Notes #3 : La plus grosse galère de ma vie

Je suis envahi de cartons à déballer mais je prends 10 minutes pour t’envoyer mes notes.

Je viens d’emménager dans l’appart de mes rêves les plus fous : un joli T2 du 5ème arrondissement, poutres apparentes, double exposition et vue sur le panthéon.

Et pourtant, j’ai vraiment cru que je n’y arriverai jamais.

Si tu veux savoir comment ça s’est passé, je l’ai expliqué dans ce post Facebook(avec en bonus mes conseils pour les indépendants qui veulent louer).

Cette semaines, mes notes concernent… mon déménagement, du coup.

Le site pour trouver un propriétaire sympa

Si tu as le malheur d’avoir un dossier « atypique », les agents vont devenir tes pires ennemis.
Tu vas abandonner SeLoger pour Le Bon Coin, et c’est encore pire. La plupart des annonces sont publiées par des agences qui font visiter les appart à 10 locataires en même temps !

Je suis tombé sur ce petit site qui te demande de payer 19€ pour avoir le privilège de t’inscrire… et attendre que les propriétaires te contactent.

Sur le moment, tu as l’impression de te faire avoir. Mais si tu réfléchis, tu te dis que c’est comme sur AdopteUnMec. Avec tous les flemmards, les radins et les relous en moins, tu as tes chances.
Le site en question : https://www.locservice.fr

Le déménagement facile

Je déteste la complexité. Le métier que je fais est un gros doigt d’honneur à la complexité. Ma vie aussi (quand je ne suis pas en train de chercher un appart).

Pourquoi est-ce qu’il faudrait que le déménagement soit complexe ?

J’ai trouvé Des bras en plus, un service qui fait ce que son nom indique, en quelques clics et pour pas cher.
Très content de mon déménageur. Si c’était à refaire, j’en aurais pris deux. 4 étages avec des piles de livres, ce n’est pas complexe mais c’est fatiguant !

✋️ Zéro paperasse

Je le répète une dernière fois : je déteste la complexité.
Alors tu imagines que remplir des souscriptions au gaz, à l’électricité et à l’assurance, c’est un coup à me retrouver dans le noir à boire une soupe froide.

Une solution existe dans ce monde génial d’internet. La voici.

Un matelas en 48h

C’est vraiment cool d’emménager. Ce qui est encore plus cool, c’est de dormir chez toi. Et pour dormir chez toi, tu auras besoin de ce gros amas de mousse et de tissu qu’on appelle vulgairement un matelas.

Bien sûr tu peux passer ton mardi aprèm chez Bultex à essayer 45 matelas, donc celui à 2000€ chaudement recommandé par le vendeur payé à la commission…

OU ALORS tu peux essayer ces nouvelles boites : Tediber, Simba, Casper, Emma ou Eve.

Tu commandes en ligne, livré en 48h chez toi. Tu as 100 nuits pour l’essayer, et si ça ne va pas, ils viennent le chercher et te remboursent.
J’ai choisi Tediber, et je ne suis pas déçu de ma première nuit.

Bon, je me rends compte que les notes de cette semaine font un peu marchand de tapis (en l’occurence, de matelas).

Mais ce changement d’adresse n’a finalement pas été si difficile grâce à ces services.

Garde ce mail pour le ressortir à ton prochain déménagement. Ça pourrait bien t’être utile

Je reviens bientôt avec le podcast.

À très très vite,
Antoine

Déchaîné, le podcast d'Antoine BM

Un podcast chaque matin rempli d'idées pour apprendre à vendre, changer de vie, et gagner sa liberté :

Vous recevrez le podcast par email. Vos informations resteront privées et vous pourrez vous désinscrire à tout moment.

On déteste ce que l’on ne comprend pas

C’est drôle comme on aime détester ce que l’on ne comprend pas.

Ceux qui ne comprennent pas l’anglais détestent les bilingues.

Ceux qui ne comprennent pas l’informatique méprisent les ordinateurs.

Et ceux qui ne comprennent pas le Bitcoin ne le prennent pas au sérieux.

Tu vois des journalistes financiers qui se foutent de la gueule de leurs invités dès qu’ils parlent de blockchain.

Tu vois des banquiers qui te disent que c’est du vent, une arnaque, qui disparaitra aussi vite qu’elle est apparue.

Tu vois ton pote cynique qui te dit chaque année que ça va s’écrouler, et que tu es un gogo.

Mais combien, parmi ces gens-là, ont fait le travail ?

Combien ont essayé de comprendre ? Au moins un peu ?

Ça me rappelle furieusement ceux qui ne croyaient pas en l’ordinateur personnel dans les années 70.

Ceux qui disaient que l’iPhone ne réussirait jamais parce qu’il n’avait pas de clavier.

Ceux qui affirmaient que c’était impossible de fabriquer une voiture sans conducteur.

Bien sûr, on peut ne pas y croire. Et on aurait bien raison d’être méfiant.

Mais au bout d’un moment, quand ceux qui critiquent le plus une technologie sont ceux qui la comprennent le moins, je crois qu’on peut se permettre de les ignorer.

Et on peut dire que ces 30 dernières années, les geeks ont eu plus de fois raison que les mecs en cravate 🙂

Le podcast du jour : https://soundcloud.com/makercast/bitcoin-pour-tous-le-guide

Notes #2 : Ce n’est pas ce que tu crois…

Non, je n’ai pas vendu mes carnets et mon micro pour devenir Bitcoin Evangelist 😄.
Beaucoup de gens voulaient que j’en parle, et j’ai décidé de partager tout ce que j’ai appris sur le Bitcoin ces derniers mois, sur une semaine intense.

Merci à toi si tu t’es inscrit(e) à la formation BITCOIN POUR TOUS.

Si ce n’est pas encore fait, je te rappelle que le tarif de lancement augmente demain. Vous êtes déjà 60 😮

Les 3 étapes de l’innovation

Cette note me vient d’un abonné qui a posté sur ma page Facebook un truc très vrai. Je voulais te le partager :

Image

Quelques vidéos pour mieux comprendre le Bitcoin

Voici une sélection de vidéos qui pourront t’aider à comprendre ce qu’est le Bitcoin avant d’investir :

Hugo Décrypte : LE BITCOIN, C’EST QUOI ? Explication !
Autodisciple : Comment et pourquoi acheter des bitcoins ? et BILAN : J’AI VÉCU 30 JOURS AVEC DES BITCOINS​
VidéoBourse : Live avec Owen SIMONIN (Hasheur), Spécialiste Crypto Monnaies : Parcours, Bitcoin, Minage, Analyse

Tu as aimé cette dernière vidéo ? Alors ne rate pas le MAKER cast de demain 😉

Mon premier Bitcoin !

Ça semble rien, mais c’est une petite victoire pour moi. après quelques mois à investir dans différentes cryptos, j’ai enfin mon premier Bitcoin entier disponible sur mon portefeuille.
Image
Dire que si je l’avais acheté il y a un an, j’aurais pu en avoir 8 pour le même prix…

Les premiers témoignages sont tombés !

Voici quelques mails reçus hier et ce matin, à propos de la formation BITCOIN POUR TOUS :

J’ai découvert cette formation par l’un des podcasts d’Antoine BM. Je dois dire que j’étais un peu septique car c’était la première formation que je lui prenais, mais je suis agréablement surpris de sa façon de faire comparé à d’autres formateurs.
Alors le bitcoin, la blockchain, je connaissais déjà bien, même si je n’en avait jamais acheté. Mais malgré tout, j’ai quand même appris quelques astuces.
Je recommande cette formation pour les débutants et seulement pour les débutants, les fous du bitcoin vont s’ennuyer.
Résultat, je suis très très content. Merci Antoine. Tu m’as poussé à enfin investir dans le bitcoin et bravo car tu viens sûrement de gagner un client fidèle.

Benjamin De Roose

À travers la chaine, après pas mal de recherches sans trop comprendre par où commencer, et après avoir vu ta story insta sur le Bitcoin, j’ai compris que tu étais plus informé que moi, et j’ai pas hésité à l’acheter dès la sortie de la vidéo.
La partie qui m’a branché est certainement celle sur l’achat des bitcoins, elle a permis de structurer le peu de connaissances que j’avais et de bien les compléter.

Enes Gulseven (Insta : enesgls) 

Je suis vraiment content de cette formation et de vos retours. J’espère que ça t’aidera à faire tes premiers pas dans cette aventure passionnante.

La promo se termine demain.
👉 Clique ici pour en profiter maintenant : https://school.antoinebm.com/bitcoin-pour-tous

À bientôt pour de prochaines notes 😘

Antoine

Notes #1 : Enfin un mail que tu veux ouvrir !

Je n’ai jamais aimé les mails.

Parce que je n’aime pas l’idée d’envoyer un contenu aux gens qui ne leur apporte aucune valeur.

Comme chaque fois, « marketers ruin everything » et les mails que tu reçois ne sont plus que des liens d’achat déguisés.

… jusqu’à aujourd’hui.

J’ai décidé de redonner de la valeur au mail. Et ça commence par celui-là.

Ça s’appelle Notes, et c’est un concentré de tout ce que je veux te partager chaque semaine.

Tu es déjà inscrit(e). Chaque semaine, tu vas en recevoir une. Tu n’as rien d’autre à faire que de les lire 😁

On commence ?

Cette semaine, on va parler Bitcoin

Vous me le demandez souvent, j’ai décidé d’en faire la thématique des MAKERcast de la semaine.
Le Bitcoin est une monnaie digitale, basée sur une technologie révolutionnaire, la blockchain, qui permet entre autres de gérer une monnaie totalement décentralisée, hyper sécurisée, et simple à utiliser. Un projet enthousiasmant et rentable, puisque le cours a presque été multiplié par 10 en un an.
Pour te mettre en jambes, tu peux regarder ce documentaire sur Netflix qui raconte l’histoire du Bitcoin et de ses premiers enthousiastes.

Si comme moi tu adooores les jolis graphiques

Tu seras ravi de découvrir Putler, un service en ligne qui se connecte à ton compte Stripe et PayPal, analyse toutes les rentrées d’argent, et te sort de jolis graphiques pour voir clairement si ce mois-ci a été bon, ou si tu dois aller vendre des beignets sur la plage.
J’ai aussi testé Control, qui fait la même chose en un peu moins bien.

J’ai acheté la Rolls des extracteurs de jus

Ce gars là a réussi à me convaincre de me faire des jus de légumes tous les jours, et de remplacer les lasagnes par des salades crus. C’est pas rien.
Et ça a un coût. Après avoir explosé un premier extracteur avec des feuilles d’épinards un peu trop fibreuses, j’ai appelé mon banquier, cassé ma tirelire 🐷 et pris un PEL pour m’offrir la Rolls des extracteurs de jus, 46 chevaux, 4 roues motrices, jantes inox, incassable et garantie 10 ans.
La promesse : 60% de jus en plus, donc une rentabilité financière dans un avenir plus ou moins lointain vu le tarif de la bête.
Pour l’instant, je vis une idylle avec ma grosse Bertha.

Maker de la semaine

Tu te souviens quand j’ai dit, dans un épisode, que je voulais que tous les gens intéressants fassent un podcast ?
Manu l’a pris au mot, et a lancé Manu se lâche, un podcast sur la santé, pour les adeptes du cru.
Format marché parlé, idées bien radicales et pas peur de déranger : tout ce que j’aime !
Continue, Manu 👍

C’était mes notes de la semaines. J’espère que ça t’a plu. Si tu veux en recevoir d’autres, tu n’as rien à faire. Tu es déjà abonné.

Je précise que rien n’est sponsorisé. Tu me connais, parler de ce que je n’aime pas, ce n’est pas mon truc.

On se retrouve bientôt, et toute la semaine dans le MAKERcast 😘

Antoine

Les privilégiés ne sont plus ceux que l’on croit

En exigeant toujours plus de droits et de protections, on crée une nouvelle caste de citoyens privilégiés.

Ces citoyens sont ceux qui ont peur du risque comme de la peste. Ceux qui choisissent un métier bien tranquille, bien protégé, bien encadré.

Quand j’ai créé ma boîte, ce n’était pas pour vivre dans un 18m2 au 1er étage toute ma vie.

Et pourtant, après une quinzaine d’appartements visités, je commence à croire que le seul moyen d’avoir un logement qui me convienne est de falsifier mon dossier.

Parce que 10.000€ de CA par mois, ça ne suffit pas. Les 3 garants solides que j’ai la chance d’avoir, non plus.

En fait, il vaudrait mieux que j’ai un bon petit CDI pépère, avec si possible une femme au foyer (parce que ça fait plus propre).

Payer le loyer d’avance ? Illégal.
Proposer une garantie de plusieurs mois de loyer ? Illégal.

Il y a même une nouvelle assurance qui interdit aux propriétaires de louer à des gens qui ne sont pas en CDI.

C’est bien de vouloir protéger les gens.

Maintenant, tu peux arrêter de payer ton loyer et continuer à squatter l’appart d’un autre. Cool, vraiment.

Par contre, si tu as largement de quoi payer, et que tu es d’accord pour te barrer si ce n’est plus le cas, alors là ça ne va pas.

On te prend de haut, on te parle comme à un enfant et on te conseille de prendre un studio d’étudiant.

Cette société de privilège, elle est créée par ceux qui disent la combattre.

Ils ont simplement déplacés les privilèges dans les mains d’autres gens.

On récompense les frileux, et on sanctionne les preneurs de risques.

Ces preneurs de risques n’iront jamais dans la rue, parce que ce n’est pas leur culture.

Par contre, ils n’hésiteront pas à quitter le pays quand ils seront trop pris pour des cons.

Et quand ils seront tous partis, on pourra dire adieu à l’innovation et à ce qui a fait un jour la grandeur de la France.

(C’était le coup de gueule d’un indépendant désespéré après le refus de son 10ème dossier.)