Mon problème de riche

Internet est une drogue.

Et les plus gros camés sont les indépendants qui travaillent dessus.

Avant de vivre de mes contenus, j’ai bossé pour un entrepreneur…

Il passait sa journée devant son écran 17 pouces…

Interrompu par des coups de fils et des notifications…

36 onglets ouverts sur son navigateur…

Les yeux rouges de fatigue…

Ça lui a tellement flingué le quotidien qu’il a vendu sa maison à Paris pour s’exiler au soleil.

Mais là aussi, il voyait davantage la lumière de l’écran que celle du jour…

Il a finalement décidé de prendre du recul sur son business, et de déménager à nouveau.

J’ai beaucoup de respect pour lui.

Mais je suis sûr d’une chose.

Je ne veux pas faire la même erreur…

Et laisser les écrans me ruiner la vie.

J’ai longtemps cherché une solution miracle.

J’ai même essayé plusieurs fois de faire un “jeûne numérique”.

Mais il y avait toujours un moment où je craquais…

Et où je passais 3 heures à scroller sur Twitter…

Laissant la négativité et l’instantané prendre le pas sur ce qui compte pour moi.

Je sais que ce problème, il est quasi-impossible à éviter pour ceux qui travaillent sur le web.

Parce que ta drogue, c’est aussi ton métier. Et ce qui nourrit ta famille.

Au nom de notre travail, on sacrifie notre vie… et on se rend tellement misérable qu’on n’est plus capable de travailler…

Stop.

Il faut trouver une solution.

J’ai beaucoup réfléchi à ça, et une idée m’est venue.

Et si le problème, ce n’était pas les écrans ?

Après tout, les écrans existent depuis longtemps. Quand j’étais petit, je n’en n’avais pas besoin pour me distraire.

Et si le problème, c’était CE QUE L’ON FAISAIT sur les écrans ?

Et si le problème, c’était Instagram, Facebook, Twitter, sa boite mail et les sites d’infos ?

Si le problème, c’était que TOUTES nos distractions viennent de là ?

La solution ce n’est pas de supprimer les écrans.

Après tout, j’ai besoin de Google Maps pour me diriger, de Spotify pour écouter de la musique, de Bear pour prendre des notes, et de l’appareil photo de mon iPhone pour capturer des souvenirs.

Il ne faut pas jeter le bébé avec l’eau du bain.

Le smartphone, c’est un outil génial.

Le problème, c’est qu’on en fait notre principale source de distraction.

La solution, c’est de rendre le smartphone chiant.

Chiant, mais utile. Comme un bon couteau Suisse.

Alors j’ai supprimé quasiment toutes les apps de divertissement.

Je me suis retiré des réseaux sociaux.

Et j’ai commencé à me détendre.

Essaye la vie dans Instagram, tu verras comme c’est relaxant.

Mais un autre problème est très vite apparu.

N’ayant plus toutes ces distractions…

Et n’ayant pas envie de passer ma journée entière à lire des livres et travailler…

Je me suis vite retrouvé seul chez moi, sans rien avoir à faire.

L’ennui total.

L’horreur.

Et là…

Je me suis rappelé d’une chose :

Le meilleur moyen de supprimer une addiction, ce n’est pas de l’éliminer.

C’est de la remplacer.

Quand j’étais petit et que j’allais chez ma mère pour le week-end, je n’avais droit qu’à 1 heure d’écran par jour.

Et je ne m’ennuyais pas.

Je passais le samedi matin à la bibliothèque…

J’empruntais des romans, des BD et des magazines…

Je passais le reste du week-end à lire ce qui m’intéressait…

À faire des activités manuelles…

Ou à jouer avec un ami.

Je n’avais pas besoin d’écran…

Et je n’en avais pas envie.

La solution que j’ai trouvé, elle est basée là-dessus.

Au lieu de me distraire sur internet…

Je me suis abonné à plusieurs magazines qui m’intéressent.

Quelques revues américaines…

Des publications sur ma thématique…

Et même un journal hebdomadaire français pour assouvir ma soif d’actualités, sans tomber dans le culte de l’immédiateté et du manque de profondeur des articles Twitter.

Chaque semaine, je reçois tout ça dans ma boite aux lettres.

Je commence ma journée en lisant des trucs qui m’intéressent.

Dès que je suis inspiré, je rédige mon email du jour.

Puis j’abat les tâches de ma liste…

Et je termine ma journée en allant boire un verre avec un proche…

En faisant une longue balade avec mon chien…

Ou en organisant une sortie ou un resto en amoureux.

Alors bien sûr…

Si tu rêves de vivre de ton activité et que ce n’est pas encore le cas…

Tu dois penser que j’ai des “problèmes de riche”…

Que tu aimerais bien, toi aussi, ne pas savoir quoi faire de ton temps libre…

Et que ton patron ne te laisseras jamais quitter les yeux de ton ordinateur.

C’est vrai.

Si c’est ton cas, la priorité, c’est d’en sortir.

De rendre les clés, et de monter ton propre truc…

De gérer tes propres problèmes…

D’organiser la journée de tes rêves…

Et de la vivre chaque jour de l’année.

On me demande souvent quelle formation prendre si on est dans ce cas.

Il n’y en à qu’une : MAKER PRO II.

C’est la formation la plus complète que j’ai créé pour ceux qui veulent vivre de leur idées.

Il y a tout, de l’idée de basé à la génération de revenus, en passant par l’acquisition de trafic.

Plus de 10 heures de vidéo.

La formation va être SUPPRIMÉE DÉFINITIVEMENT du catalogue ce dimanche.

Le seul moyen de l’ajouter à ton espace membre et de garder son accès à vie…

C’est de la commander avant dimanche.

Exceptionnellement, je t’ai créé un code promo qui te donne droit à 800,00 euros offerts…

Clique ici pour en profiter avant qu’il ne soit trop tard : school.antoinebm.com/maker-pro-ii-la-grande-formation-pour-vivre-de-sa-passion-en-2018?coupon=LADERNIERE

À tout de suite dans la formation,

Antoine

dans email | 1,059 Mots

URBEX : Je me suis infiltré chez un inconnu

Je rentre de 3 jours d’exploration urbaine en Belgique.

J’étais avec mon meilleur pote, et on a visité des lieux abandonnés tout le week-end.

Je n’ai pas la tête à parler de vente…

Mais je veux quand même te donner des nouvelles.

Alors…

Je vais te raconter l’histoire de notre infiltration dans le domicile de quelqu’un.

Et du moment angoissant où on s’est fait surprendre…

Ça a commencé quelque part dans la région liégeoise.

Mon pote avait repéré sur internet un spot intéressant : un bar en bord de route, abandonné depuis 2017.

En analysant longuement une vidéo YouTube et après une petite enquête, il avait réussi à trouver l’emplacement sur Google Maps.

On s’y rend en voiture.

Une fois devant le bar, aucun signe d’abandon.

Un panneau « Open » est accroché à la porte. Mais elle ne s’ouvre pas.

D’après les rumeurs, le propriétaire était mort quelques années auparavant.

Sa femme est allée en hospice, avant de mourir elle aussi.

Depuis, plus de nouvelle.

On finit par trouver une entrée à l’arrière.

La porte est ouverte.

On entre dans une cuisine.

Des lunettes et du chocolat en poudre sont posés sur la table.

Tout autour : des casseroles, de la vaisselle, de la nourriture… tout est resté là.

En fait…

Rien ne nous prouve que le bâtiment est vraiment abandonné.

On décide de lancer un : « y’a quelqu’un ? »

Pas de réponse.

Pourtant, une impression étrange de ne pas être seuls.

On s’avance lentement vers le bar.

Tout est à sa place.

Les bouteilles. La déco. Les chaises autour des tables…

Une mise en scène a été faite avec des verres servis et des jeux de cartes posés sur les tables.
C’est en arrivant dans la chambre que nous avons le plus eu l’impression d’entrer dans l’intimité de parfais inconnus.

Les vêtements. Les draps. Les photos de familles. Rien n’a été touché.

On monte doucement l’escalier.

Au premier étage, l’impression est encore plus forte.

La table est mise. Un fer à repasser est posé sur une planche, à côté d’une chemise.

Le courrier est sur la table.

Tout est là, comme si les habitants de la maison avaient fui d’urgence un danger invisible.

Soudain, c’est l’angoisse qui s’empare de nous.

Et si on s’était trompé ?

Et si la maison n’était pas abandonnée ?

Et si on nous prenait pour des cambrioleurs ?

Et pourquoi cette impression de ne pas être seuls ?

Il faut qu’on sorte.

Alors qu’on se dirige vers l’escalier pour redescendre, on s’arrête net.

Un craquement. En bas. Dans la maison.

On s’immobilise complètement.

C’est sûr. Nous ne sommes pas seuls.

Qui d’autre peut bien connaître cet endroit ?

L’endroit est encore propre. Il n’y a pas eu beaucoup de passage.

Les propriétaires ?

Les policiers alertés par un voisin ?

Soudain, une voix chuchotante.

Nous n’avons aucune issue. Nous devons les confronter.

On se décide à lancer un « qui est là ? »

Après quelques secondes…

Une voix nous répond…

« On fait de l’urbex. Et vous ? »

Soulagés, on descend à leur rencontre.

Urbex, c’est une contraction de Urban Exploration

C’est un sport gratuit, accessible à tous, et riche en adrénaline.

Ça consiste à visiter des endroits abandonnés.

C’est souvent illégal, et il ne faut pas se faire prendre.

Mais le risque est mesuré si tu respectes certaines règles de l’urbex.

Pas d’effraction. Pas de dégradation. Pas de vol. 

La seule chose avec laquelle tu repars, ce sont des photos.

Et bien sûr, la règle n°1 : un Urbexeur ne donne jamais publiquement le lieu exact de ses spots.

La recherche fait partie de l’aventure.

On a terminé le week-end par la visite lugubre d’un hôpital psychiatrique abandonné, reconverti en musée des horreurs, que nous avons eu la bonne idée (stupide ?) de faire de nuit.

Si ça te tente, je te demande de faire ça dans les règles.

Respecte les lieux et évite de les divulguer trop facilement.

Je te conseille de faire ça avec un ami qui a la même passion.

Et si c’est ton truc, tu vas t’éclater.

À demain,
Antoine

Leçon d’un chauffeur de tuk-tuk

Il était 15h00 et je n’avais pas déjeuné…

Je longeais la route poussiéreuse menant à la ville, en cherchant un moyen de transport.

C’était en décembre 2015.

Je venais de lancer mon business.

J’étais à Tangalle, au Sri Lanka…

…tout seul.

Je croise un jeune chauffeur de tuk tuk accoudé à son véhicule.

Il s’appelle Sujith, et me conduit en ville.

On discute un peu. Il est souriant et enthousiaste. Il me parle de sa région. Me montre quelques temples. Me filme pour mes vlogs. Il s’arrête même à un stand au bord de la route pour m’offrir à manger.

Le lendemain, je décide de l’appeler pour lui proposer de m’amener à Ella, ma destination suivante, à plus de 130 km.

130 km en tuk tuk.

Il accepte et prépare le véhicule.

Avant de prendre la route, on fait un petit détour chez ses parents, qui m’accueillent avec une noix de coco fraîche.

Ce matin… 3 ans plus tard…

Je reçois message sur Facebook.

C’est lui.

Il me dit qu’il s’est créé une page TripAdvisor.

Et me propose de laisser un avis.

Je clique :

J’ai souri en voyant cette page.

Ce gars là à tout compris.

Et il prouve que tu n’as pas besoin d’être le CEO de Microsoft pour t’intéresser au marketing, à l’expérience client, et t’amuser dans ton boulot.

Je pense qu’aujourd’hui, on a tous une leçon à prendre…

La leçon d’un chauffeur de tuk tuk.

Donnes-en plus qu’attendu

Tes clients ont demandé un trajet en tuk tuk ?

Donne-leur un sourire…

Quelqu’un avec qui discuter quand ils voyagent seuls…

Des infos utiles sur la région et ses habitants…

Des photos…

À manger…

Du wifi…

Et bien sûr, un trajet en tuk tuk.

Donne-leur plus que ce à quoi ils s’attendent, et ils seront surpris.

Fais-le honnêtement et en ne demandant rien en retour, et ils te le rendront.

Ils en parleront à leurs amis…

Aux voyageurs qu’ils croiseront…

À leurs followers sur Instagram…

Et peut-être même qu’ils prendront le temps de laisser un avis sur ta prestation 3 ANS APRÈS en avoir profité.

Créer un lien avec les gens…

C’est notre force à nous, les indépendants.

On n’a pas de budget PR ni de département communication.

Notre boite, c’est nous.

On peut être petit et viser l’excellence.

Faire bien son boulot au lieu de s’en plaindre.

C’est comme ça qu’on a des résultats…

Qu’on s’amuse au quotidien…

Et qu’on devient une petite légende.

Alors pour cette belle leçon,

Merci Sujith.

À demain,
Antoine.

PS : La formation 14 MONTAGES AGRESSIFS POUR DOUBLER SES VENTES augmente de tarif CE SOIR.

Clique ici pour en profiter avant qu’il ne soit trop tard : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes

Vendeur = salaud ?

J’ai reçu cette réponse mercredi dernier :
Comment garder une éthique quand on est un vendeur ?

Quand on utilise volontairement de puissantes techniques de manipulation pour inciter les gens à nous envoyer 200€ sur PayPal ?

Comment peut-on parler de minimalisme alors qu’on en veut toujours plus ?

D’abord, je te rassure :

La nuit, je dors comme un bébé.

Je n’ai aucun complexe avec la vente. Si j’en avais, je ne l’enseignerais pas.

Ensuite, je pense que tu te trompes de cible. 

Je problème, ce n’est jamais l’outil.

C’est toujours son utilisation.

Un couteau peut tuer, ou servir à préparer une salade.

Devrait-on condamner le couteau et l’interdire aux amateurs de salades…

… ou s’occuper des assassins ?

La persuasion, c’est comme les couteaux. 

C’est un outil puissant.

Les gens qui le maîtrisent peuvent obtenir ce qu’ils veulent dans la vie.

La question, c’est de savoir ce qu’ils veulent.

Celui qui utilise cet outil pour vendre du tabac à des ados ou pour propager des mensonges sur les qualités nutritionnelles de son yaourt…

On peut se poser la question de son sens moral.

Personnellement, je ne porte pas de jugement. Je pense que les gens devraient s’informer par eux-mêmes au lieu d’exiger de l’État qu’il fasse office de maman.

Mais peu importe.

Je pense que le vrai problème des gens qui condamnent la vente et la persuasion…

… c’est leur incompétence. 

Le docteur en psychologie Jordan Peterson disait dans une conférence :

« Si tu es inoffensif, tu n’es pas vertueux.

Tu es juste inoffensif. Comme un lapin.

Un lapin n’est pas vertueux, il ne peut peut juste rien faire à part se faire manger.

Si tu es un monstre et que tu n’agis pas de manière monstrueuse, alors tu es vertueux. »

Autrement dit, pour être vertueux, il faut avoir une part de monstre en soi.

Si Harry Potter peut battre Voldemort, c’est parce qu’il a une partie de Voldemort en lui.

La persuasion, c’est ça. 

Si tu n’es pas capable de vendre quoi que ce soit, de créer ton business et de gagner ta vie par toi-même…

… tu n’es pas vertueux. Tu es juste inoffensif.

Si tu connais les mécanismes de la persuasion, que tu sais écrire un argumentaire qui vend et faire de l’argent…

… et que malgré ça, tu décides de t’imposer des limites et de ne pas profiter de la faiblesse des gens pour leur vendre de la merde…

… alors là, tu es vertueux.

Quand je dis en présentant la formation de la semaine qu’elle est réservée aux gens qui ont déjà un business en ligne qui tourne…

… qu’il ne FAUT PAS la commander si on cherche juste des astuces pour faire de l’argent facile…

… je sais que je perds pas mal de ventes.

Mais je le fais parce que je sais que si je ne le fais pas, certaines personnes vont acheter cette formation alors que ce n’est pas de ça qu’ils ont besoin.

Et je ne veux pas ça.

La malhonnêteté, c’est ne pas dire la vérité. 

Quand tu vends de l’Actimel en disant aux enfants que ça renforce leurs défenses naturelles, ça rime et c’est joli.

Mais c’est un mensonge.

Si tu veux être éthique, commence par dire la vérité à ton audience. 

Ça ne t’empêchera pas de créer des produits que les gens s’arrachent…

De faire des milliers d’euros chaque mois…

Et de rouler en Tesla model X si ça te chante.

La question est de savoir si tu préfères être un lapin qui ne peut rien faire à part se faire bouffer…

… ou un loup végétarien. 

À demain,
Antoine

PS : la formation qui cartonne cette semaine et qui va participer au financement de ma Tesla (bien que j’ai pas eu mon permis) et de la tienne, la voici :

14 MONTAGES AGRESSIFS POUR DOUBLER TES REVENUS. 

Si la promesse te semble exagérée, clique sur le lien et lis la description.

school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes

Le tarif augmente ce dimanche.

Ce secret va augmenter tes ventes

Je vais te révéler un des secrets les plus importants si tu veux augmenter tes ventes. 

Un principe simple, très facile à appliquer, qui peut te permettre de multiplier tes revenus par 2, 3 voire 5.

Quand j’ai commencé à suivre ce principe, mes revenus étaient chaotiques. 

Pour tout te dire, j’en étais à un point où je sortais un nouveau produit à chaque fois que j’étais à découvert.

Si le produit marchait, je sortais la tête de l’eau pendant quelques jours.

S’il ne marchait pas, j’étais mal. Il fallait que je trouve une autre solution.

Puis j’ai appliqué ce principe. Sans trop y croire. 

Et tout a changé.

Je suis passé du chaos total à un revenu stable d’environ 4000€ par mois.

À l’époque, c’était énorme pour moi.

Et ça suffisait largement à financer mes voyages et ce dont j’avais besoin.

Depuis ce jour, j’ai compris l’importance de ce principe. 

Je n’ai fait que le renforcer d’année en année.

C’est devenu le socle de mon activité.

Et c’est la première chose à mettre en place si tu veux augmenter et stabiliser tes revenus.

Bon, Antoine, crache le morceau…

Juste avant de te révéler ce principe, je dois te mettre en garde. 

Quand tu vas le découvrir, tu vas te dire : « Tout ça pour ça ? »

Ça va te paraître bête et évident.

Pourtant, je parie que tu ne le suis pas.

Il m’a fallu attendre 3 ans et demi avant de le mettre en place.

Alors que je le connaissais depuis longtemps.

La difficulté avec ce principe, ce n’est pas de le comprendre.

C’est de l’appliquer concrètement.

On se dit que ce n’est pas encore le moment…

Qu’on va fatiguer son audience…

Que ça marche peut-être pour les autres, mais que pour nous c’est différent.

Bull shit. 

Ça marche pour tout le monde.

Et si tu ne l’appliques pas, tu n’as pas le droit de te plaindre de tes résultats.

Ce principe, c’est…

Toujours avoir une offre en cours. 

C’est con, hein ?

Alors pourquoi tu ne le fais pas ?

Toujours avoir une offre en cours, ça ne veut pas dire lancer un seul produit et le laisser au catalogue pendant 3 ans.

Ça veut dire proposer chaque semaine une nouveauté excitante.

Ça peut être un nouveau produit…

Une promo limitée dans le temps…

Ou un montage agressif.

Si tu veux exploser ton plafond de revenus…

Interdis-toi d’envoyer le moindre email…

De poster la moindre vidéo…

Le moindre article de blog…

…si tu n’as pas une offre excitante associée à ça, avec un appel à l’action clair dans ton contenu.

Faut il sortir un nouveau produit chaque semaine ?

Pas obligé.

Tu peux te débrouiller pour avoir toujours une offre en cours, même en sortant 1 ou 2 petits produits chaque mois.

Il existe plusieurs montages qui vont te permettre de vendre chaque semaine.

Même si tes produits commencent à dater…

Même s’ils ne se vendent plus…

Même si tu en as déjà fait la promo…

C’est magique, parce que ça ne demande presque aucun travail.

Parfois, un simple email suffit à encaisser des euros.

Il faut le voir pour le croire.

J’ai rassemblé les 14 meilleurs montages que je connais. 

La plupart d’entre eux m’ont permis de passer un important cap de revenus…

De rattraper des mois difficiles…

Et de remplir les caisses au moment où j’en avais le plus besoin.

Ces montages sont simples, pour la plupart.

Mais j’aurais payé très cher pour avoir ce raccourci quand j’ai débuté.

Tu peux tout télécharger maintenant en cliquant ici : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes

À demain,
Antoine

PS : Le tarif augmente dimanche.

14 montages rentables

Comme promis dans l’email d’hier…

Je vais te montrer des montages agressifs conçus pour doubler tes revenus.

Mais avant ça, il faut comprendre un truc.

Je ne savais pas comment te l’expliquer.

Alors je l’ai dessiné sur une enveloppe :

Ce que je voulais te montrer…

C’est que la courbe des revenus des entrepreneurs est rarement linéaire.

Ce qu’on voit plutôt, ce sont des périodes de forte croissance, puis des plateaux.

La forte croissance, c’est souvent quand on met en place une nouvelle stratégie, ou qu’on lance une série de produits à succès.

Les plateaux, c’est juste après.

C’est quand on arrive à maintenir le chiffre d’affaires…

Mais qu’on n’a plus de croissance.

Un plateau, ça peut durer longtemps.

Et c’est décourageant.

Moi, j’en ai connu plein.

Et à chaque fois, c’est une nouvelle stratégie qui m’a permis de m’en sortir et d’atteindre le plateau suivant.

Ce sont CES STRATÉGIES LÀ que je voudrais te présenter aujourd’hui.

C’est pour toi si tu es ici :

Si tu es bloqué à un plateau depuis plusieurs semaines ou plusieurs mois…

Que tu n’arrives pas à le dépasser…

Et que ça t’empêche d’atteindre un objectif important (par exemple, gagner assez pour vivre de ta passion, ou pour quitter ton travail actuel)…

On ne va pas parler de persuasion.

Ni de création de contenu.

On va parler de montages qui ont le pouvoir de doubler tes ventes.

Les montages qui m’ont permis de passer de 500€ à 1000€/mois…

Puis de 1000€ à 2000€…

De 2000€… à 4000€… puis 10.000€, 20.000€, et la suite que tu connais.

On ne parle pas d’augmenter ton chiffre de 10 ou 20%.

Mais bien de le multiplier.

Attention : ceci n’est pas une garantie.

Ce sont des techniques qui ont marché pour moi. Qui ont marché pour d’autres créateurs.

Seulent, elles ne servent à rien.

Mais associées à tes compétences, à ta capacité à persuader et à des produits de qualité, elles valent très cher.

Je tiens donc à être clair.

Ce N’EST PAS POUR TOI si tu n’as rien à vendre et que tu cherches des recettes faciles pour faire des euros.

C’est seulement pour toi si tu as déjà des produits à ton catalogue, quelques clients et beaucoup de détermination.

Dans ce cas, les résultats t’étonneront.

Dans les prochaines heures, tu pourras déjà mettre en place certains de ces montages dans ton business, et encaisser les paiements.

L’objectif, c’est de dépasser le palier sur lequel tu bloques aujourd’hui.

Et de passer au palier suivant dès ce mois-ci.

Puis de mettre en place petit à petit le reste de ces techniques, et dépasser d’autres paliers.

Si tu travailles sérieusement, ça peut aller très vite.

J’ai rassemblé 14 montages extrêmement efficaces.

J’ai enregistré tout ça dans une formation que tu peux commander dès maintenant : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes/buy

Je te demande juste une chose :

NE PRENDS PAS cette formation si ton activité n’est pas encore sur les rails.

Si tu n’as ni produit ni clients.

Parce que si c’est le cas, ce n’est pas de ça dont tu as besoin.

Sinon, la suite va t’intéresser.

Au programme de cette formation

1) La Garantie Imbattable : La SEULE garantie qui peut TRIPLER tes chiffres de ventes sur un produit. Pourquoi ça marche si bien, comment la mettre en place et dans quels cas NE SURTOUT PAS l’utiliser…

2) Le principe simple (mais qui fait peur à beaucoup de gens) qui m’a permis d’atteindre pour la première fois les 10.000€/mois. Une fois mis en place, tu ne voudras PLUS JAMAIS revenir en arrière…

3) Les Offres de Récompense (ou promo déguisée) : Comment faire plus de ventes EN DEMANDANT UN SERVICE à ton audience. Et recevoir des remerciements en retour…

4) Le Lancement sur 5 Jours : ma version à moi des gros lancements, en aussi rentable, mais en moins risqué et beaucoup PLUS FACILE. Pas besoin de passer 2 mois dans ta cave à bidouiller FricFunnel…

5) L’Offre Déraisonnable : L’astuce pour que tes produits paraissent SUPER ABORDABLES aux yeux de ton audience SANS BAISSER LEUR TARIF + la possibilité de faire une grosse rentrée de liquide d’un coup…

6) La Promo à 17.000€. C’est habituellement ce qu’elle rapporte en une semaine quand je la lance. À faire 3 FOIS PAR AN maximum. Parfait pour rattraper un mauvais mois…

7) Une offre IRRÉSISTIBLE dont tes clients sont OBLIGÉS de profiter.Pour que ça marche, il faut OSER faire quelque chose qui semble ABSURDE et ANTI-COMMERCIAL…

8) Une TACTIQUE PSYCHOLOGIQUE redoutable et controversée. À utiliser SEULEMENT si ton produit peut vraiment aider tes clients à résoudre leur problème…

9) Comment RATTRAPER un mauvais lancement de produit LE LENDEMAIN, et éviter les revenus en dents de scie qui angoissent tant les entrepreneurs…

10) Comment transformer un bon produit en un BEST-SELLER qui va continuer à te rapporter de l’argent, même un an après…

11) Un MONTAGE BIZARRE qui m’a permis de vendre 50 EXEMPLAIRES d’une formation en UNE DEMI-JOURNÉE. Basé sur une puissante tactique de persuasion et un outil en ligne sans inscription…

12) Une technique pour MULTIPLIER SES TARIFS PAR TROIS sans changer le prix perçu par tes clients. Efficace. À tester dès ce soir…

13) Comment vendre un produit AU MAXIMUM DES CAPACITÉS FINANCIÈRES de toutes les catégories de ton audience…

14) Comment RESSUSCITER d’anciens produits qui ne se vendent plus et les RENTABILISER AU MAXIMUM avant de les retirer de ton catalogue…

Chacun de ces modules peut te permettre à lui seul de doubler tes ventes ce mois-ci.

Les 14 audios seront accessibles en téléchargement dès DEMAIN.

Tu peux dès maintenant les commander en cliquant ici : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes/buy

Note importante concernant la formation

Chaque module te donne un montage qui marche.

J’en ai testé la plupart, et c’est grâce à eux que j’ai dépassé mes paliers de chiffre d’affaires.

Certains te paraîtront très simples.

C’est normal : ils le sont.

Le plus difficile, ce n’est pas de les comprendre. 

Le plus difficile, c’est d’oser les mettre en place dans ton activité.

Tu vas parfois te dire :

« Là, c’est trop »

ou alors :

« Pas besoin. J’ai suffisamment gagné ce mois-ci »

C’est normal. Je me disais exactement ça au début.

Et puis j’ai compris une chose…

On n’est plus des salariés.

On n’est ni payé au mérite, ni au nombre d’heures travaillées.

La seule limite, c’est toi qui te la fixes.

Viser haut, ça te permet de savoir de quoi tu es capable.

Ça te donne la confiance pour la suite.

Ça t’ouvre de nouvelles possibilités.

Ça te permet de rêver à de grands projets.

Et de t’amuser au quotidien.

Teste-les.

Au moins une fois.

C’est tout ce que je te demande.

Et admire les résultats.

Applique un montage aujourd’hui, et cette formation sera remboursée avant ce soir.

Un dernier conseil

Prends des notes.

Si tu utilises un logiciel de prise de notes, fais une note pour chaque technique.

Tague les « vente » ou « montage ».

Et teste-les une par une, pour chacun de tes prochains lancements, et à chaque fois que tu seras bloqué à un palier.

Comment commander ?

  1. Clique ici : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes/buy
  2. Clique sur Accéder
  3. Connecte-toi ou crée un compte
  4. Écoute ou télécharge les modules dès leur mise en ligne (au plus tard demain)

Pour qui N’EST PAS cette formation :

  • Pour les gens qui n’ont pas encore de produit ni d’audience
  • Pour les gens pas sérieux, qui ne sont pas prêts à s’investir
  • Pour ceux qui ont peur de vendre

Pour qui EST cette formation :

  • Pour ceux qui ont déjà quelques produits et une audience
  • Pour ceux qui sont bloqués à un palier de revenus et qui veulent le dépasser rapidement
  • Pour les entrepreneurs qui vendent des formations ou tout autre type de produit sur le web
  • Pour ceux qui aiment se lancer des défis et voir de quoi ils sont capables

À tout de suite : school.antoinebm.com/14-montages-agressifs-pour-doubler-ses-ventes/buy

Antoine

Comment calmer un client en colère

S’il y a une chose que tu ne veux pas avoir…

C’est une horde de clients mécontents.

Quelques clients déçus de temps en temps, c’est inévitable.

Mais une foule en colère, elle débarque avec ses fourches, te crame la Bastille et promène ta tête sur une pique. 

Ça veut dire des commentaires et des notes catastrophiques sur toutes les plateformes de notation.

Ça veut dire qu’ils ne rachèteront jamais chez toi. Ni eux, ni leurs amis.

Ça veut même dire parfois qu’ils t’assigneront en justice ou se débrouilleront pour te mettre la presse aux fesses.

Non, je t’assure.

Tu ne veux pas avoir une horde de clients mécontents.

Mais si tu fais ton boulot honnêtement et que tu les respectes, ça ne devrait pas arriver. 

Ce qui va arriver, par contre, c’est un client qui râle de temps en temps.

Comment gérer ça ?

Quand j’étais en stage dans une boîte de vente de piscines sur internet, mon boulot, c’était ça :

Répondre au téléphone aux clients furieux de n’avoir pas reçu leur liner à temps.

Sauf que moi, je n’y étais pour rien.

Sans compter que je n’avais aucune idée de ce qu’était un liner.

Au début, j’essayais de me défendre. Je rejetais la responsabilité sur les transporteurs. Après tout, c’était de leur faute. 

Mais bizarrement, ça ne marchait pas.

Le client se mettait à crier encore plus fort.

Très vite, j’ai essayé une méthode beaucoup plus efficace. 

Je commençais par écouter le client jusqu’au bout. Je reformulais ce qu’il me disait.

Je m’excusais personnellement et lui expliquais clairement la situation et la raison du problème.

Enfin, si nous étions responsables de son problème, je demandais à mon manager si nous pouvions faire un geste commercial, comme prendre les frais de port à notre charge.

Ce que j’ai constaté est surprenant. 

Les clients qui me hurlaient dessus la seconde précédente changeaient soudainement de ton.

Leur voix s’adoucissait immédiatement. Ils avaient presque l’air gênés de s’être mis en colère pour si peu.

Ils me remerciaient, me disaient que ce n’était pas grave, et certains laissaient même un avis 5 étoiles sur le site de review !

À ce moment-là, j’ai compris un truc.

Les clients ne s’énervent pas parce que leur produit n’est pas arrivé à l’heure ou qu’il ne correspond pas à leurs attentes.

Les clients s’énervent quand ils ont le sentiment de ne pas être considérés comme importants. 

Le boulot du service client, c’est de leur rendre cet importance.

En leur signifiant que leur colère est justifiée.

En prenant la responsabilité de leur problème.

En prenant le temps de leur expliquer la situation.

Et en faisant un geste dans leur sens. 

Ce plan en 4 étapes, il est magique.

Il a le pouvoir de transformer tes pires haters en meilleurs ambassadeurs.

Les gens qui étaient prêts à te traîner en justice, en tes meilleurs amis.

Simplement, il demande de laisser son ego de côté. 

Peu importe la faute à qui.

C’est TOI le responsable.

Et ça demande de faire des concessions.

Le transporteur a détruit la cargaison ?

Tu en envoies une autre tout de suite, à tes frais.

Oui, ça a un coût.

Mais il sera amorti par les années de fidélité de la part de tes clients.

Et c’est particulièrement puissant à une époque où les consommateurs se font traiter comme de la merde et finissent au téléphone avec un employé de centre d’appel qui leur parle comme à des abrutis.

Ça marche. 

Teste-le.

Puis délègue-le si tu veux.

Attends. 

Il y a un dernier cas de figure.

Le cas des clients que tu ne veux pas avoir.

Ceux qui te prennent pour leur serviteur, leur banque ou le père Noël.

Une cliente m’a récemment demandé de lui rembourser toutes les formations qu’elle avait suivies depuis plus d’un an parce que finalement, ce sujet ne l’intéressait plus.

J’aimerais bien voir la tête de son boulanger quand elle lui demande de lui rembourser un an de baguettes sous prétexte qu’elle est passée au gluten free.

Bon, ça, c’est un cas spécial.

Et au moins, l’email était poli.

Mais des clients qui te demandent des formations gratuites, puis qui t’insultent quand tu refuses, ça existe. 

Et ces clients, ce n’est pas grave s’ils sont en colère.

Parce qu’ils ne sont pas très nombreux.

Et que tu peux bien t’en passer.

Pense à ça la prochaine fois qu’un de tes clients est en colère.

À demain,
Antoine

PS : Ce script fonctionne aussi avec ton copain ou ta copine. 
Si il/elle est en colère, essaye ça :
1. Écouter jusqu’au bout
2. Montrer que tu comprends et admettre ta responsabilité
3. Donner ton point de vue sur la situation
4. Proposer une solution. Parfois, un cadeau ou un compliment suffisent.

PPS : J’ai mordu une bande d’arrêt d’urgence pendant mon examen du permis. C’est mal barré. Résultats demain.

J’ai trouvé ça dans ma boîte aux lettres

Ce matin, en m’installant à mon bureau pour écrire ce mail…

Quelque chose retient mon attention.

Ma moitié a posé un papier sur mon bureau.

Sur cette feuille A4 blanche, il y a écrit en grosses lettres :

Chères voisines, chers voisins !

Du nouveau dans le quartier : nous avons créé le groupe « Montagne Sainte-Geneviève » !

Nous sommes déjà plus de 2226 voisins. Rejoignez-nous !

Aucun logo.

Pas de papier cartonné et brillant.

Pas de slogan.

Pas de couleur.

Et c’est signé : Votre voisine, Milena de la place Monge.

Sans les petites mentions légales inscrites en bas de l’email…

… il serait difficile de voir qu’il s’agit d’une pub.

Ce qui m’agace le plus quand je relève le courrier…

Ce n’est pas la montagne de prospectus qui s’empile dans ma boîte et que je ne ramasse jamais.

Ce n’est pas non plus le fait que les distributeurs de pub ignorent parfaitement la grosse étiquette « PAS DE PUB SVP » collé sur les boîtes aux lettres.

Non.

Ce qui m’agace le plus, c’est la NULLITÉ de ces prospectus.

Ils pourraient marquer dessus « ALERTE : CECI EST UNE PUB SANS INTÉRÊT » que ça marcherait pareil…

Vous voulez me spammer ? Faites-le au moins avec classe.

Le copywriter Gary Halbert disait que les gens triaient leur courrier en 3 piles :

  1. Les cartes postales de mamie
  2. Les factures
  3. Les pubs (qui terminent dans la poubelle avant même d’êtres lues)

L’objectif du copywriter, c’est d’arriver dans la pile de mamie.

La publicité que je viens de recevoir tient cette promesse.

Elle arrive dans la pile de mamie.

Directement sur mon bureau.

La voici :

Les annotations en vert et rouge, c’est moi.
Franchement, ce n’est pas la meilleure pub que j’ai lu. 

On peut faire beaucoup plus persuasif.

Mais en comparaison aux GROSSES BOUSES que je reçois chaque jour dans ma boîte aux lettres… ça mérite un 20/20.

Plan classique AIDA (Attention – Intérêt – Désir – Action).

Bénéfices, preuve sociale, appel à l’action (AAA) simple à suivre.

Mais le mieux…

C’est bien sûr que la pub arrive sur la pile de mamie.

C’est trompeur, mais pas mensonger.

Et c’est exactement ce que tu DOIS faire dans tes emails.

Oublie tout de suite les emails « sapins de noël HTML » bourrés de couleurs, de photos et de gros boutons « CLIQUE ICI OU MEURT EN ENFER »…

Écris tes emails comme si tu envoyais un message à ton meilleur ami.

Des mots simples en police Arial…

Un lien texte plutôt qu’un bouton…

Et en signature, ton prénom.

Tu peux aussi tutoyer ton lecteur, ajouter des PS. et des PPS., et utiliser des titres comme « J’ai trouvé ça dans ma boite aux lettres ».

Démarque toi des pubs et des spams…

Et vise directement la pile de mamie.

À demain,

Antoine

PS : J’ai créé un sondage très court à compléter ici :goo.gl/forms/NwnrKhYxZjTxizIF2

Quelques questions pour mieux connaitre te connaitre.

Le sondage est 100% anonyme.

Je n’utiliserai pas tes réponses pour t’envoyer des mails ciblés.

Si tu pouvais prendre 3 minutes pour le remplir, ça représenterait beaucoup à mes yeux : goo.gl/forms/NwnrKhYxZjTxizIF2

À la fin du sondage, il y aura une petite surprise pour toi…