Lagerfield et Steve Jobs avaient leur uniforme)…

Bref : c’est un vrai hack de vie.

Bien sûr, si tu aimes la mode et le shopping, ce n’est pas pour toi.

Mais si tu veux franchir le pas…

L’important, c’est de trouver un style qui te ressemble et dans lequel tu es à l’aise.

Ça vaut le coup de choisir les meilleurs vêtements et d’y mettre le prix, parce que tu vas les porter tous les jours.

C’est une règle qui plaira aux minimalistes.

Pour la première fois depuis 3 ans, parce que j’en ai marre de ressembler au mec de « Moi, moche et méchant » qui sort d’un enterrement…

J’ai acheté un jean bleu ciel pour aller avec mes 35 t-shirts noirs.

C’est pas grand chose, mais ça fait bizarre.

Je crois que j’ai trouvé mon nouvel uniforme.

À demain,

Antoine

PS : un mail détendu aujourd’hui : je prépare mon prochain voyage en van avec mon chien. Je pars demain en direction du sud ouest…

Comment j’ai construit mon audience

Je vais te raconter comment j’ai construit mon audience à 20 ans, sans aucune expérience…

Mais juste avant, pour rappel :

La grande promo (school.antoinebm.com) sur toutes les formations se termine ce soir…

À 23h00, l’intégralité des formations seront retirées de la vente jusqu’à nouvel ordre.

Il ne te reste que quelques heures pour verrouiller ta commande.

Comment ça marche ?

1. Clique ici pour accéder au catalogue : school.antoinebm.com

2. Choisi jusqu’à 5 formations qu’il te manque aujourd’hui

3. Passe commande avant ce soir 23h00 pour ajouter les formations à ton espace élève (tu pourras ensuite y accéder à tout moment).

C’est fait ? ok.

Voici l’histoire.

En me perdant sur YouTube ce matin…

Je suis tombé sur cette excellente vidéo (youtu.be/lIW5jBrrsS0) .

C’est l’histoire d’un type qui voudrais lire plus mais ne sait pas comment faire.

Alors il décide de rencontrer les plus grands experts sur le sujet, et de leur demander.

Il voyage aussi en Europe et en Amérique Latine pour découvrir les plus belles librairies du monde.

Il filme ce voyage, ces rencontres…

Et il raconte tout sur YouTube.

La vidéo est géniale, parce qu’elle ne se contente pas de nous donner des conseils pour lire plus.

Elle nous emmène en voyage, nous raconte l’histoire d’une quête et d’un cheminement intellectuel.

Elle nous fait participer à cette quête, puisqu’on se pose les mêmes questions que le narrateur et on ressent le même émerveillement devant ces librairies magnifiques.

Bref : on est conquis.

Et en plus, on apprend des choses.

Alors je sais.

Des vidéos comme ça, c’est des semaines de travail.

Tu n’as pas forcément le temps, l’argent ou l’envie de voyager aux 4 coins du monde pour une simple vidéo.

Sans compter que ce n’est pas toujours facile de rencontrer des gens, surtout quand ils sont très sollicités.

Et puis, il faut de réelles compétences en création vidéo.

D’ailleurs, ce youtubeur est réalisateur professionnel de séries à gros budget.

Mais ce que je voudrais te montrer…

C’est que tu n’as pas besoin d’avoir tout ça pour faire quelque chose de bon.

Tu as juste besoin d’avoir une quête.

Et de la documenter.

Quand je me suis lancé sur YouTube en 2015…

Je m’étais lancé un grand défi : vivre de mes vidéos, prendre ma liberté et voyager.

J’ai commencé à filmer mes journées et mes voyages.

Jour après jour. En poursuivant ma quête.

De plus en plus de gens ont commencé à me suivre. Ils étaient fascinés, impressionnés, amusés ou agacés par ce gamin maigrichon de 20 ans, qui se baladait seul au Sri Lanka en essayant de vivre de ses vlogs.

Ça ne laissait pas indifférent.

Certains d’entre eux me suivent toujours aujourd’hui.

Ils ont partagé cette quête avec moi, ils m’ont vu réaliser mon rêve et ils se demandent quel sera la prochaine étape.

Ces gens m’ont aidé à réussir, et je les ai aidé à mon tour en leur partageant ce que j’avais découvert.

Partager une quête est un bon moyen de raconter une belle histoire à ton audience…

Une histoire avec du suspens et de l’inconnu, des moments durs et des victoires.

Une histoire dont ils feront partie, et qu’ils auront envie de suivre sur le long terme.

Cette quête, ça peut-être n’importe quoi.

Changer son alimentation pour retrouver son énergie ou guérir d’une maladie…

Rencontrer les meilleurs artisans ébénistes de France…

Lire 1 livre par semaine pendant 1 an…

Atteindre 100.000 abonnés YouTube…

Créer sa startup…

Une fois que tu as ta quête, documente.

Filme les moments forts.

Raconte tes difficultés. Célèbre tes victoires.

Partage tout avec ton audience.

Invite-la à participer.

Aide-là à le faire à son tour.

C’est un moyen simple de conquérir une audience sans avoir besoin d’être un expert ni un vidéaste hors pair…

Et en faisant ce que tu aimes.

Tu trouveras des dizaines d’autres idées comme celle-ci dans la formation :

LES SECRETS D’UN JEUNE INFOPRENEUR : Comment vendre plus que les experts quand on est débutant (school.antoinebm.com/les-secrets-d-un-jeune-infopreneur-comment-vendre-plus-que-les-experts-quand-on-est-debutant)

Ce que tu vas apprendre :

– La semaine de formation INTENSE : 4 étapes pour en savoir plus que 90% des gens sur ton sujet, en seulement une semaine…
– La technique pour se DÉMARQUER INSTANTANÉMENT des autres et ne plus JAMAIS avoir besoin d’imiter les experts de ta thématique…
– Comment ÉLIMINER la concurrence et devenir N°1 sur son marché sans leur déclarer la guerre (au contraire : il faut en sortir…)
– La technique de « la bonne copine » pour faire des ventes sans avoir besoin de prouver son expertise, et attirer la sympathie de ton audience…
– La méthode qui permet de parler de N’IMPORTE QUEL SUJET (même l’astrophysique) sans diplôme ni qualification (et tes clients vont te dire merci)…
– Comment EMPRUNTER LA LÉGITIMITÉ des plus grosses pointures de ta thématique et l’UTILISER pour faire plus de ventes que les experts…
– Des dizaines d’EXEMPLES PRÉCIS pour te montrer comment appliquer ces méthodes dans ta thématique, et commencer à vendre dès maintenant, MÊME SI tu n’es pas encore expert(e)…

Cette formation, comme toutes les autres, sera retirée de la vente ce soir à 23h00.

C’est ta dernière chance pour compléter ta collection : school.antoinebm.com

À demain,

Antoine

Ton audience s’en fout de toi ?

Le problème de beaucoup de créateurs de contenus…

C’est que malgré leur expertise et la qualité de leurs conseils…

Ils n’arrivent pas à fasciner les gens.

Les gens suivent leur contenu par curiosité, mais n’ont pas l’impression de participer à un projet important.

Ils ne se sentent pas impliqués dedans, n’y accordent pas beaucoup de valeur, et ne sont souvent pas prêt à acheter des produits.

Peut-être que tu sens que c’est le cas pour ton audience.

Elle te suis, mais elle n’est pas vraiment impliquée.

C’est un problème.

Parce qu’on ne peut pas aider des gens qui s’en foutent.

On ne peut pas convaincre des gens qui s’en foutent.

On ne peux pas créer un mouvement avec des gens qui s’en foutent.

Ce que je vais te montrer aujourd’hui…

C’est 4 éléments qui sont au cœur de tout mouvement qui motive les gens.

Que ce soit un nouveau mouvement politique, une religion, ou un mouvement initié par un simple créateur de contenu.

C’est simple, mais extrêmement puissant.

Voici ces 4 éléments :

1. Ce que tu fais

C’est ton rôle dans le monde.

Ce que tu proposes.

Ta valeur.

Mon exemple :

– J’aide les créateurs de contenu à vivre de leur passion et à devenir libre

D’autres exemple :

– J’aide les gens à reprendre le pouvoir sur leur santé grâce aux jus de légume

– J’aide les profs de collège à avoir plus d’autorité et à faire réussir leurs élèves

Si tu ne dis pas clairement à ton audience ce que tu fais, ils ne s’embêteront pas à le deviner.

2. Pourquoi tu le fais

C’est ton histoire.

Les événements qui t’on conduit à faire ça.

C’est l’histoire de Jésus qui se sacrifie pour le salut de l’humanité, de Moïse qui traverse le désert, de Trump qui protège les américains avec son mur, de Steve Jobs et Steve Wozniak qui inventent le futur dans leur garage de Palo Alto…

Il n’y a pas de mouvement, pas de religion, pas d’idéologie, pas de nation, pas de groupe social sans une histoire fondatrice.

Raconte ton histoire.

3. Comment tu le fais

Ce sont les règles que tu te fixes, ta déontologie, ta façon de travailler, ce que tu choisis de faire et de ne pas faire, tes méthodes propriétaires…

Les religions qui marchent le mieux sont les plus contraignantes. Les gens ont besoin de règles claires et veulent « mériter » leurs succès.

Explique comment fonctionne ta méthode en évitant à tout prix et banalités et les idées convenues.

4. Les conditions pour te rejoindre

Ton mouvement est créé.

Maintenant, il faut le protéger.

Plus c’est difficile de rejoindre le mouvement, plus il y a de gens qui voudront le rejoindre.

C’est le principe des rites de passage dans les « frats » des lycées américains. C’est pour ça que les nouvelles apps branchées fonctionnent sur invitation uniquement. C’est la raison pour laquelle les clubs les plus prestigieux sont les plus sélectifs.

N’accueille pas tes nouveaux abonnés à bras ouverts.

Montre que tu n’as pas besoin de plus de monde.

Que ce qui compte pour toi, c’est l’implication des gens dans ton mouvement.

Ceux qui courent après l’audience finissent par y être soumis et ne sont pas respectés.

Attire l’audience à toi en mettant des barrières à l’entrée.

Si tu veux transformer les curieux en fans et en prescripteurs…

Si tu veux avoir une audience solide qui te suis pendant des années et achète tes produits…

Si tu veux avoir le pouvoir d’aider les gens…

Il faut qu’ils soient impliqués.

Et pour ça, tu dois considérer ton contenu comme plus que du contenu.

Tu dois le considérer comme la construction d’un mouvement de grande ampleur.

C’est ça qui fascine les gens.

Il reste moins de 24 heures avant la disparition de TOUTES les formations du catalogue (school.antoinebm.com) .

J’ai déjà reçu plusieurs centaines de commandes.

Si tu n’as pas encore passé la tienne, tu as jusqu’à lundi à 23h00.

Nous ne rouvrirons pas les portes pour les retardataires.

Quand c’est retiré, c’est retiré.

Tout est là : school.antoinebm.com

(5 formations maximum par personne)

À demain,

Antoine

La vidéo à 50.000€

Quand je rencontre un abonné…

Je lui pose à chaque fois cette question :

« Comment est-ce que tu m’as découvert ? »

C’est un bon moyen de connaître les points d’entrées vers ton univers.

Y compris ceux qui sont difficiles à mesurer, comme le bouche à oreilles.

Souvent, les gens me disent que c’est leur frère, leur sœur ou leur meilleur ami qui leur ont fait découvrir mes contenus.

D’autres me disent qu’ils m’ont trouvé grâce à une vidéo YouTube en suggestion…

Enfin, certains m’ont découvert en recherchant une réponse à leur question.

Plusieurs personnes que j’ai rencontré, par exemple, m’ont découvert via cette vidéo publiée en 2016 : Le meilleur micro-cravate pour YouTube (youtu.be/ce5ww8Rzu4E) .

Pas de surprise : la vidéo a dépassé les 60.000 vues, et s’adresse exclusivement aux créateurs de contenu.

Cette vidéo, qui m’a pris moins de 3 heures à produire et ne m’a rien coûté…

Elle m’a apporté des milliers de nouveaux inscrits, dont certains sont devenus clients et sont certainement à l’origine de dizaines de milliers d’euros de chiffre d’affaire.

Cette vidéo… c’est un cygne noir.

Le cygne noir est une théorie développée par le statisticien Nassim Taleb dans son livre du même nom.

On appelle cygne noir un événement imprévisible qui a une faible probabilité de se dérouler (appelé « événement rare » en théorie des probabilités) et qui, s’il se réalise, a des conséquences d’une portée considérable et exceptionnelle.

Sur les milliers de contenus que j’ai mis en ligne, la plupart ne m’on pas rapporté un kopeck.

Mais une minorité d’entre eux ont eu une portée considérable.

Comment créer un cygne noir dans ton activité ?

Je dois t’avouer un truc.

En fait, cette vidéo n’était pas vraiment un cygne noir.

Bien sûr, je n’aurais pas pu prédire avec certitude son succès…

Mais je savais qu’elle avait plus de chance que les autres de marcher.

Pourquoi ?

La vidéo répond à un problème précis de l’audience que je vise…

Avec un titre et une miniature qui mixent curiosité et bénéfice (on veut savoir quel est le micro)…

Une raison de regarder la vidéo jusqu’au bout (surprise à la fin)…

Et un appel à l’action motivé par un concours (il fallait laisser un commentaire et s’abonner pour tenter de gagner le micro en question).

En fait, cette vidéo avait TOUT pour réussir.

Est-ce que ça veut dire que son succès était garanti ?

Non.

En fait, j’ai tourné plein d’autres vidéos, en suivant ces mêmes principes, qui n’ont pas marché.

Mais il y a deux leçons à en tirer :

1) Plus tu crées de contenus, plus tu as de chances de faire un cygne noir…

2) Les contenus les plus rentables sur la durée ne sont pas toujours les plus sexy.

Trouver un bon micro pour ses vidéos, c’est pas le truc qui va te faire réussir sur YouTube.

C’est pas une philosophie qui va te rendre libre.

C’est pas un coup de gueule qui va résonner.

Mais c’est ce que cherchent les gens que je veux aider, à ce moment précis.

Et c’est ce que je devais leur donner.

La plupart des gens qui me suivent m’ont découvert via des tutoriels sur YouTube.

Aujourd’hui, beaucoup d’entre eux sont devenus des clients réguliers.

Mais au départ, ils cherchaient juste une réponse à leur question.

Penses-y pour tes prochains contenus.

Si ce qu’il te manque aujourd’hui, c’est une audience…

Il y a des dizaines de méthodes pour la construire.

Que tu aies une chaîne YouTube, un blog ou un podcast…

Sans audience, tu parles dans le vide.

C’est extrêmement décourageant…

Et ça ne paye pas le loyer.

J’ai créé 3 formations qui vont t’aider :

– À te faire connaître de gens qui n’avaient jamais entendu parler de toi avant…

– À attirer les personne qui deviendront plus tard tes fans et tes clients…

– À devenir un poids lourd de ta thématique.

Voici les 3 formations, à –40% pendant seulement 48h :

1) LA MÉTHODE CLAC : Les Nouvelles Vidéos qui Cartonnent sur YouTube (school.antoinebm.com/la-methode-clac-les-nouvelles-videos-qui-cartonnent-sur-youtube)

Les nouveaux codes pour réussir sur YouTube, développer une audience rapidement et créer des vidéos qui vont nourrir ta chaîne pendant des années…

(47,40€ au lieu de 79,00€)

2) 1000 INSCRITS À TA LISTE EMAIL EN 30 JOURS (school.antoinebm.com/1000-inscrits)

Mes meilleurs hacks et stratégies pour développer une audience très rapidement, remplir ta mailing list et multiplier tes ventes.

(47,40€ au lieu de 79,00€)

3) TRANSFORMER SON NOM EN MARQUE (school.antoinebm.com/transformer-son-nom-en-marque-forte)

Comment Transformer son nom en marque dont les gens parlent et ne plus jamais avoir besoin d’auto-promo…

(47,40€ au lieu de 79,00€)

La promo se termine lundi soir à 23h00, et toutes les formations seront retirées de la vente en même temps.

À tout de suite,

Antoine

Faut-il grossir éternellement ?

Hier soir, j’avais du mal à m’endormir.
Du coup, j’ai commencé un nouveau bouquin que j’avais téléchargé sur mon Kindle il y a quelques mois : Company of One (amzn.to/2IVhyvk) , de Paul Jarvis.
Le pitch du livre est simple : On peut être entrepreneur, avoir du succès, et choisir de ne pas grossir.
Je t’explique.
Si tu montes ta boite et que ça commence à marcher…
Tu vas très vite ressentir le besoin d’en faire plus. D’étendre tes activités. D’embaucher des gens. D’agrandir tes bureaux. De faire grossir la structure.
Ce besoin, il est souvent le résultat de pressions externes :
– Tu veux prouver à ton entourage que tu es capable de faire une « vraie boite » avec des salariés et des bureaux…
– Tu veux répondre à tous les besoins de tes clients, et c’est désespérant de devoir refuser des gens, et donc des rentrées d’argent…
– Tu veux gagner plus, et c’est bien normal.
Ce que personne ne dit, c’est que quand tu grossis, tu ne fais pas que gagner.
Tu perds aussi beaucoup de choses :
– La liberté de gérer ton temps comme tu le souhaites, de voyager, de prendre des vacances ou ta retraite quand tu veux, de changer de business du jour au lendemain…
– L’agilité des petits : avoir un système léger et maniable que tu peux modifier chaque semaine, tester de nouvelles choses sans tout chambouler, prendre des risques…
– La solidité d’une boite qui a peu de dépenses, peu d’engagements, et peut renaître de ses cendres en quelques jours.
Prendre des employés, c’est une responsabilité énorme.
Ça veut dire que tes succès et tes échecs ne vont plus seulement t’impacter toi…
Mais vont aussi impacter les membres de ton équipe.
Au lieu de t’inquiéter pour une personne, tu t’inquiètes pour 10.
Tu commences à culpabiliser dès que tu pars en vacances…
Et tu flippes pour tout le monde à la moindre difficulté.
Gérer des employés, c’est aussi gérer des problèmes en plus :
– Le coût des erreurs d’embauche (virer quelqu’un en France, ça coûte très cher…)
– Le risque de conflit, de procès, de psychodrame interne…
– Sans parler des petites guerres, jalousies et mesquineries liées à la hiérarchie (j’ai été stagiaire dans une PME, j’ai vu l’enfer pavé de moquette grise)…
Croître à tout prix, c’est aussi s’éloigner de son métier d’origine…
S’éloigner de ses clients et de son marché, et passer ses journées à faire de l’administratif et de la gestion de problèmes.
C’est le risque de ne plus être un insider, de ne plus voir les tendances de son marché, de ne plus être capable d’apporter de la valeur à sa boite.
C’est l’angoisse de se faire déposséder de son bébé.
Alors faut-il abandonner tout ambition ?
Ne pas grossir, ça ne veut pas dire ne pas vouloir améliorer son business.
C’est vouloir MIEUX, mais pas forcément PLUS.
Tu peux augmenter ton chiffre d’affaires sans embaucher.
Tu peux produire plus sans avoir de bureau.
Et tu peux surtout t’amuser, voyager, faire ce que tu aimes, te lancer des défis et les atteindre, gagner beaucoup d’argent et avoir une vie intense sans être Jeff Bezos.
Les bureaux, les employés et la pub dans le métro, c’est fait pour passer sur BFM Business et impressionner beau-papa.
Mais ce n’est pas la garantie d’une belle vie.
Alors bien sûr…
Je ne dis pas qu’il ne faut PAS chercher la croissance à tout prix.
Si ton rêve est de créer une grosse boite, tu auras besoin d’employés, de bureau et de tout le tralala BFM Business.
Si tu veux faire un Google ou un Facebook, c’est une startup dont tu as besoin. Et une startup, c’est l’hypercroissance ou la mort.
Mais si ton rêve…
C’était juste de quitter ton patron…
De vivre selon tes propres termes…
De voyager à temps plein, de vivre dans l’endroit de tes rêves…
D’avoir du temps pour toi et ta famille…
De t’amuser et de faire ce que tu aimes…
D’aider les gens et d’avoir de l’impact dans leur vie…
De gagner plus que le président de la république et le premier ministre réunis (sans les problèmes qui vont avec)…
C’est possible, dès maintenant, et sans avoir à te transformer en petit patron.
C’est possible grâce à internet.
Parce qu’internet permet à n’importe qui, et pour la première fois de l’histoire :
De monter une activité simple que l’on peut piloter de n’importe où…
De toucher des milliers de clients en travaillant moins de 2 heures par jour…
D’automatiser toute la partie technique pour se concentrer sur ce que l’on aime faire…
D’avoir de l’impact, d’inspirer et d’aider des milliers de gens. Et se sentir utile.
Alors non, c’est pas un métier qui va te faire briller dans les dîners mondains.
Tu ne sera pas un gendre idéal grâce à ça.
Ma grand-mère me rappelle chaque fois que je vais la voir que je suis mignon avec mon internet, mais qu’il serait temps que je me trouve un vrai boulot.
Mais putain, quand tu rentres chez toi à 15h en flânant dans les rues alors que tout le monde est en ce moment même assis devant un ordinateur…
C’est tellement BON que le reste ne compte pas.
La liberté est un plat dont peu de gens ont le privilège de connaître la saveur.
Si tu te sent prêt(e) à monter ton solo-business…
Je peux te conseiller 3 formations que j’ai conçu pour ça :
– LA CARTE : Vivre de sa passion en 2019 (school.antoinebm.com/la-carte)
La grande formation pour gagner sa vie avec une chaîne YouTube, un blog, une liste email ou un podcast. (+ de 8 heures de vidéo + audios + mindmaps + to-do lists)
– GAGNER SA VIE EN ENVOYANT 1 EMAIL PAR JOUR (school.antoinebm.com/gagner-sa-vie-en-envoyant-1-email-par-jour)
Le système en 30 minutes par jour pour créer une newsletter passionnante, générer des inscrits automatiquement, et faire des ventes sans faire de vidéo.
– CRÉER SON ÉCOLE SUR INTERNET : 60 jours pour construire un catalogue de produits prêts à vendre (school.antoinebm.com/creer-son-ecole-sur-internet)
Le grand plan d’action pour apprendre à créer des formations en 1 journée, les vendre le lendemain et se créer un catalogue de plusieurs dizaines de produits…
Ces formations sont, seulement jusqu’à lundi, à –40%, comme tout le reste du catalogue (school.antoinebm.com) .
Elles seront toutes retirées de la vente lundi à 23h00.
Ce sont les derniers jours pour compléter ta collection.
À ton succès 🥂
Antoine

dans email | 1,198 Mots

La stratégie des audiences multiples

J’ai récemment eu une idée un peu étrange…

Une idée qui pourrait te permettre de dupliquer ton audience actuelle.

La grosse nouveauté, c’est que ça pourrait marcher…

Même si tu as déjà touché tous les gens de ta thématique.

Même si tu as atteint un plateau et que ton audience ne grossit plus.

Cette idée, je l’ai eu peu de temps après avoir lancé mon podcast Unlock Apple.

Au début, mon but était de créer une activité parallèle à ce que je fais déjà.

Recréer une audience, bâtir une relation avec elle, et vendre des formations spécifiquement pour cette audience.

Autrement dit, travailler deux fois plus.

C’est en préparant la dernière formation sur l’efficacité que j’ai eu une idée.

Et si, au lieu de vendre cette formation à une seule de mes deux audiences…

Je proposais la même formation à mes deux audiences ?

J’ai écrit le plan de la formation, en pensant d’abord à mon audience principale (toi).

Puis j’ai ajouté des apps et des systèmes qui fonctionnent sur iPhone et iPad, pour intéresser mon audience secondaire (Unlock Apple).

J’ai ensuite enregistré un argumentaire de vente…

Et je l’ai publié sur les deux émissions.

La formation a séduit des gens de chaque thématique…

Et m’a permis d’augmenter mes ventes, sans fournir plus de temps et d’effort.

Cette stratégie, je l’ai appelé : stratégie des audiences multiples.

Le principe est de créer plusieurs audiences intéressés par des domaines différents mais complémentaires.

Par exemple :

– L’efficacité et les produits Apple

– L’organisation de la maison et le bricolage

– La prise de parole en public et le théâtre

– Le voyage et le travail à distance

En ciblant plusieurs thématiques, on touche plus de monde.

Les gens qui aiment les produits Apple sont souvent intéressés par l’efficacité… mais ils ne vont pas spontanément se renseigner sur le sujet.

Ceux qui aiment avoir une maison à leur image vont avoir besoin de bricoler… mais ils ne le savent peut-être pas encore.

Les gens qui ont besoin de prendre la parole en public pourraient être aidés par le théâtre… mais ils ne savent pas comment.

Les voyageurs pourraient voyager plus souvent s’ils avaient un travail à distance… mais ils n’y ont jamais vraiment réfléchi.

Pourquoi choisir des thématiques complémentaires ?

C’est toute la magie du système.

En choisissant des thématiques qui s’adresse à des gens différents mais qui ont les mêmes besoins…

On touche plus de monde… mais on a pas besoin de créer plus de produits.

L’astuce, c’est de créer des produits qui répondent aux besoins des deux thématiques.

Si on reprend nos exemples, ça pourrait donner :

– L’efficacité et les produits Apple → Travailler à l’iPhone et automatiser son travail
– L’organisation de la maison et le bricolage → Construire et aménager soi-même une cuisine américaine
– La prise de parole en public et le théâtre → Les méthodes des comédiens pour déstresser et parler en public
– Le voyage et le travail à distance → Devenir freelance et voyager à plein temps

Pour résumer :

2 thématiques complémentaires, ou plus…

Des formations qui répondent aux besoins de ces 2 thématiques…

Un même argumentaire de vente envoyé à toutes tes audiences…

Des ventes multipliées… sans produire une seule formation supplémentaire.

C’est un gros truc. Je n’ai jamais vu ça ailleurs. Et ça méritait d’être partagé dans cet email privé.

Je te demande juste de le garder pour toi.

Et si tu le testes… de me dire si ça marche dans ton cas.

Une dernière chose.

Des business models comme celui-ci…

Des conseils pour créer ta boite et vivre de ton contenu…

Pour convaincre et fasciner, et créer un petit empire autour de ton nom…

J’en partage des dizaines dans mes formations, qui ont aidé des centaines de personnes comme toi à se lancer.

Les 21 formations du catalogue vont être retirées de la vente lundi.

Tu n’as plus que quelques jours pour y accéder, avec –40% de réduction.

Les commandes pleuvent depuis 2 jours.

Si tu n’as pas encore réservé tes formations, c’est là : school.antoinebm.com/

Pas plus de 5 par personne.

Lundi, tout sera retiré.

À demain,

Antoine

PS : Si tu ne sais pas par quoi commencer, je te conseille LA CARTE, qui est ma grande formation vidéo qui explique tout : comment vivre de son contenu en 2019, de A à Z, avec tous les détails.

La formation est proposée avec 117,60 euros offerts, seulement pour les commandes passées cette semaine.

→ Clique pour y accéder immédiatement : school.antoinebm.com/la-carte

35 défis pour changer de vie

1. Lancer une nouvelle chaîne YouTube ou un nouveau podcast

2. Améliorer sa page d’accueil chaque semaine

3. Travailler à 100% sur iPad (ou smartphone)

4. Lancer une nouvelle offre chaque semaine

5. Apprendre une nouvelle langue

6. Arrêter de manger des céréales

7. Boire des jus de légumes frais

8. Créer un contenu par jour

9. Arrêter le café

10. Prendre un assistant

11. Acheter des actions Apple

12. Jeûner un jour par semaine

13. Se trouver un « workout buddy »

14. Apprendre à jouer d’un instrument

15. Ne jamais boire plus de 5 verres en soirée

16. Lire 30 pages par jour de n’importe quel livre

17. Déjeuner chaque jour avec une personne différente

18. Rendre son appart et vivre 1 an dans un van aménagé

19. Supprimer Facebook, Instagram et Twitter de son téléphone

20. Donner ses affaires et vivre avec moins

21. Suivre une formation chaque semaine

22. Partir 3 mois dans un pays inconnu

23. Remplacer la voiture par le vélo

24. Apprendre à être heureux seul

25. Passer une semaine sans râler

26. Arrêter le porno

27. Écrire un livre

28. Travailler moins et mieux

29. Arrêter d’écouter les infos

30. Voyager avec un sac de moins de 3 kg

31. Arrêter de vouloir impressionner ses parents et ses amis

32. Supprimer son compte Fricfunnel (et créer un compte podia (go.antoinebm.com/podia) )

33. Faire un road trip (ou un bus trip) sans rien prévoir à l’avance

34. Se lancer dans une activité manuelle (cuisine, jardinage, bricolage…)

35. Pendant 1 semaine, prendre toutes ses décisions au hasard, en lançant un dé

Hier, j’ai lancé une offre exceptionnelle sur toutes mes formations.

Toutes les formations (excepté les 3 plus récentes) sont exceptionnellement en ligne à un tarif très spécial, dans la limite de 5 par personne.

J’ai déjà reçu 72 commandes en 12 heures. Soit 1 commande toutes les 10 minutes.

Si tu n’as pas encore passé la tienne, c’est le moment de compléter ta collection.

Lundi à 23h00, Félix retirera toutes les formations de la vente.

Et je lui ai demandé d’être intraitable pour les retardataires : quand c’est retiré, c’est retiré.

Accéder au catalogue : school.antoinebm.com/

À demain,

Antoine

PS : C’est quoi le défi que tu vas te lancer ce mois-ci ? Réponds-moi avec le numéro 🤫

Une méthode infaillible pour faire des ventes

En école de commerce, j’ai eu des cours d’entrepreneuriat.

La prof résumait l’entrepreneuriat à un simple exercice de créativité.

Elle nous demandait :

1. De trouver une idée que personne n’avait eu avant nous

2. De faire un business plan

Je me souviens encore, avec mon groupe de travail, chercher désespérément des idées originales.

Finalement, nous avions convaincu la prof avec une idée ridicule :

Un salon de tatouage… pour chiens.

(Je ne plaisante pas.)

Le problème, c’est qu’à aucun moment dans ce cours d’entrepreneuriat…

On ne nous a parlé des besoins des clients.

La seule chose qui comptait…

C’était de trouver une idée originale.

Et d’inventer des chiffres au hasard pour remplir un business plan.

En ce moment, beaucoup de gens veulent monter leur boite.

Le soucis, c’est que certains n’ont pas eu de chance dans leur vie.

Ils ont fait une école de commerce.

Du coup, ils ont appris à faire de jolis Powerpoints…

Ils ont appris à faire des tableaux comptables…

Ils ont appris le marketing des multinationales…

Et parfois (pour ceux qui étaient au BDE) ils savent créer un logo et faire une page Facebook un peu stylée.

Mais ce qu‘aucun n’a appris…

C’est à comprendre le client.

Résultat : des milliers de gens essayent de gagner le concours Lépine de l’idée la plus saugrenue…

Au lieu de faire du business, tout simplement.

Ce que j’ai appris sur le business…

Je l’ai appris en lisant des bouquins de papy américains qui ont vendu des poêles à frire et des encyclopédies pendant 40 ans…

Et en écoutant un chauve sur son transat et un gros libanais sur YouTube.

Ça casse pas trois pattes à un canard…

Mais c’est grâce à leurs conseils que j’ai créé une activité à plusieurs dizaines de milliers d’€ par mois, seul derrière un iPad.

Et une des choses que j’ai appris sur la route…

C’est que l’un des meilleurs moyens de créer un produit qui se vend…

C’est de créer un produit que l’on a soi-même envie d’acheter.

Au lieu de jouer à celui qui a l’idée la plus improbable…

Ou à celui qui a le business plan le plus irréaliste…

Fabrique un produit que tu rêves d’avoir…

Mais que personne n’a fait.

Il y a de fortes chances que si c’est un produit dont tu as vraiment besoin et pour lequel tu serais prêt à payer…

Tu ne sois pas le seul dans ce cas.

Si personne ne propose de bonne solution à ton problème…

C’est peut-être à toi de la créer.

La prochaine fois que tu cherches une idée de produit, penses à ça :

C’est quoi, le produit que je rêverais d’avoir (ou que j’aurai rêvé d’avoir il y a quelques années) ?

Un produit tellement nécessaire que je serais prêt à le payer très cher ?

Un produit que j’achèterais immédiatement, sans me renseigner, parce que je SAIS que c’est ce qu’il me faut ?

Si tu fais des formations, j’ai une confidence :

Les formations créées sur ce principe sont systématiquement des best-sellers.

Mais chut. C’est un secret.

Pour beaucoup de gens, c’est les vacances.

Si tu es en vacances, profite bien.

Les vacances, c’est aussi le meilleur moment pour se former.

Le matin quand les autres dorment encore…

Ou l’après-midi quand tout le monde se repose.

C’est le bon moment pour prendre de l’avance et être prêt à tout casser à la rentrée.

Pour que tu puisses te former pendant les vacances…

Je t’ai fait un coupon exceptionnel qui te donne droit à 40% de réduction sur TOUTES les formations du catalogue SAUF les 3 dernières.

Comme la réduction est très importante, ton droit est valable SEULEMENT sur 5 formations max.

Et toutes les formations seront RETIRÉES DE LA VENTE lundi à 23h00.

Comment faire valoir ton droit ?

1. Choisis jusqu’à 5 formations maximum dans le catalogue : school.antoinebm.com

2. Passes commande sur le site (les coupons de réductions sont DÉJÀ appliqués, tu n’as rien de plus à faire)

3. Suis tranquillement les formations sur ton temps libre. Une fois commandées, elles resteront accessible à tout moment dans ton espace membre.

C’est exceptionnel, et ça ne dure que quelques jours.

À demain,

Antoine